Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Freinés par une légende

mardi, 14.01.2014 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Frein\u00E9s par une l\u00E9gende
MONTR\u00C9AL - Malgr\u00E9 leur domination au chapitre des lancers, les Canadiens se sont de nouveau but\u00E9s \u00E0 un Martin Brodeur en grande forme.

MONTRÉAL – Malgré leur domination au chapitre des lancers, les Canadiens se sont de nouveau butés à un Martin Brodeur en grande forme.

Suite à leur remarquable performance de samedi soir face aux Blackhawks de Chicago, les joueurs du Tricolore voulaient à tout prix poursuivre là où ils avaient laissé face aux champions en titre de la coupe Stanley.

Revoyez le but de Max Pacioretty
L’attaque montréalaise n’a pas chômé, prenant d’assaut le filet adverse dès les premières minutes de la rencontre. Malgré un but tôt dans le match de Max Pacioretty qui a donné les devants aux locaux, c’est à partir de ce moment que Brodeur s’est levé et que le vent a tourné dans ce qui s’est avéré être une victoire de 4 à 1 des Devils sur les Canadiens.

« On a amorcé le match du bon pied, mais Martin Brodeur a été la différence durant ce match-là », admet l’entraîneur-chef Michel Therrien, au sujet du gardien québécois, qui a enregistré un 45e gain en carrière face au club de sa ville natale. « On a fait face à une légende, il a gardé son équipe en confiance dans le match. Une équipe comme le New Jersey est très forte en possession de la rondelle et elle ne donne pas beaucoup de chances de marquer. »

Déjà privé de quelques éléments, Therrien a dû se débrouiller sans un autre membre important de son offensive puisque David Desharnais a été rayé de la formation quelques minutes avant le début de la rencontre, incommodé par un virus. Sa troupe n’a pourtant jamais baissé les bras, même après avoir concédé deux buts en moins de trois minutes en début de deuxième période. Voulant à tout prix se rapprocher, Montréal a continué de prendre d’assaut le filet de Brodeur, pensant même réduire l’écart en milieu de rencontre, mais les arbitres ont refusé un but de Brendan Gallagher, indiquant qu’il avait poussé la rondelle dans le filet avec son patin.

Face à une formation reconnue pour fermer la porte à ses adversaires, le fait d’avoir été une menace constante durant la rencontre est un signe encourageant. Mais comme ils l’ont vu si souvent cette saison avec Carey Price, les joueurs des Canadiens ont été les victimes d’un gardien en grande forme de l’autre côté de la patinoire.

« Ce que j’ai aimé ce soir c’est que nous avons dirigé beaucoup de tirs vers leur filet et qu’on a eu quelques bonnes chances de marquer, quelque chose qui est rare contre une équipe comme eux », poursuit Therrien. « On n’a pas joué un mauvais match, la différence dans ce match-là elle est simple, c’est Martin Brodeur. »

Martin Brodeur en était peut-être à son dernier match en carrière à Montréal, mardi soir.

Bien qu’ils connaissent les exploits réalisés par Brodeur au cours de son illustre carrière, les joueurs du Tricolore croient que la marque finale aurait pu être bien différente s’ils avaient été plus opportunistes. Menant 30 à 19 au chapitre des tirs au but, cette statistique ne signifie rien pour eux lorsque vient le temps de récolter les points au classement.

« Martin a bien joué, mais je ne crois pas que nous l’avons suffisamment défié avec nos deuxièmes et troisièmes chances de marquer », explique le capitaine des Canadiens Brian Gionta au sujet de son ancien coéquipier chez les Devils qui a obtenu la première étoile du match au terme de la rencontre. « Il est un grand gardien. Il peut stopper la première chance de marquer, mais nous devons trouver des solutions pour créer de la congestion devant son filet et profiter de nos opportunités. »

Suite à l’affrontement de mardi, les Canadiens n’auront plus à se soucier de Brodeur et des Devils d’ici la fin du calendrier. Et puisque ce dernier n’a pas encore pris de décision concernant son avenir, le Tricolore n’aura peut-être plus à devoir se creuser la tête lorsqu’il affrontera la formation du New Jersey.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Le jeu des chiffres - 14 janvier 2014
Résumé du match Canadiens-Devils
Faits saillants - Canadiens vs. Devils
Sommaire - Canadiens vs. Devils