Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Un point dans l’indiscipline

mardi, 31.12.2013 / 23 h 02 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un point dans l\u2019indiscipline
Les livres sont maintenant ferm\u00E9s sur l\u2019ann\u00E9e 2013. Et pour la troupe de Michel Therrien, \u00E7a ne s\u2019est pas termin\u00E9 comme pr\u00E9vu.

RALEIGH – Les livres sont maintenant fermés sur l’année 2013. Et pour la  troupe de Michel Therrien, ça ne s’est pas terminé comme prévu.
 
Amorçant la troisième période avec une avance confortable de trois buts, après avoir été parfait lors de nombreux désavantages numériques, les pénalités ont finalement eu raison du Tricolore. En milieu de deuxième période, certains joueurs avaient disputé plus de temps en désavantage numérique qu’à forces égales, ce qui a eu pour effet de les surtaxer.
 
« C’est certain que c’est difficile. Tu taxes certains gars qui jouent en désavantage numérique. Ils travaillent plus dur », a mentionné le capitaine Brian Gionta, ajoutant qu’il y a deux côtés, tous négatifs, à cette médaille. «Tu as aussi d’autres joueurs qui restent sur le banc pour de longues périodes de temps et qui ne prennent pas le rythme du match. C’est un couteau à double tranchant. »
 
Malgré le fait que le Tricolore a écopé de 10 pénalités mineures, dont trois qui ont  mené à des situations de cinq contre trois, le capitaine n’est pas prêt à rejeter le blâme sur l’arbitrage, se faisant plutôt l’avocat du diable.

«Ils ont arbitré le match comme ils l’ont vu. Il y a eu des décisions questionnables des deux côtés », a souligné Gionta. «On ne peut pas se fier sur le fait que les arbitres vont faire du bon travail ou non. Il faut jouer le match de la façon que c’est arbitré. C’est certain qu’on a eu beaucoup trop de pénalités.»

Spécialiste du désavantage numérique, Josh Gorges a bloqué huit tirs au cours de la rencontre, un sommet personnel cette saison. Ayant passé près de 5 :30 sur la glace en désavantage numérique, le numéro 26 avoue que d’écouler autant de pénalités en début de match a eu un coût énorme.

«Tu ne peux pas jouer au hockey de cette façon. Tu te vides. Le pire dans tout ça, c’est que ça leur a donné de la vie », a mentionné Gorges, qui a vu les Hurricanes s’inscrire à la marque trois fois en 2 :29 en début de troisième période, dont deux fois avec l’avantage d’un homme. «Si on avait été plus intelligents en amorçant la troisième période et que nous avions été disciplinés, ça ne leur aurait pas donné autant de vie et on les aurait freinés. »
Parmi la panoplie de pénalités décernées par les arbitres en devoir Mike Hasenfratz et Ghislain Hébert, il y en deux qui ont été décernées à l’équipe, dont une pour laquelle Michel Therrien a directement pris le blâme avouant qu’il a fait le décompte des pénalités à l’arbitre, ce que ce dernier n’a pas apprécié.

«Notre incapacité à jouer du hockey discipliné nous a coûté le match. Nous n’avons jamais été capables de retrouver notre momentum, même en ayant une bonne chance en fin de match », a souligné Michel Therrien , faisant référence à la pénalité de quatre minutes décernées à Eric Staal avec 3 :29 à faire dans le match. «En tant qu’entraîneur, tu es responsable pour la discipline de ton équipe. On va s’assurer que ce genre de situation n’arrive plus. »
C’est la première résolution de Michel Therrien pour 2014. Et le travail pour l’accomplir débutera dès le 1er janvier, à Dallas.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com


VOIR AUSSI:
Faits saillants: MTL @ CAR
Messieurs Baseball
Frustrante Floride