Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

 
  • IMPRIMER
  • RSS





Au mois de mai 2007, l’organisation des Canadiens de Montréal a lancé ce qui est aujourd’hui connu comme le programme Vert le but!, un projet ambitieux et vaste ayant pour but de positionner le club comme chef de file en matière de gestion environnementale à travers le sport professionnel.

Vert le but! avait été envisagé initialement comme l’un des nombreux projets liés au Centenaire du club avant d’évoluer rapidement en une initiative autonome ayant ses propres objectifs. Sa mission, en termes généraux, a été établie comme suit :

Implanter l’organisation parmi les chefs de file de l’industrie, sur la glace et dans la communauté, par l’entremise de programmes réduisant son empreinte écologique, en supportant le virage écologique et le renouvellement de ses ressources en plus d’encourager son vaste bassin de partisans à suivre le pas.

Réalisations de l’organisation

Depuis sa création, Vert le But! permet de réduire de façon significative l'empreinte écologique du Centre Bell.

Peu après son lancement, une revue complète des opérations du Centre Bell a été effectuée afin d’identifier les secteurs et les pratiques du bâtiment qui n’atteignaient pas les standards environnementaux. Dès que les secteurs en question ont été corrigés ou améliorés, le Centre Bell a obtenu trois attestations environnementales, plus que n'importe quel aréna en Amérique du Nord. Ces certificats incluent Ici on recycle (niveau 3), LEED-EB (bâtiments existants) et ISO 14001.

Ici on recycle

En mai 2008, le Centre Bell s’est vu remettre une attestation de niveau 3 par le programme Ici on recycle du Gouvernement du Québec, démontrant que le bâtiment recycle et composte 80 % de ses matières résiduelles. Depuis ce temps, le Centre Bell a augmenté son niveau à 85 % (ce palier se situait à 25 % avant l’instauration du programme), un nombre qui représente approximativement 1 000 tonnes de matières résiduelles qui sont recyclées et compostées par le Centre Bell annuellement. En 2013, le Centre Bell a atteint le niveau Argent pour ses efforts dans le recyclage et le compost.

LEED-EB (bâtiment existant)

Le Centre Bell a obtenu l’attestation LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) le 13 octobre 2009. Le LEED est un programme de certification de tiers parti et une référence au niveau international en matière de design, de construction et d’opération de bâtiments verts de hautes performances.

Pour devenir certifié, le Centre Bell a dû répondre à 50 critères du LEED, ce qui a nécessité les principales actions suivantes :
  • L’installation de toilettes et robinets efficaces afin de réduire de 20 % la consommation d’eau.
  • Implantation d’une politique où 80 % des achats faits au Centre Bell proviennent de matières recyclées, réutilisées ou fabriquées localement.
  • Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 28 %.
À la suite des changements apportés au Centre Bell afin d’obtenir l’attestation LEED, l’amphithéâtre est devenu 35 % plus performant en économie d’énergie que les autres bâtiments à vocation similaire en Amérique du Nord.

ISO 14001

Le Centre Bell a reçu l’attestation ISO 14001 le 16 novembre 2009. L’ISO 14001 est la norme la plus reconnue internationalement au niveau des systèmes de gestion environnementale (SGE). Elle aide les organisations à mieux gérer les impacts de leurs activités sur l’environnement et à démontrer une solide gestion environnementale.

Amélioration de l’expérience des partisans

En plus des améliorations qu’a apportées l’organisation dans le cadre du programme Vert le but!, les Canadiens de Montréal ont apporté de nombreuses améliorations qui ont eu un impact sur le public, telles que :

  • Attribution de trois des meilleurs espaces de stationnement du Centre Bell aux véhicules hybrides. Avis aux propriétaires ou aux futurs propriétaires de voitures électriques et hybrides rechargeables, le Centre Bell compte maintenant sur 2 bornes de recharge dans le stationnement sous-terrain.



  • Installation de 945 bacs à recyclage à deux ou trois compartiments dans tous les halls et bureaux du Centre Bell.



  • Utilisation d’un autre type de plastique dans la fabrication des verres de bière, passant d’un matériel qui nécessitait 1 000 ans pour se décomposer à un qui se fait à l’intérieur de trois mois.



  • Au cours des dernières années, de nouveaux sèche-mains ont fait leur apparition dans les toilettes publiques de l’amphithéâtre. Ils sèchent les mains 3 fois plus rapidement tout en consommant 3 fois moins d’énergie. De plus, ils contiennent 80 % de matériel recyclé et sont fabriqués au Québec.



  • En plus des bornes de recharge pour véhicules électriques et hybrides dans le stationnement, le Centre Bell a également installé des bornes de recharge pour téléphones intelligents dans les coursives.



  • Distribution des restes de nourriture provenant des concessions et des loges à des banques alimentaires locales; plus de 39 tonnes de nourriture sont données à La Maison du Père (l’équivalent de 40 000 repas provenant des concessions) et La Tablée des chefs (l’équivalent de 50 000 repas provenant des loges).



Une récente addition au programme, les Canadiens sont fiers d’annoncer le lancement de l’initiative « Plantons un bâton », un nouveau programme de reboisement incitant la plantation d’arbres dans des secteurs du Québec où le besoin se fait le plus sentir. Notamment dans des terres agricoles abandonnées, aux abords des lacs touchés par les algues bleu-vert, etc.

Avec l’aide d’Arbres Canada, les Canadiens de Montréal planteront un arbre pour chaque bâton de hockey brisé durant la saison 2013-2014.

ARBRES CANADA est un organisme de bienfaisance à but non lucratif qui met en place des programmes, en collaboration avec des entreprises et des communautés, visant au développement et au maintien de l’environnement par l’entremise d’arbres en milieux ruraux et urbains.

L’organisation continuera l’expansion du programme Vert le but! en travaillant pour augmenter son niveau d’attestations du bâtiment et en instaurant d’autres initiatives qui concerneront directement le public.