Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Cinq choses à savoir: match #5

lundi, 26.05.2014 / 19 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Cinq choses \u00E0 savoir: match #5
Cinq choses \u00E0 savoir: match #5

Gagner la série au cinquième?: L’importance du match de mardi n’a pas de secret pour personne, surtout qu’il peut avoir tout un impact sur la suite des choses. Dans l’histoire récente, soit au cours des dix dernières saisons, le Tricolore a remporté le match numéro cinq alors qu’il tirait de l’arrière 3 à 1 dans la série à deux reprises. Et ces deux fois, les Canadiens ont réussi à compléter la surprenante remontée pour se sauver avec les honneurs de la série, soit contre les Bruins en 2004 et les Capitals en 2010. Que dit l’expression déjà? Jamais deux sans trois?

On connaît la chanson : Si les parents racontent des belles histoires de princesses à leurs enfants pour les endormir, c’est une tout autre histoire que les vétérans des Canadiens racontent à leurs coéquipiers dans le vestiaire. C’est l’histoire d’une équipe qui perdait trois matchs à un en première ronde des séries éliminatoires en 2010 et qui sont revenus de l’arrière pour battre les Capitals, puis les Penguins et atteindre la finale de l’Est. Et ils sont nombreux à pouvoir raconter cette belle histoire pour inspirer les troupes. Tomas Plekanec, Brian Gionta, P.K. Subban, Josh Gorges, Andrei Markov, Travis Moen et Carey Price faisaient tous partie du contingent qui a éliminé les Capitals à l’époque. Et si vous préférez les histoires de monstres, c’est plus du côté de Dominic Moore et de Benoît Pouliot qu’il faut se tourner, alors que les deux joueurs qui évoluent présentement pour les Rangers y étaient avec les Canadiens en 2010.

Méchants mardis prise 2: Historiquement les Canadiens ont trois journées de prédilection. Le mardi, le jeudi et le samedi. Et c’est exactement l’horaire des trois prochains matchs dans la série les opposant aux Rangers. Comme il ne faut jamais mettre la charrue devant les bœufs, débutons par le mardi. En séries, les Canadiens connaissent un succès retentissant lorsqu’ils affrontent les Rangers, un mardi soir, présentant une fiche de 10-3-1. D’ailleurs à l’exception de la défaite du 23 avril 1996, il faut remonter à la saison 1973-1974 avant de voir le Tricolore s’incliner, en prolongation de surcroît. Et il faut remonter au 29 mars 1932 pour voir la défaite précédente du Tricolore. Ça fait tout un bail.

Subban doit être Subban : P.K. Subban est une véritable menace pour les Canadiens depuis le début des séries éliminatoires. Et contre les Rangers, même s’il n’a marqué jusqu’à présent qu’un seul but, Subban a tiré, et tiré, et tiré… Jusqu’ici, il a tiré 42 fois au filet au cours des séries en entier, dont 16 fois contre les Rangers.  Seuls 29 défenseurs actifs dans la LNH ont déjà obtenu 42 tirs ou plus lors d’un même parcours en séries éliminatoires. En plus de ses 42 tirs, Subban compte déjà 13 points à sa fiche en 15 matchs.

Monsieur Séries : Daniel Brière est vraiment tout un compétiteur lorsque vient le temps des séries éliminatoires. Parlez-en aux Bruins de Boston, édition 2009-2010. Alors que Brière s’alignait avec les Flyers, son équipe tirait de l’arrière 3 à 0 dans la série. Orchestrant de main de maître la remontée, Brière a enregistré trois buts et trois mentions d’aide dans les quatre matchs suivants, incluant le but gagnant dans le match numéro 6. Une autre remontée Daniel?

- canadiens.com