Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Les derniers détails

mardi, 08.04.2014 / 14 h 23 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Les derniers d\u00E9tails
Avec seulement trois matchs \u00E0 disputer en saison r\u00E9guli\u00E8re, il ne reste plus qu\u2019\u00E0 mettre la touche finale et peaufiner les derniers d\u00E9tails pour que tout soit en place pour le moment le plus excitant de l\u2019ann\u00E9e : les s\u00E9ries \u00E9liminatoires.

Avec seulement trois matchs à disputer en saison régulière, il ne reste plus qu’à mettre la touche finale et peaufiner les derniers détails pour que tout soit en place pour le moment le plus excitant de l’année : les séries éliminatoires.

Les Canadiens pourront maintenant compter sur le retour d’une pièce importante du puzzle pour assurer le succès de l’équipe en séries éliminatoires : le défenseur et assistant capitaine Josh Gorges, qui effectuera un retour au jeu lors de la rencontre de mercredi soir contre les Blackhawks de Chicago.

Pour le vétéran défenseur, qui a manqué les 15 derniers matchs suite à une fracture à la main, le temps se faisait long en attendant de revenir au jeu.

« Je suis le gars le plus impatient pour ces choses-là », a expliqué ce dernier, visiblement heureux de pouvoir effectuer un retour avant le début des séries éliminatoires. « Comme je l’ai dit, la bataille physique est une chose, mais l’aspect mental de ne pas pouvoir jouer, de ne pas pouvoir aider tes coéquipiers et de devoir rester assis à regarder jour après jour, ça te ronge de l’intérieur. Je suis heureux que ce soit terminé et qu’on puisse regarder en avant. »

Malgré avoir passé un peu plus d’un mois sur la touche, Gorges a tout de même pu travailler sur des facettes de son jeu sur lesquelles il avoue avoir moins de temps habituellement.

« Ça m’a donné l’opportunité de patiner beaucoup et de travailler des choses sur lesquelles nous n’avons pas normalement le temps de passer du temps pendant l’année, même si ce n’est pas comparable à la préparation pour les matchs », a affirmé Gorges. « C’est la raison pour laquelle je trouvais important de revenir pour ces derniers matchs avant que les séries commencent pour retrouver ma forme de match. »

Si Gorges effectuera un retour mercredi soir, le voyage à Chicago sera synonyme de congé pour trois réguliers qui resteront à Montréal et qui ne prendront pas part à l’affrontement, soit le gardien Carey Price et le duo de défenseurs formé par Andrei Markov et Alexei Emelin. Trois autres joueurs ne voyageront pas avec de l’équipe, soit Brandon Prust et Travis Moen, tous deux blessés, ainsi que Douglas Murray, qui complètera mercredi une suspension de trois rencontres.

« Markov et Emelin sont deux défenseurs qui jouent dans des situations extrêmement difficiles contre les meilleurs joueurs des autres équipes », a soutenu l’entraîneur-chef Michel Therrien, reconnaissant le travail des joueurs russes et du gardien en saison régulière et aux Jeux olympiques de Sotchi. « J’ai vu une bonne opportunité de leur donner un congé d’un match pour obtenir des traitements et s’entraîner en dehors de la glace pour être à 100 % pour le reste de la saison. »

L’important pour l’équipe, qui se dirige présentement vers la première ronde des séries avec une fiche de 8-2-0 dans leurs dix dernières rencontres avec trois matchs à jouer, c’est de continuer sur cette bonne lancée et d’arriver avec une bonne attitude en séries éliminatoires. L’avantage de la glace? Ce serait la cerise sur le sundae.

« Ce serait bien d’avoir l’avantage de la glace dans les séries », a affirmé le vétéran attaquant Daniel Brière, reconnu pour son efficacité en séries éliminatoires. « Si on y arrive, disputer un septième match à domicile plutôt que sur la route est un gros avantage. On veut terminer l’année sur une bonne note. Deux victoires sur les trois dernières rencontres à jouer nous rendraient heureux. Aucun de ces matchs ne sera facile. »

« On veut s’assurer de terminer l’année en jouant du bon hockey, en étant constant et en respectant notre plan de match », a ajouté le capitaine du Tricolore, Brian Gionta, qui, à l’âge de 35 ans, a déjà vécu plusieurs séries éliminatoires. « Tu ne veux pas avoir à te retenir. À tous les matchs, nous jouons pour gagner. On ne pense pas plus loin, on se concentre sur le prochain match. Ça fait partie d’être un professionnel. »

Pour Brière aussi, l’important est de se concentrer sur le match à venir. « Il y a une ligne mince à respecter entre le fait de permettre à des joueurs de se reposer et risquer de perdre le momentum de l’équipe. En tant que joueurs, nous préférerions être sur la glace à tous les jours. C’est à cela que nous sommes habitués et nos corps sont préparés à cela. »

Pour l'instant, l'équipe se concentre à peaufiner les derniers détails de leur jeu pour arriver en lion aux séries.

« C’est le temps de peaufiner certains détails de notre jeu », a expliqué Gorges, parlant du travail des défenseurs. « De resserrer notre jeu à la défense sera un élément clé de notre succès en séries. Quand on doit affronter une équipe comme Chicago dans un aréna où il est difficile de jouer, l’important c’est de se concentrer sur les petites choses et de s’assurer que nous resserrons notre jeu défensif. »

Quoiqu’il en soit, la rencontre de mercredi contre les champions en titre de la coupe Stanley risque de nous donner un bon aperçu du niveau de jeu auquel il faudra s’attendre dans les semaines à venir. Il n’y a pas à dire : ça sent les séries.

Élise Robillard écrit pour canadiens.com