Le capitaine se lève

samedi, 05.04.2014 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le capitaine se l\u00E8ve
Texte - Canadiens-Red Wings

MONTRÉAL – Si les Canadiens ont failli se faire jouer un mauvais tour samedi, Brian Gionta s’est assuré que les choses se terminent bien pour son équipe face aux Red Wings.

Alors que tout baignait dans l’huile pour le Tricolore samedi, se forgeant même une avance de trois buts face à Detroit, les visiteurs ont donné des sueurs froides aux partisans montréalais en comblant ce déficit en troisième période, à l’image des Canadiens au cours des dernières semaines. En ayant vu de toutes les couleurs depuis son entrée dans la LNH en 2001, Brian Gionta savait qu’il ne fallait pas baisser les bras trop rapidement et que tout était encore possible pour son équipe.

Revoyez un des buts de Gionta

Comme tout bon capitaine le ferait, le vétéran ailier a pris les choses en main, réussissant à redonner les devants aux siens trois minutes plus tard sur un jeu simple qui s’est avéré être le but de la victoire. Si au bout du compte le Tricolore l’a finalement emporté 5 à 3, les joueurs savent qu’ils se sont compliqués les choses pour rien.

« Nous avons certainement perdu de notre momentum vers la fin de la deuxième période et en début de troisième. Nous les avons laissés revenir dans le match. Mais nous avons démontré beaucoup de sang froid en ne nous laissant pas déconcentrer par la situation », explique Gionta, qui a inscrit ses 16e et 17e buts de la saison, samedi. « Nous ne mettions plus de pression, nous étions toujours les deuxièmes sur la rondelle, nous écopions de quelques punitions et ils ont pris leur élan à partir de là. »

En plus de mettre fin à une séquence de six rencontres sans marquer, les deux buts de Gionta sont survenus à l’occasion de son 300e match avec le Tricolore. Étant actuellement à sa cinquième saison dans la métropole, le vétéran attaquant a savouré chacun des moments qu’il a vécus depuis son arrivé à l’été 2009. Alors que son avenir à Montréal est incertain puisqu’il écoule sa dernière année de contrat, il préfère ne pas penser à cette situation et seulement continuer à voir de l’avant.

« C’est toujours amusant de connaître des matchs comme ceux-là. Je suis fier d’être un membre de cette organisation et ce fut un beau parcours jusqu’à présent », confie le capitaine de 35 ans. « J’ai été très chanceux de pouvoir jouer ici et de faire partie de l’histoire de l’équipe. J’ai juste hâte de continuer de l’avant avec cette équipe. »

Ayant fait la sourde oreille aux critiques dirigées à l’endroit de Gionta en raison de sa diminution au niveau de sa production offensive cette saison, Michel Therrien était plus qu’heureux pour son capitaine suite à la victoire de samedi. Il a toujours eu confiance en lui, malgré le fait qu’il muté à un autre trio au cours des dernières semaines.

Alors que tous les matchs sont des matchs cruciaux en cette fin de saison régulière, Therrien n’a aucunement surpris de l’apport de Gionta, sachant que c’est souvent dans des situations semblables qu’il est à son meilleur.

« Brian est notre capitaine, il est notre leader. Dans les grands matchs, ce soir était un grand match pour nous, c’était un beau défi. Il a joué un excellent match et en plus on a fait des ajustements à son trio », partage Therrien, qui a envoyé Gionta à 22 reprises sur la glace durant le match, bon pour le deuxième rang chez les attaquants montréalais.  « Ce que j’ai aimé c’est que chaque trio a contribué offensivement. On a beaucoup plus de buts à cinq contre cinq, une situation où on a connu des difficultés cette saison. Mais pour revenir à Brian, il a connu un gros match, il a été solide, et il a réalisé de bonnes choses. »

À l’approche des séries, on peut croire que le capitaine semble prêt à tout donner pour son équipe.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Faits saillants
Sommaire
Le jeu des chiffres - 5 avril 2014
Coup de théâtre
Collecte de patins neufs ou d'occasion