Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Le clou du spectacle

vendredi, 15.11.2013 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le clou du spectacle
COLUMBUS - David Desharnais a marqu\u00E9 un but tr\u00E8s important pour son \u00E9quipe\u2026 et pour lui.

COLUMBUS - David Desharnais a marqué un but très important pour son équipe… et pour lui.

« Ce but là, il fait du bien », a lancé David Desharnais après avoir mis la cerise sur le sundae d’une bonne rencontre de sa part, en donnant le but de la victoire aux siens en tirs de barrage. « En plus, c’était pour la victoire. Après ça, j’allais avoir soit le meilleur feeling ou le pire feeling. Et c’est le meilleur feeling qui est arrivé. »

À 200 pieds de là, Peter Budaj était aux premières loges pour voir les prouesses du numéro 51, lui qui voit jour après jour à quel point l’attaquant de 27 ans travaille fort à l’entraînement.

« Personne le voit, mais il ne dit pas un mot et travaille fort. Je suis content pour lui. Ça a été difficile pour lui, mais il a persévéré comme un vrai professionnel », a souligné Peter Budaj qui a stoppé les trois tireurs de Columbus pour enregistrer la victoire, en plus d’effectuer 23 arrêts au cours des 65 minutes de temps de jeu.  « L’entraîneur l’a envoyé et il était prêt. Son travail a payé. Nous avons travaillé les tirs de barrage à l’entraînement et il a marqué tout un but pour nous ce soir. »

Même s’il a amorcé la rencontre au sein du quatrième trio, David Desharnais a prouvé que de baisser les bras n’était pas dans sa nature.

« Il a disputé un bon match. Nous avons fait quelques ajustements à nos trios et nous avons aimé ce que nous avons vu de ce trio », a souligné Michel Therrien, qui a rapidement jumelé Desharnais à Max Pacioretty et Rene Bourque au cours de la rencontre.

Et l’entraîneur a également donné tout un vote de confiance à Desharnais, qui avait passé deux des trois dernières rencontres de l’équipe sur la galerie de presse, en l’envoyant contre le gardien des Blue Jackets Curtis McElhinney en tirs de barrage, pour sceller l’issue de la rencontre.

« Ça a été une décision facile pour moi. Ce n’est pas compliqué. Tu y vas avec les pourcentages. On a regardé les statistiques et vu quels gars ont connu le plus de facilité en tirs de barrage et nous y allons avec eux », a mentionné Therrien au sujet de sa décision d’envoyer Desharnais, lui qui a affiché un pourcentage d’efficacité de 50% en 2012-2013. « Quand tu es à 40 ou 50%, de bonnes choses arrivent. Je n’ai aucune hésitation à l’envoyer en tirs de barrage parce que je sais qu’il est excellent en pareille situation. »

Même s’il dit se fier seulement aux chiffres, le pilote du Tricolore esquissait tout de même un sourire qui laissait transparaître une satisfaction certaine.

« Parfois, ça prend quelque chose comme ça pour aider un joueur à retrouver sa confiance. En espérant que ce soit le cas », a renchéri Therrien.

Desharnais également le souhaite certainement.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI:
Le jeu des chiffres - 15 novembre 2013
Faits saillants: Canadiens vs Blue Jackets
Sommaire
Face à face : Canadiens @ Blue Jackets
Carnet de route - Columbus - 15 novembre 2013
Des forces fraîches à l’horizon