Dans la tanière

mercredi, 29.01.2014 / 13 h 46 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans la tani\u00E8re
Forts de leur victoire contre les Hurricanes, les Canadiens partent \u00E0 l\u2019assaut de la tani\u00E8re des Bruins. D\u00E9fi int\u00E9ressant en perspective.

MONTRÉAL – Forts de leur victoire contre les Hurricanes, les Canadiens partent à l’assaut de la tanière des Bruins. Défi intéressant en perspective.

Tous les matchs entre les Canadiens et les Bruins sont le théâtre d’affrontements intéressants entre deux équipes où une forte rivalité existe, et ce, depuis des décennies. En plus, la troupe de Claude Julien connaît d’excellents moments, ayant marqué 21 buts au cours de leurs quatre derniers matchs, tous des victoires. D’où l’importance de la victoire des hommes de Michel Therrien contre les Hurricanes mardi soir.

«C’est bon d’avoir gagné. On voulait avoir une victoire avant d’aller là-bas. On est un peu plus confiant maintenant de jouer un bon match. On joue toujours des bons matchs au TD Garden», a toutefois rappelé David Desharnais au sujet des Canadiens qui présentent une fiche de 21-13-4 à Boston depuis le début de ce millénaire. «Il y a une belle rivalité. Mais d’avoir obtenu cette victoire avant d’y aller, c’est parfait. »

Premiers coups de patin pour Drewiske

La rencontre de jeudi soir marquera la deuxième de la saison entre les deux équipes et la première à être disputée en territoire hostile pour les Canadiens. S’ils savent qu’ils ne pourront compter sur l’appui de la foule, ils pourront toutefois bâtir sur le gain de mardi soir, qui mettait fin à une séquence de quatre défaites d’affilée.

«C’est certain qu’avec cette victoire, on a retrouvé un certain momentum. On veut que ça se poursuive. Tu veux jouer de la même façon, avec la même hargne. C’est ce qu’on a fait hier », a souligné Michel Therrien, qui voudrait bien enchaîner les victoires, histoire de mettre cette petite baisse de régime loin derrière et qui met tout ce qui est en son pouvoir pour y arriver. «Ce matin, les joueurs étaient en forme. On veut avoir le même état d’esprit jeudi soir. Chaque fois qu’on joue contre les Bruins, ce sont des matchs excitants.»

Même si l’époque des «Big Bad Bruins » est bien loin derrière, les hommes en noir et doré sont encore reconnus comme une formation où le poids et la robustesse sont des nécessités. Avec une moyenne de 201 livres, les Canadiens ne leur concèdent que trois livres sur la balance, ainsi qu’un pouce en moyenne en terme de grandeur.

«On doit se concentrer sur notre jeu. Nous avons également une présence physique. Il suffit de penser à Douglas Murray en défensive. Il peut faire sentir sa présence », a souligné l’entraîneur-chef au sujet du défenseur de 6-pieds-3 qui fait osciller la balance à 240 livres. «On a des joueurs qui ont un bon gabarit et qui sont rapides. Chaque fois qu’on affronte les Bruins, les deux équipes sont prêtes à jouer. On s’attend à la même chose jeudi soir. »

Si le 54e match de la saison 2013-2014 était certainement marqué d’une étoile dans le calendrier de Michel Therrien, ce dernier avoue qu’à ce moment-ci de la saison, tous les matchs sont marqués d’une étoile.

« Nous sommes dans une portion du calendrier où chaque match est crucial. On comprend que ce sont les Bruins, mais les matchs de samedi et de dimanche seront tout aussi importants parce qu’à la fin de la journée, ce sont deux points qui sont à l’enjeu», a rappelé le pilote du Tricolore.

Au tableau, d’où proviennent les deux points importe peu. Mais quand ça vient d’une victoire contre les Bruins, c’est certain que ça fait un petit velours.

La rencontre débute à 19h, jeudi soir, au TD Garden de Boston.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
En rafale
Échos de vestiaire en vrac
Défi relevé