Dans le calepin - 23 janvier

jeudi, 23.01.2014 / 16 h 11 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Dans le calepin - 23 janvier
Dans le calepin - 23 janvier

DETROIT – Aujourd’hui dans le calepin : des nouvelles expériences à la ligne bleue, Pacioretty fier de ses origines et Price jouera devant son entraîneur aux Jeux olympiques.

D’autres expériences à la ligne bleue : Suite au difficile match de mercredi à Pittsburgh où son équipe a concédé cinq buts à l’équipe adverse, il n’était pas surprenant de voir Michel Therrien apporter quelques modifications à ses duos de défenseurs lors de l’entraînement de jeudi. Parmi eux, l’entraîneur-chef du Tricolore a décidé de jumeler P.K. Subban à Douglas Murray tandis qu’il a réuni de nouveau Andrei Markov à Alexei Emelin. Par ailleurs, ce dernier réintégrera la formation vendredi soir après avoir regardé le dernier match du haut de la passerelle.

« On essaye de trouver des solutions parce que nous sommes tous conscients qu’il faut améliorer notre jeu défensif », explique Therrien, de qui la formation a concédé en moyenne 4,5 buts à ses quatre dernières sorties. « On l’a encore pratiqué ce matin, principalement la contre-attaque lorsque l’équipe adverse vient à nous. C’est notre responsabilité de travailler sur les aspects où l’on éprouve des difficultés. On tente encore de trouver les bonnes combinaisons qui rendront nos défenseurs encore plus efficaces. On a plusieurs options. »

Habitué de jouer aux côtés de Markov et Josh Gorges cette saison, Subban en sera à une première expérience à la ligne bleue en compagnie de Murray. Possédant deux styles complètement différents sur la glace, le dernier lauréat du trophée Norris croit que c’est une bonne chose d’être jumelé à de nouveaux coéquipiers puisque beaucoup de choses peuvent survenir durant une saison de hockey.

« Je crois que c’est bien d’être familier avec tous les défenseurs. C’est une longue saison et vous ne savez jamais ce qui pourrait arriver », explique Subban, qui vient au deuxième rang des défenseurs du Tricolore avec un différentiel de plus-7. « Nous savons aussi qu’avec ces combinaisons de défenseurs, elles ne seront peut-être plus les mêmes à la fin du match. Nous devons nous assurer d’être prêts et de nous familiariser le plus possible les uns avec les autres. »

Fier de ses origines : De retour à Detroit pour la première fois depuis sa première année à l’Université du Michigan, Max Pacioretty a encore certaines choses à régler au Joe Louis Arena avant qu’il ne prenne part à son premier match chez les professionnels au Michigan, vendredi. C’est parce que jeudi soir sera présenté le très attendu duel entre les Wolverines de Pacioretty à ses grands rivaux, les Spartans de l’Université Michigan State. Sans surprise, l’attaquant de 25 ans assistera à cette rencontre pour encourager son alma mater.

« Je porterai du bleu ce soir », a confirmé Pacioretty, qui a amassé 39 points en 37 rencontres durant sa seule saison avec les Wolverines. « Disputer des matchs au Joe était toujours quelque chose à l'époque. On jouait ici pas mal souvent. Nous avons participé à quelques tournois ici et nous avons affronté Michigan State à quelques occasions. Donc nous avons joué dans cet amphithéâtre assez souvent. Demain sera mon premier match en tant que professionnel, j’ai donc très hâte. L’atmosphère est incroyable ici. C’est assez près pour que les étudiants des deux écoles y assistent. Les habitants du Michigan aiment le hockey. C’est une grande rivalité et les gens adorent ces matchs-là. »

Faire bonne impression : Retiré en deuxième période du match de mercredi après avoir concédé cinq buts aux Penguins, Carey Price sera tout de même de retour devant son filet vendredi, où il amorcera la rencontre face aux Red Wings. Cela voudra donc dire qu’il sera à l’œuvre devant son futur entraîneur aux prochains Jeux d’hiver, Mike Babcock. Bien qu’il pourrait laisser une bonne impression à Babcock puisque ce dernier n’a pas encore décidé comment il utilisera ses gardiens lors du tournoi olympique, le gardien originaire de la Colombie-Britannique est loin d’avoir la tête au poste de gardien numéro un à Sotchi à l’heure actuelle. Préférant plutôt penser au moment présent.

« Tout ce qui me concerne présentement, ce sont les Canadiens de Montréal et les Red Wings de Detroit, explique Price, qui présente un dossier de 2-2-0-1 en cinq duels face aux Wings en carrière. « Nous ne tentons pas de faire autre chose à l’exception d’obtenir deux points pour notre équipe à ce moment. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI:

Échos de vestiaire
Soirée à oublier 
Le jeu des chiffres - 22 janvier 2014 
Quand les chiffres parlent – Les contraires s’attirent