Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Derrière le banc pour un moment

samedi, 14.06.2014 / 19 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Derri\u00E8re le banc pour un moment
MONTR\u00C9AL \u2013 Michel Therrien conna\u00EEt du succ\u00E8s avec les Canadiens. Et ce succ\u00E8s s\u2019est transform\u00E9 en une prolongation de contrat.

MONTRÉAL – Michel Therrien connaît du succès avec les Canadiens. Et ce succès s’est transformé en une prolongation de contrat.

Le pilote du Tricolore, à qui il restait encore une saison de contrat à écouler, s’est entendu avec l’organisation sur les termes d’une prolongation de contrat de quatre saisons, ce qui veut dire qu’il se retrouvera derrière le banc des Canadiens jusqu’au terme de la saison 2018-2019.

«Je suis très heureux qu’on en soit venu à une prolongation de quatre ans. Ça démontre beaucoup la stabilité, que ce soit au niveau de Marc Bergervin ou de M.Molson, que les Canadiens veulent établir. On a énormément progressé au cours des deux dernières saisons et on veut continuer à progresser », a mentionné celui qui a débuté son deuxième séjour à la barre des Canadiens le 5 juin 2012. «En ce qui me concerne, c’est une belle marque de confiance. C’est un beau travail d’équipe, que ce soit au niveau des entraîneurs ou avec les dirigeants et les propriétaires. Je retiens l’engagement et la stabilité au niveau de l’organisation qui nous permet d’avancer d’un pas qui peut être assez rapide comme ça a été le cas au cours des deux dernières saisons. »

L’entraîneur, qui compte plus de 1000 matchs d’expérience à son actif chez les professionnels, que ce soit dans la LNH ou dans l’AHL, n’a pas hésité à parler de la relation existante avec le directeur général Marc Bergevin, vantant notamment l’esprit d’équipe qui se développe depuis les deux dernières saisons au sein de l’organisation.

«Ça part d’en haut. Que ce soit chez Marc Bergevin, Geoff Molson ou encore chez les entraîneurs à Hamilton ou chez les adjoints à Marc, tout le monde a créé un bel esprit d’équipe et ça se reflète jusque dans le vestiaire», a avoué Therrien, qui a mené les Canadiens deux fois en séries en deux ans, en plus d’atteindre la finale de l’Est en 2013-2014.

Même s’il risque de retrouver ses vieilles pantoufles en retournant au Complexe sportif Bell après un repos bien mérité, l’homme derrière le banc des Canadiens ne compte pas s’asseoir sur ses lauriers et assure que les joueurs peuvent s’attendre à des changements dans son style d’entraînement.

«Il faut toujours vouloir s’améliorer. Le hockey progresse tellement vite. On établit toujours un plan qu’on veut amener avec notre équipe, mais il ne faut pas avoir peur en cours de saison de faire des changements. Les joueurs y sont habitués maintenant », a mentionné Therrien, qui devrait retrouver Clément Jodoin, Jean-Jacques Daigneault, Stéphane Waite et peut-être Gerard Gallant, courtisé pour devenir entraîneur-chef des Panthers, dans quelques semaines. «Au niveau du personnel d’entraîneurs, on se réunit toujours au cours de l’été pour voir les tendances et essayer d’être à la page. Que ce soit au niveau des systèmes de jeu, de ton entourage ou des nouvelles technologies, tu veux toujours être à la page. Il ne faut pas toujours avoir la même sauce à spaghetti. Il faut constamment l’améliorer.»

Questionné à la blague sur la composition de ses trios lors de la conférence téléphonique accordée après avoir paraphé son contrat, Therrien a souligné qu’il y aurait certainement des changements, rappelant toutefois qu’il s’agissait plus du champ d’expertise de Bergevin.

«Il y a toujours des changements. C’est la réalité de notre sport. Nous avons de jeunes vétérans qui ont beaucoup appris et d’autres jeunes. Ça fait partie du processus pour devenir une grande équipe de hockey. Je suis très satisfait du progrès fait au cours des deux dernières saisons», a souligné Therrien qui se prépare déjà pour le repêchage, qui aura lieu dans moins de deux semaines.

En attendant la saison prochaine, il cède les rênes au directeur général. Une chose est certaine, lorsqu’il retrouvera son équipe, elle en sera améliorée.

«Je sais une chose. Marc Bergevin travaille très fort en ce moment pour améliorer notre équipe en vue de la prochaine saison.»

Et il a commencé en prolongeant le contrat de son entraîneur-chef.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Nouvelle entente de quatre ans pour Michel Therrien 
Leblanc à Anaheim contre un choix conditionnel de 5e ronde 
Le CH à coeur : Patrice Bernier