Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre

Cinq choses à savoir: match #6

mercredi, 28.05.2014 / 11 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

Tour du chapeau payant : Les chapeaux, casquettes et couvre-chefs de tout acabit ont volé jusqu’au centre de la patinoire du Centre Bell mardi soir, alors que Rene Bourque marquait le premier tour du chapeau en séries éliminatoires à Montréal depuis Éric Desjardins, en finale de la coupe Stanley en 1993. De l’époque où le chapelier Henri Henri donnait un chapeau au marqueur de trois buts lors d’un match au début du 20e siècle jusqu’à aujourd’hui, les joueurs des Canadiens ont marqué des tours du chapeau dans 33 séries différentes. La fiche des Canadiens lorsqu’un de ses éléments marque trois buts? Vingt-deux victoires contre seulement 11 défaites. La preuve qu’un tour du chapeau peut donner tout un momentum dans une série.

La semaine des quatre jeudis : Comme il était mentionné dans les choses à savoir en vue du match #5, les Canadiens ont trois jours de prédilection en ce qui concerne les matchs. Le samedi soir, le mardi soir et bien sûr, le jeudi soir. En remportant le match #5 (qui a eu lieu mardi), les Canadiens ont forcé la présentation d’un match #6 (qui a lieu jeudi). Et le Tricolore présente une fiche avantageuse lorsqu’il affronte les Blueshirts en pareille circonstance, ayant remporté 10 des 16 duels présentés le jeudi contre les Rangers, en séries éliminatoires.

Profiter de l’occasion : Si les Canadiens arrivent à remporter le sixième match au Madison Square Garden jeudi soir, le Tricolore aura de bonnes chances d’être l’une des deux équipes qui se battront pour la Coupe Stanley en juin. Lorsque les Canadiens ont gagné le match #6 sur la route, ils ont une fiche de 3-1 lors du septième affrontement. Bien qu’il ne soit pas évident d’aller chercher une victoire au Madison Square Garden en séries, c’est certainement possible. Les Rangers ont une fiche de 5-4 à domicile depuis le début des séries, dont une défaite aux mains des joueurs de Michel Therrien, qui avaient remporté le match #3 par la marque de 3 à 2 en prolongation. Espérons un résultat semblable jeudi soir pour forcer un septième match à l’intérieur d’un Centre Bell bien plus accueillant samedi soir…

Dépasser la moyenne : Qui dit parité dans la Ligue nationale dit également possibilité de voir de plus en plus de matchs serrés, de séries serrées et surtout, d’incroyables retours. Au cours des 11 dernières saisons de séries éliminatoires, c’est en moyenne une série par année qui voyait une équipe tirant de l’arrière 3 à 1 revenir de l’arrière pour finalement passer au tour suivant. En 2014, les Kings ont déjà réussi l’exploit en première ronde contre les Sharks de San Jose. Mais comme on le dit si souvent, la parité est plus forte que jamais dans la LNH alors, pourquoi pas un deuxième retour de l’arrière cette année?!

Les rois du MSG : Alors que plusieurs surnomment Henrik Lundqvist «King Henrik », quelques joueurs des Canadiens pourraient se proclamer aspirants au trône au MSG, y connaissant des succès appréciables. C’est notamment le cas, en saison régulière, de Thomas Vanek (17MJ, 15 PTS) et de Tomas Plekanec (15MJ, 13PTS). Les deux joueurs ont également ajouté à leur trophée de chasse lors du match # 3 avec chacun une mention d’aide. Ils seront de retour dans l’environnement qui leur sourit autant jeudi soir pour le match #6.

- canadiens.com