Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Subban brille à Dallas

vendredi, 03.01.2014 / 24 h 45 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Subban brille \u00E0 Dallas
DALLAS \u2013 \u00C0 cinq jours de l\u2019annonce de la composition d\u2019\u00C9quipe Canada, P.K. Subban s\u2019est assur\u00E9 d\u2019attirer l\u2019attention de Steve Yzerman.\r\n
DALLAS – À cinq jours de l’annonce de la composition d’Équipe Canada, P.K. Subban s’est assuré d’attirer l’attention de Steve Yzerman.

Non seulement, le défenseur étoile s’est imposé en défensive avec un jeu robuste, mais il a surtout fait écarquiller bien des yeux au American Airlines Center grâce à ses prouesses offensives.

La deuxième période a été signée P.K. Subban, alors que le jeune homme de 24 ans, qui comptait déjà une passe à sa fiche, y est allé d’une manœuvre spectaculaire pour déjouer le défenseur des Stars avant de servir une passe parfaite à David Desharnais dans l’enclave.

«Parfois il a des hauts et des bas, mais ce soir, on a vraiment pu voir le genre de talent qu’il a », a souligné Desharnais au sujet de son coéquipier, qui a terminé la soirée avec une récolte de quatre points, dont trois passes. «Quand il est dans sa bulle, il est incroyable. »

Le récipiendaire du trophée Norris en 2013 a également décidé de faire une démonstration de ses talents de marqueur. Celui qui n’avait obtenu aucun point en trois affrontements contre les Stars en carrière y est allé d’un bel effort individuel pour se rendre dans l’enclave et déjouer habilement Kari Lehtonen dans la partie supérieure, obtenant ainsi son 7e but de la campagne.

«Subban a probablement joué son meilleur match de la saison », a mentionné l’entraîneur-chef Michel Therrien au sujet de son défenseur, qui a atteint la barre des 30 points pour une quatrième fois en autant de saisons complètes dans la LNH. «Non seulement offensivement, mais défensivement aussi. J’ai beaucoup aimé le travail que Francis Bouillon et lui ont fait dans notre zone. »

Au cours de la rencontre, l’imposant défenseur de 216 livres reconnu pour ses mises en échec percutantes et ses déplacements dynamiques n’a pas hésité à y aller de quelques bons coups d’épaules. Il a d’ailleurs terminé la rencontre en amassant six mises en échec, un sommet dans la rencontre, les deux équipes confondues.

«Il a pris de bonnes décisions avec la rondelle et c’est ça qui est important. C’est ça qu’on lui demande, de prendre de bonnes décisions. Il a pris l’espace de glace que l’autre équipe lui concédait et il n’a pas forcé pour rien», a renchéri Therrien, qui voit son défenseur trôner non seulement au sommet de la colonne des points avec 33, mais également dans les plus/moins, avec une fiche de plus-13.

C’est avec beaucoup d’humilité que le principal intéressé a abordé sa performance après la rencontre, même s’il risque de revoir quelques-uns de ses jeux aux nouvelles du sport vendredi matin.

«Beaucoup de joueurs ont fait d’excellents jeux, même s’ils ne feront pas partie des faits saillants. Ils ont créé de la place et donné l’opportunité aux autres gars de travailler et d’avoir de la place », a expliqué Subban, qui a accumulé six points à ses deux dernières rencontres. «Je pense à un trio comme celui de Pacioretty, Desharnais et Gallagher, qui ont joué de façon incroyable.  Ce soir est un excellent exemple de jeu d’équipe. Les gars se cherchaient sur la glace, personne n’essayait de tout faire soi-même. C’est important à ce point-ci de la saison. Pour que notre équipe connaisse du succès, nous devons jouer comme ça tous les soirs. »

Une chose est certaine, avec une performance comme celle de jeudi soir, Subban est en train de forcer la main aux bonzes d’Équipe Canada. Tout comme Max Pacioretty l’a fait, lui qui a vu sa nomination lui donner encore plus d’ailes, terminant, tout comme Subban, la rencontre avec quatre points.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI
Faits saillants - Canadiens @ Stars
Sommaire - Canadiens @ Stars
Le jeu des chiffres - 2 janvier 2014
Un honneur bien mérité
Quand les chiffres parlent – La Fête des gardiens