Les rois du barrage

samedi, 28.12.2013 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Les rois du barrage
TAMPA BAY \u2013 Amorcer le voyage des F\u00EAtes avec une victoire. C\u2019est bien. De l\u2019arracher aux mains du Lightning, dans leur domicile, c\u2019est encore mieux.

TAMPA BAY – Amorcer le voyage des Fêtes avec une victoire. C’est bien. De l’arracher aux mains du Lightning, dans leur domicile, c’est encore mieux.

En s’amenant au Tampa Bay Times Forum, les hommes de Michel Therrien savaient qu’ils allaient affronter une équipe qui connaît un succès incroyable à domicile, s’étant seulement incliné à trois reprises en temps règlementaire en 18 occasions.

Ayant bénéficié d’un congé de quelques jours durant la pause des Fêtes, les Canadiens sont arrivés avec la ferme intention de se battre becs et ongles avec la troupe de Jon Cooper, qui se situe tout juste devant elle au classement, détenant maintenant une avance d’un seul point.

« On n'a pas donné grand-chose lors des deux premières périodes. On mettait une bonne pression sur le porteur du disque », a souligné Michel Therrien, qui a vu sa brigade défensive limiter le Lightning à seulement neuf tirs lors des 40 premières minutes, une première cette saison.

Price a toutefois dû se signaler à plusieurs reprises dans la dernière partie de la rencontre,  alors que les St-Louis, Hedman, Palat et compagnie l’ont bombardé de 14 tirs en troisième.

« Je me suis senti un peu rouillé au début. La première a été plus difficile, mon synchronisme n’était pas parfait, mais je me suis bien senti par la suite. Ça m’a donné l’occasion de revenir dans mon match », a assuré le gardien, qui a signé son 18e gain de la saison et son premier en tirs de barrage. « Dans les tirs de barrage, tout est question de synchronisme. On a vu des vidéos à l’entraînement un peu avant la pause de Noël et on a été en mesure de régler quelques-uns de mes problèmes. »

Les séances vidéo ont porté fruit, Price stoppant les trois tireurs du Lightning de belle façon, s’illustrant notamment devant Valtteri Filppula et Nikita Kucherov.

« Ça fait du bien. Quand tu perds en tirs de barrage, ça devient très frustrant », a renchéri Price qui était aux premières loges pour voir ses coéquipiers s’illustrer à 200 pieds de là, devant Ben Bishop.

En prenant la décision d’envoyer Lars Eller et David Desharnais en tirs de barrage, Michel Therrien y est allé, de son propre aveu, avec les statistiques, rien de plus.

« Pour moi c'est une équation très simple. Un gars comme Lars Eller a un bon pourcentage dans les tirs. Et David aussi cette saison. Pour moi, faire ce choix est un exercice qui n'est pas trop difficile », a mentionné le pilote du Tricolore.

Et en faisant ce choix, Therrien a eu la main heureuse. Lars Eller a été le premier à s’exécuter et il a déjoué Ben Bishop de belle façon. Le danois avait toutefois une longueur d’avance sur le gardien du Lightning.

« Je connais ses tendances », a mentionné Eller, qui a joué en compagnie du cerbère avec les Rivermen de Peoria, le club-école des Blues de St-Louis. « C’est un gros gardien et un bon gardien. J’ai essayé de le faire bouger latéralement et de le battre dans le haut. J’ai eu assez d’espace pour y loger la rondelle. »

Avec un pourcentage d’efficacité de 100%, Lars Eller risque maintenant de voir certains de ses coéquipiers lui demander conseil pour ces duels où le résultat de la rencontre peut se jouer.

« Je crois qu’il faut surtout pratiquer certains mouvements et les utiliser. Tu dois avoir quelques séquences que tu maîtrises et prendre une décision avant de partir et juste exécuter », a laissé savoir Eller qui avoue qu’il n’y a rien de magique dans l’art du tir de barrage. « C’était un match serré. C’était intense. Nous avions le meilleur gardien ce soir et c’est ça qui a fait la différence. »

Les joueurs n’auront toutefois pas beaucoup de temps pour pratiquer leurs feintes en tirs de barrage, puisqu’il renoueront avec l’action dès 17 h dimanche, poursuivant leur tournée floridienne, cette fois contre les Panthers, à Sunrise.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI:
Le jeu des chiffres - 28 décembre 2013
Faits saillants: Canadiens vs. Lightning
Sommaire
Face à face: Canadiens @ Lightning
De retour en selle