Chapeau, Batman

samedi, 04.01.2014 / 23 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Chapeau, Batman
Si la chauve-souris qui planait au-dessus de la patinoire du Centre Bell samedi soir a donn\u00E9 la frousse \u00E0 certains, elle a donn\u00E9 des ailes \u00E0 Daniel Bri\u00E8re.
MONTRÉAL – Si la chauve-souris qui planait au-dessus de la patinoire du Centre Bell samedi soir a donné la frousse à certains, elle a donné des ailes à Daniel Brière.

Après un exode de deux matchs, l’attaquant a inscrit deux filets et reçu une mention d’aide, lui permettant d’effectuer un retour en force et de participer à tous les buts de la soirée du côté des Canadiens, malgré une défaite amère en prolongation contre les Sénateurs d’Ottawa.

Suite au match, Michel Therrien n’avait que des bons mots pour souligner le travail de l’attaquant sur la glace. « Le niveau de compétition que Daniel a démontré ce soir était très élevé, et c’est ce à quoi nous nous attendions de sa part. Il a connu un gros match ce soir. Avec la manière qu'il travaillait, nous savions que de bonnes choses allaient se produire. »

À travers les difficultés, Brière a toujours tenté de garder la tête haute. « C’est décevant de finir le match comme ça – une défaite, ce n’est jamais plaisant – mais il n’y a pas de doute que d’avoir la chance d’aider l’équipe comme ce soir, ça fait du bien. Ce qui a aidé, c’est le fait que j’avais déjà joué 10 ou 12 parties avec les gars [Plekanec et Gionta] et nous avions eu du succès dans le passé. Je savais que de bonnes choses allaient arriver si on m’en donnait la chance. Parfois, il faut juste que tu aies un bon feeling. »

Brière, d’abord utilisé au sein du quatrième trio avec Michaël Bournival et Travis Moen, a reçu une promotion de Michel Therrien lors du match, joignant ses anciens compagnons de trio Tomas Plekanec et Brian Gionta. La magie a opéré, puisque le trio a réalisé deux buts en troisième période et a cumulé un impressionnant total de 14 tirs au but.

« La chimie est parfois difficile à expliquer », ajoute l’entraîneur-chef à propos du trio. « Mais il faut du talent et il faut compétitionner pour être en mesure d’obtenir du succès. »

Un des compagnons de travail de Brière, Brian Gionta, était heureux de pouvoir participer au retour de l’attaquant gatinois sur la feuille de pointage. « C’est un bon joueur », soutient le capitaine du Tricolore. « Il est un élément clé de notre équipe. Il peut marquer beaucoup de buts et il nous l’a démontré ce soir. »

Un départ difficile, une remontée inattendue.

Bien que le Tricolore, qui tirait de l’arrière 3-1 après 20 minutes de jeu seulement, ait réussi à égaliser la marque en troisième période et à aller chercher un précieux point en forçant la prolongation, les joueurs étaient loin d’être satisfaits du jeu de l’équipe avant l’arrivée du troisième tiers.

« C’est un gros point, un que nous n’avons peut-être pas mérité après la manière dont nous avons joué en première période », admet Brière. « C’est certain que ce point nous sera utile plus tard dans la saison, mais nous ne sommes pas contents d’avoir perdu cette partie. »

Brian Gionta était du même avis, clairement insatisfait du travail de ses coéquipiers dans les 40 premières minutes de jeu. « J’ai trouvé que c’est à ce moment [lors de la troisième période] que nous avons commencé à jouer. Nous avons donné beaucoup lors de la troisième : nous avons poussé leur défense, forcé des revirements et nous avons créé de la pression. C’est bon d’être allé chercher un point, mais nous sommes tous déçus. »

On retrouve le même discours chez Brendan Gallagher, qui n’a pas réussi à noircir la feuille de pointage samedi soir. « C’est certainement décevant de perdre. Nous nous sentons tous mal en ce moment, mais si nous sommes en mesure de prendre du recul et de repenser à notre match, il y a beaucoup de points positifs à retirer. »

Une chose est certaine, c’est que Daniel Brière espère que la chauve-souris qui volait par-dessus la patinoire du Centre Bell samedi soir s’installera en permanence dans l’aréna des Canadiens.

Élise Robillard écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI
Faits saillants - Canadiens vs Sénateurs
Sommaire - Canadiens vs Sénateurs
Le jeu des chiffres - 4 janvier 2014
Tomas Plekanec remporte la Coupe Molson en décembre