Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Le CH à cœur : Sugar Sammy

samedi, 21.06.2014 / 7 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le CH \u00E0 c\u0153ur : Sugar Sammy
L\u2019\u00E9quipe de canadiens.com a rencontr\u00E9 l\u2019humoriste montr\u00E9alais et laur\u00E9at de l\u2019Olivier de l\u2019ann\u00E9e au dernier Gala des Oliver, Sugar Sammy, histoire de savoir d\u2019o\u00F9 venait son amour pour le Tricolore.

MONTRÉAL – Laissant personne indifférent, autant chez les anglophones que chez les francophones, Sugar Sammy ne cesse de faire parler de lui avec ses anecdotes percutantes et ses blagues enflammées. Malgré son horaire chargé, il trouve toujours le temps de regarder les matchs des Canadiens, étant souvent aperçu au Centre Bell au cours de la saison pour appuyer l’équipe qu’il encourage depuis sa tendre enfance. L’équipe de canadiens.com a rencontré l’humoriste montréalais et lauréat de l’Olivier de l’année au dernier Gala des Oliver, histoire de savoir d’où venait son amour pour le Tricolore.

Es-tu un partisan de longue date des Canadiens?

SUGAR SAMMY : Je me souviens de regarder leurs matchs depuis que j’ai environ six ans. J’ai suivi avec beaucoup d’attention leur parcours vers la coupe Stanley en 1986. Nous avions toute une équipe. Ce qui m’avait marqué a été le fameux but de Claude Lemieux en prolongation qui a éliminé les Whalers d’Hartford.

Dans un des tes numéros tu mentionnes que tu jouais souvent au hockey dans la rue dans ton quartier de Côte-des-Neiges. Tentais-tu d’imiter les exploits d’un joueur du Tricolore en particulier?

SS : Mon idole de jeunesse était Mats Näslund. J’essayer de copier son maniement de la rondelle. Je voulais tellement être comme lui. À l’âge de 10 ans, je me suis cherché un autre joueur préféré parce que j’étais déjà rendu plus grand que lui. (rires)

C’est le temps d’être honnête, quel type de joueur de hockey était Sugar Sammy à 10 ans?

SS : Je dirais que j’étais un bon manieur de bâton et un bon passeur. Mon lancer n’était pas mauvais, mais mon coup de patin laissait plutôt à désirer. Pour nous les Indiens, c’était mieux qu’on joue dans la rue! (rires)

Parmi tous les grands rivaux des Canadiens, quelle équipe aimes-tu le plus détester?

SS :
C’est sûr que de nos jours je déteste les Bruins, comme tout le monde à Montréal. Pour ce qui est des Maple Leafs, on ne peut pas vraiment les haïr parce que c’est comme tuer un oiseau qui est déjà blessé, ça fait juste pitié. (rires) Mais j’aimerais ça que les Nordiques reviennent, ça me manque le haïr.

Quel est ton joueur favori sur l’équipe actuelle?

SS : P.K. Subban. Son enthousiasme et son énergie sont contagieux.

Tu es ami avec quelques joueurs des Canadiens. Leur as-tu appris des nouvelles blagues qu’ils pourraient utiliser pour déconcentrer leurs adversaires sur la glace?

SS : (rires) Pas encore. Je leur suggère plutôt des nouvelles combinaisons de trios de même que certains trucs que j’ai essayés au hockey cosom!

Si tu faisais une représentation privée pour les joueurs des Canadiens, quel joueur serait une proie facile?

SS : Probablement ceux que je connais bien comme P.K. ou David Desharnais. J’improviserais mais je ne voudrais pas faire de jaloux, donc chacun y aurait droit.

Comment suis-tu les activités de l’équipe lorsque tu es en spectacle un peu partout sur la planète?

SS : C’est difficile parce que rares sont les endroits où leurs matchs sont télédiffusés. Je me fie la majorité du temps à l’Internet.

Lorsque tu reviens à Montréal après de longues semaines sur la route, quelle est la première chose que tu aimes faire à ton retour à la maison? De quoi t’ennuies-tu le plus?

SS : Jouer au hockey et regarder les matchs des Canadiens avec mes amis.

Sugar Sammy est un surnom plutôt cool, nous allons donc utiliser tes services. Aurais-tu des suggestions pour quelques-uns des joueurs du Tricolore ?

SS : Je les appellerais tous Sugar. Vous ne trouvez pas que Sugar P.K. ou Sugar Price sonne bien?

Propos recueillis par Hugo Fontaine.

À VOIR AUSSI :

Le CH à cœur : Ginette Reno
Le CH à coeur : Patrice Bernier