Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Cinq choses à savoir: match #3

samedi, 19.04.2014 / 10 h 05 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Cinq choses \u00E0 savoir: match #3
Cinq choses \u00E0 savoir: match #3

Deux tendances : Il y a deux façons de voir l’issue d’une série lorsque les Canadiens prennent les devants 2 à 0 dans une série. Les 51 premières fois où le Tricolore a remporté les deux premiers matchs d’une série quatre de sept, il s’est sauvé avec les honneurs de la série 47 fois jusqu’ici. Or, des quatre fois où ces deux victoires sont survenues sur la route, la formation montréalaise a vu ses adversaires remonter la pente et remporter la série à trois reprises. Nous choisissons donc que ce soit la première statistique qui prévaut dans ce cas.

Quatre, c’est en masse : Au cours de la saison régulière, la troupe de Michel Therrien est parvenue à faire scintiller la lumière rouge au moins quatre fois dans un match à 23 reprises. Même si ce n’est pas le barème pour vous remplir la panse d’ailes de poulet, c’est un indicateur assez précis pour déterminer la chose la plus importante pour un partisan : la victoire. Avec une fiche 22-0-1 en pareilles circonstances en 2013-2014, le Tricolore a transposé ses succès à Tampa en séries avec des gains successifs de 5 à 4 et 4 à 1.

Vive la diversité! : C’est sans doute le pire des clichés, mais pour connaître du succès en séries, vous avez besoin de la contribution de chaque joueur en uniforme. Il serait plutôt difficile de dire le contraire après les deux premières victoires des Canadiens contre le Lightning. Les neuf buts jusqu’ici ont été inscrits par huit marqueurs différents – Rene Bourque étant le seul à avoir délié les cordages deux fois – tandis que 14 patineurs ont ont déjà inscrit leur nom sur la feuille de pointage au moins une fois.

Quand Pacioretty va, tout va! : Lorsque l’attaquant Max Pacioretty s’inscrit à la marque, les chances de voir les joueurs des Canadiens aller donner un petit coup de casque à leur gardien à la fin du match pour souligner une victoire sont habituellement très bonnes et le match numéro 2 contre Tampa Bay n’a pas fait exception. Alors que le meilleur franc-tireur du Tricolore en saison régulière a amassé son premier point en carrière en séries, la formation montréalaise a porté son dossier à 29-7-1 en 2013-2014 lorsque le numéro 67 est inscrit sur la feuille de pointage.

Lars poursuit sur sa lancée : N’ayant récolté que quatre points à ses 34 premiers matchs en 2014, Lars Eller a retrouvé ses repaires depuis le début du mois d’avril. Après avoir amassé trois points lors des deux derniers matchs du calendrier régulier, Eller a amassé au moins un point lors des deux premiers matchs de la série contre Tampa Bay pour se hisser en tête des pointeurs du Tricolore grâce à une récolte de trois points.

- canadiens.com