De gros défis à l'horizon

jeudi, 21.11.2013 / 14 h 16 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


De gros d\u00E9fis \u00E0 l\'horizon
Suite \u00E0 son impressionnante victoire de mardi, de grosses commandes attendent le Tricolore en fin de semaine.

BROSSARD – Suite à son impressionnante victoire de mardi, de grosses commandes attendent le Tricolore en fin de semaine.

Quelques jours après avoir facilement disposé l’une des meilleures formations de la LNH, le Wild du Minnesota, par la marque de 6 à 2, les Canadiens ont tenu un entraînement complet jeudi à Brossard afin de se préparer à deux autres rencontres face à des formations dangereuses, vendredi contre les Capitals de Washington et samedi face aux Penguins de Pittsburgh.

Malgré l’ampleur de ce défi, le Tricolore ne pouvait demander mieux comme moment pour se frotter à ces équipes. Après avoir eu plusieurs difficultés lors des rencontres précédentes à trouver le fond du filet, l’explosion de mardi n’est pas le fruit du hasard selon Michel Therrien.

En vrac: Lars Eller

« Une victoire comme celle de mardi amène de la confiance à une équipe comme nous qui cherchait à marquer des buts. Il y a plusieurs équipes dans la Ligue qui cherchent à marquer des buts. Ça ne veut pas dire que les équipes ne travaillent pas fort, ça veut dire que le jeu est serré, et qu’on a profité de nos chances de marquer. Ça amène une confiance en offensive qu’on avait besoin », explique l’entraîneur-chef des Canadiens, qui n’effectuera aucun changement à son alignement vendredi, outre le fait qu’il enverra Peter Budaj devant le filet. « Une chose est certaine, comme j’ai dit aux joueurs, ce n’est pas à cause qu’on a de la difficulté à marquer qu’on va commencer à tricher. C’est le pire scénario qu’on peut faire. Il faut qu’on continue à jouer de la bonne manière. Si on fait ça, on va créer de l’intensité, des chances de marquer. Éventuellement les bonnes choses vont arriver. C’est exactement ce qui est arrivé mardi. »

Les joueurs pour leur part étaient plus qu’heureux que les choses débloquent offensivement. À l’aube d’une deuxième séquence de deux matchs en autant de soirs de week-end, en deux semaines, comme à leur habitude, ils se concentrent sur une rencontre à la fois. N’étant aucunement impressionnés par le fait qu’ils devront neutraliser deux des meilleurs joueurs sur la planète au cours des prochains jours, Alex Ovechkin et Sidney Crosby, ils vont seulement poursuivre d’exécuter à la lettre le système qui leur a permis de connaître du succès.

« Si vous êtes sur la patinoire en même temps que ces gars-là, vous donnerez votre maximum. On les respecte et naturellement ils ont mérité ce respect », mentionne Brendan Gallagher, qui a affronté Crosby et Ovechkin trois fois chacun à sa saison recrue, en 2012-2013. « Vous ne pouvez pas trop le faire par contre. Vous devez jouer de la même façon que vous le feriez contre n’importe qui. Il faut avant tout se concentrer sur ce qu’on peut faire pour aider l’équipe à gagner. »

Parlant de Gallagher, il n’a pas semblé dépaysé mardi alors qu’il a évolué aux côtés de compagnons de trios différents en récoltant deux points. Son joueur de centre durant la majeure portion de la campagne jusqu’à présent, Lars Eller, croit que les nombreux changements apportés aux unités en offensive n’ont aucunement affecté la chimie du côté des joueurs. Le fait que son équipe a explosé avec une production de six buts n’a fait qu’alléger l’atmosphère et aider à bâtir la chimie au sein des nouveaux trios qui sera importante au cours des matchs à venir.

« Tout le monde a eu du plaisir lors de la dernière rencontre. La chimie était là et les gars se donnaient à fond », atteste Eller, qui devrait de nouveau piloter un trio aux côtés d’Alex Galchenyuk et Brandon Prust vendredi. « Si vous analysiez les derniers matchs et observiez les chances de marquer, les buts étaient là. Je serais préoccupé si nous n’obtenions pas de chances de marquer. Pour une raison quelconque, nous étions incapables de réussir le dernier jeu. C’était bien de pouvoir conclure ses séquences lors du dernier match. »

Avec au programme en fin de semaine des duels face à deux équipes faisant partie du top 10 de la LNH au chapitre des buts marqués, la touche offensive du Tricolore devra de nouveau être au rendez-vous.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :

Échos de vestiaire
En rafale - 21 novembre
Les innovateurs
Les Bulldogs affrontent le Crunch au Centre Bell
Une force silencieuse