Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Merci, Carey

mercredi, 13.11.2013 / 24 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Merci, Carey
MONTR\u00C9AL -

MONTRÉAL – Les Canadiens savent qu’ils doivent dire un gros merci à Carey Price pour le point qu’ils ont soutiré au Lightning mardi soir.

Privés de Steven Stamkos qui s’est blessé lundi lors de leur match face aux Bruins de Boston, la formation de Jon Cooper ne s’est pas laissée impressionner et a démontré au Tricolore qu’elle ne se laisserait pas abattre et qu’elle pouvait demeurer au sommet de leur division malgré la perte de son pilier en offensive. En s’inscrivant à la marque après cinq minutes de jeu et en appliquant de la pression constante sur l’équipe locale, Montréal a eu de la difficulté à imposer son rythme durant la majorité de la partie.

Après-match: Carey Price
Bien que le bleu-blanc-rouge ait retrouvé de la vie en fin de troisième période lorsque Daniel Brière a nivelé la marque, Carey Price a dû multiplier les arrêts en fin de rencontre ainsi qu’en prolongation pour permettre à ses coéquipiers d’avoir une chance de l’emporter. S’inclinant finalement 2 à 1 en tirs de barrage, le Tricolore sait que jamais il n’aurait pu quitter avec un point sans la présence de son gardien.

« Nous ne patinions pas ce soir. Lorsque vous êtes deuxième sur la rondelle face à une équipe aussi bonne qu’elle, ils gagnaient les batailles, gardaient le contrôle de la rondelle et nous étions à leur trousse toute la soirée », explique Josh Gorges au sujet de la prestation de son équipe face au Lightning. « Si nous n’avions pas Carey ce soir, ça aurait été une toute autre histoire. Il a été énorme pour nous. S’il n’avait pas joué de la façon qu’il a faite, nous n’aurions pas de point. Nous lui devons ça. »

Discrets au cours des deux premières périodes, les Canadiens ont ouvert la machine en troisième période face au gardien de Tampa Bay, Ben Bishop, qui a connu une autre excellente rencontre face à Montréal. En le bombardant de 13 lancers lors des 20 dernières minutes en temps réglementaire, le même total qu’il avait obtenu lors des 40 premières minutes de jeu, la troupe de Michel Therrien s’est inspirée du jeu de Price pour tenter de racheter les chances qu’elle avait manquées en début de rencontre lors des nombreux jeux de puissance qu’elle a bénéficiés.

« Carey a été incroyable pour nous autres ce soir. C’est la raison pour laquelle on a un point, il n’y a aucun doute là-dessus. C’est décevant, surtout en deuxième période, la façon dont on a joué en deuxième, on n’est vraiment pas satisfaits », admet Brière, qui a inscrit un premier but au Centre Bell cette saison après avoir fait dévier un tir de Max Pacioretty. « En troisième on a répondu au moins, ce qui est bon signe. L’autre chose que j’ai aimée est que même si nous n’avons pas bien joué, même si on se faisait battre, on ne jouait pas du hockey où on prenait des chances. On est resté patient. C’est certain que Carey a fait de gros arrêts pour nous autres, on a attendu nos chances et ça a porté fruit. »

En stoppant 44 des 45 lancers dirigés vers lui, sa soirée la plus occupée depuis le début de la saison, Price semble avoir rehaussé son niveau de jeu plus la rencontre progressait. La victoire est ce qui est le plus important pour le gardien de 26 ans, qui a tout de même laissé une bonne impression face à l’équipe du directeur général de l’équipe olympique canadienne, Steve Yzerman.

Si ses coéquipiers confessent qu’ils n’auraient pu récolter de point sans lui, Price atteste qu’il n’aurait pu réaliser autant d’arrêts sans leur travail sur la glace.

« Ça aurait été bien de quitter avec la victoire. C’est certain. Je crois que vous devez retirer le positif de ce match. Nous avons un point. Je crois que nous savons tous que nous aurions pu mieux jouer », raconte Price. « Les gars ont fait du bon boulot ce soir pour les faire tirer de loin. Nos unités en infériorité numérique ont également, surtout dans les moments importants.  Lorsque vous disputez un mauvais match, vous devez seulement mettre ça derrière vous et penser au prochain match. »

Cette prochaine occasion surviendra vendredi soir, à Columbus, face aux Blue Jackets.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI:
Faits saillants: Canadiens vs Lightning
Sommaire
Le jeu des chiffres - 12 novembre 2013
Officiellement un immortel