Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Ne pas regarder trop loin

lundi, 31.03.2014 / 15 h 05 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Ne pas regarder trop loin
Si le duel Canadiens-Lightning de mardi pourrait s\'av\u00E9rer \u00EAtre un avant-go\u00FBt d\'un possible affrontement en s\u00E9ries, le Tricolore se concentre uniquement sur la prochaine rencontre.

SUNRISE - Si le duel Canadiens-Lightning de mardi pourrait s'avérer être un avant-goût d'un possible affrontement en séries, le Tricolore se concentre uniquement sur la prochaine rencontre.

Si les séries éliminatoires s'amorçaient demain, Montréal et Tampa Bay se rencontreraient effectivement en première ronde. Alors que certains disent que le bleu-blanc-rouge pourrait profiter de la partie de mardi pour lancer un message à leurs adversaires, les Montréalais préfèrent ne pas se soucier de tous ces éléments extérieurs et se concentrer uniquement sur le moment présent.

«Il ne faut pas regarder trop loin. Il faut y aller un match à la fois, ça a été notre philosophie toute l'année. On est sur une bonne lancée, l'équipe joue bien. J'aime la manière qu'on se comporte. Il faut continuer d'avancer dans ce sens-là» , admet l'entraîneur-chef Michel Therrien, de qui la formation sera en quête d'une sixième victoire consécutive. «On peut y aller de prédictions sur ce qui va arriver dans deux semaines, mais pour moi ce qui est important c'est la manière qu'on joue, qu'on se comporte et qu'on travaille. Si on est concentrés et qu'on a une bonne exécution, on se donne une chance de gagner.

«On joue contre une équipe qui joue du bon hockey dernièrement, qui n’a perdu qu'à une seule reprise en temps réglementaire à ses 10 derniers matchs», poursuit Therrien. «Ils jouent très bien, tout comme nous d'ailleurs. Ça devrait donner un match intéressant. »

Bien que le Lightning ait un match de plus à disputer, ils en avaient deux en date de dimanche mais ils se sont inclinés face aux Red Wings, ce serait au Centre Bell que le tout se mettrait en branle en raison des 93 points du Tricolore comparativement aux 91 du Lightning. Si l'avantage de la glace en séries est un élément que plusieurs formations recherchent afin de demeurer le plus longtemps possible chez eux, ce n'est pas essentiel selon certains, principalement pour un gardien qui est allé remporter une médaille d'or olympique en territoire hostile il n'y a pas si longtemps.

«Je ne crois pas que ce soit un aussi gros facteur que vous tentez de le faire paraître. Les matchs impliquent toujours les mêmes deux équipes. Nous voudrions naturellement jouer plus souvent à la maison, mais je suis tout aussi confiant sur la route», explique le gardien Carey Price, qui amorcera fort possiblement la rencontre de mardi. «Nous ne nous ajoutons pas de pression additionnelle sur les épaules pour ce match-ci. Nous aurons la même mentalité que nous avons eue lors des 76 premiers matchs de la campagne. Nous ne pouvons pas commencer à faire le contraire.»

Le Tricolore se frottera à une équipe avec un visage passablement différent de celui qu'ils ont vu lors des trois premiers duels en 2013-2014. En effet, il aura à se soucier pour une première fois cette année de Steven Stamkos, qui avait raté les affrontements précédents en raison de sa blessure à une jambe, mais n'aura pas à garder à l'œil Martin St-Louis, échangé aux Rangers en retour de Ryan Callahan à la date limite des transactions.

Les joueurs savent que la commande sera loin d'être facile mardi et qu'ils devront être à leur meilleur s'ils souhaitent quitter Tampa avec deux autres points en banque, ce qui les rapprocherait encore plus près de l'obtention d'une place au tournoi printanier.

«Ce sera un gros match. Ils ont bien joué durant toute la saison. La chose la plus impressionnante sur leur équipe est qu'ils n'arrêtent jamais de se battre, composant avec les joueurs blessés et avec les nombreux changements à l'alignement», concède le défenseur P.K. Subban. «Même lorsqu'il leur manque des joueurs clés, ils trouvent une façon de gagner. Ils ne se laissent jamais abattre et ce genre d'équipe est toujours difficile à affronter. Nous devrons être à notre meilleur mardi. "

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
En rafale
Ne rien brusquer
Voir rouge