Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Rétrospective Canadiens-Bruins : 2002

lundi, 28.04.2014 / 16 h 40 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


R\u00E9trospective Canadiens-Bruins : 2002
R\u00E9trospective Canadiens-Bruins : 2002

Quart de finale – Conférence de l’Est - 2002

Boston (1) vs. Montréal (8)

David contre Goliath. Les Canadiens, classés huitièmes, affrontent les Bruins, classés premiers dans l’Est, en première ronde des séries. Malgré une différence de 14 points en saison régulière, le Tricolore amorce les séries avec le vent dans les voiles après avoir retrouvé les services de son capitaine Saku Koivu qui s’était absenté lors des 79 premiers matchs de la saison pour livrer un combat contre le cancer.

Donald Audette donne le ton à la série en enfilant deux buts et une passe lors du premier match présenté au FleetCenter. Les Canadiens filent alors vers un gain de 5 à 2. Les Bruins donnent toutefois la réplique lors du match numéro 2 en remportant un festival offensif de 6 à 4.

Disputant un premier match en séries à domicile depuis avril 1998, les Canadiens ne déçoivent pas leurs partisans lors de la troisième rencontre. Montréal prend les devants 2 à 1 dans la série en signant un gain de 5 à 3. Le duo Audette-Koivu fait encore des siennes en récoltant deux buts et quatre passes.

Le match numéro 4 restera encore longtemps gravé dans la mémoire des amateurs des Canadiens. Malgré que les Bruins filent allégrement vers un gain de 5 à 2 pour niveler les chances dans la série, Kyle McClaren, avec moins de deux minutes à faire à la rencontre, assène un violent coup de coude au visage de Richard Zednik. L’attaquant slovaque, qui avait jusque-là inscrit quatre buts et deux passes, quitte la patinoire sur une civière et ne reviendra pas au jeu dans les éliminatoires tandis que le défenseur des Bruins est suspendu pour trois rencontres.

La troupe de Michel Therrien retourne à Boston le couteau entre les dents en prenant les devants 2 à 0 dès la période initiale grâce aux filets de Bill Lindsay et Oleg Petrov. Bien que les Bruins dominent largement le reste de la rencontre en bombardant José Théodore de 36 tirs lors des 40 dernières minutes de jeu tandis que le Tricolore n’en dirige que huit vers Byron Dafoe, Montréal tient bon et triomphe au compte de 2 à 1.

Les Canadiens ne ratent pas leurs chances d’envoyer les Bruins en vacances à la première occasion. Malgré que Boston double Montréal dans la colonne des tirs au but 35 à 18, les Canadiens doublent les Bruins dans la colonne qui importe vraiment et l’emportent 2 à 1. Il s'agissait de la sixième fois qu'une équipe surprenne les favoris et cela ne s'est reproduit qu'une seule fois depuis.

- canadiens.com.