Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Plier bagage

lundi, 17.03.2014 / 15 h 27 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Plier bagage
Micha\u00EBl Bournival ira retrouver la forme \u00E0 Hamilton et les deux gardiens parlent de l\u2019effet Patrick Roy au Colorado.

BROSSARD – Michaël Bournival ira retrouver la forme à Hamilton et les deux gardiens parlent de l’effet Patrick Roy au Colorado.

Arrivés en début de nuit lundi suite à leur victoire face aux Sabres à Buffalo, l’équipe a tenu une séance d’entraînement optionnelle à Brossard. Neuf joueurs et les trois gardiens étaient présents sur la glace alors que Clément Jodoin coordonnait les exercices. Parmi les neuf patineurs en action, l’un d’entre eux avait des bagages à faire après l’entraînement : Michaël Bournival qui prendra la direction d’Hamilton lundi pour des fins de conditionnement.

« Je m’attendais un peu à ce renvoi. », a admis l’attaquant originaire de Shawinigan. « Je n’ai pas joué depuis un mois et demi, donc c’est ma chance de me remettre en forme et être prêt à revenir au jeu. La Ligue Américaine est l’une des meilleures au monde après la LNH, je me sens prêt à reprendre du service. »

Michaël Bournival compte bien reprendre les choses comme il les a laissées avant sa commotion cérébrale subie le 6 février dernier. Son éthique de travail et son désir constant de s’améliorer lui ont permis d’être là où il est aujourd’hui.

« Depuis le début de la saison, j’ai pris les choses une journée à la fois. », a expliqué Bournival qui a disputé 50 matchs avec les Canadiens jusqu’à présent. « À chaque fois que j’embarque sur la patinoire, j’essaye d’être le meilleur possible. Je mise sur mes points forts, je joue avec intensité et je force les entraîneurs à me donner plus de responsabilités. »

Questionné sur sa réhabilitation, Bournival n’a pas voulu précipiter son retour au jeu. Puisqu’il s’agissait de sa première commotion cérébrale subie à vie, le jeune attaquant a pris le temps d’être à 100% avant d’enfiler le gilet avec contact.

« Ça a été un long processus. C’est une blessure qui nécessite une pause comparativement à certaines où tu peux endurer les désagréments. La tête c’est autre chose, j’étais attentif à ce que mon corps me disait et à mes symptômes. On a suivi le protocole. », a affirmé le numéro 49 avant de quitter pour Hamilton.

Il y aura un petit quelque chose de spécial mardi soir lorsque le Tricolore recevra l’Avalanche du Colorado et le célèbre numéro 33 des Canadiens, Patrick Roy. Celui-ci en sera à sa première visite à Montréal en tant qu’entraîneur-chef dans la LNH. Carey Price, qui sera confronté à Jean-Sébastien Giguère, n’avait que d’éloges à l’endroit de son idole de jeunesse.

« Patrick Roy était sans contredit un joueur spécial. », a mentionné Price à propos de l’homme derrière le banc de l’Avalanche. « Il a été un de mes gardiens préférés lorsque j’étais jeune et il était l’idole de plusieurs dans ma génération. C’est agréable de pouvoir jouer contre lui, même si c’est de manière indirecte. »

Pour sa part, Peter Budaj, qui a défendu les couleurs de Denver durant six saisons, croit que l’embauche de Patrick Roy a été un match parfait pour cette jeune équipe qui a connu des difficultés la saison passée.

« Il a eu du succès dans les rangs juniors et j’ai entendu beaucoup de bonnes choses sur lui. », a fait part le gardien slovaque. « Les joueurs aiment jouer pour lui. Il sait comment motiver sa troupe même si parfois il peut être dur. C’est ce qu’une jeune équipe a besoin. Ils ont bien joué cette saison tant en offensive qu’en défensive. Ça sera un bon match demain [mardi] et nous avons hâte de les affronter. »

Les joueurs de Michel Therrien tenteront de mettre la main sur leur 83e point au classement de la saison en s’imposant face à l’Avalanche qui essayera de leur côté d’apposer un « 45 » à leur colonne de victoires.

Philippe Frenette-Roy écrit pour canadiens.com

À VOIR AUSSI
Collecte de patins neufs ou d'occasion
Ça finit bien la semaine

Surtout, ne pas cligner des yeux
Le Radio-Téléthon récolte plus de 130 000$