Les jeunes débarquent

dimanche, 10.11.2013 / 22 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Les jeunes d\u00E9barquent
\u00ABLes jeunes sont d\u00E9barqu\u00E9s ce soir \u00BB. Voil\u00E0 comment Michel Therrien a d\u00E9crit la rencontre de dimanche soir. Et il a raison.

MONTRÉAL – «Les jeunes sont débarqués ce soir ». Voilà comment Michel Therrien a décrit la rencontre de dimanche soir. Et il a raison.

Avec un total de huit points, le trio composé de Brendan Gallagher, Alex Galchenyuk et Lars Eller a sonné la charge dans la victoire de 4 à 2 des Canadiens face aux Islanders, au Centre Bell. Ils ont d'ailleurs été nommés première, deuxième et troisième étoile de la rencontre.

La victoire a marqué la fin pour le Tricolore d’une série de quatre défaites pour la troupe de Michel Therrien, qui a enregistré par le fait même sa 250e victoire en carrière dans la LNH en tant qu’entraîneur-chef.

Après avoir fait scintiller la lumière rouge à volonté en début de saison, la production offensive des trois jeunes attaquants avait un peu diminué au cours des dernières rencontres. Toutefois, les occasions de marquer générées par le trio étaient nombreuses.

Les jeunes s'unissent
«Quand tu perds et que tu veux aider l’équipe en marquant, c’est difficile. Par contre, nous n’avons jamais paniqué. Quand on regarde la plupart des matchs, nous jouions bien et nous créions des chances. La rondelle ne rentrait pas, mais aujourd’hui, elle y est allée», a mentionné Eller qui y est également allé de quelques bons coups d’épaule, terminant la rencontre avec trois mises en échec.

Malgré le fait qu’il obtenait son premier point en six rencontres, Eller se retrouve tout de même au quatrième rang des pointeurs de l’équipe avec  une récolte de 12 points, ce qui en dit beaucoup sur le début de saison fulgurant. Et le Danois a repris le collier en grand, récoltant un but et deux passes dans la victoire.

«Je crois que nous avons simplement du plaisir sur la glace », a poursuivi le jeune centre de 24 ans, qui est toutefois l’aîné du trio. «On travaille dur pour aller chercher la rondelle et quand on l’a, on ne la redonne pas facilement. Nous savons ce qui nous apporte du succès. C’était bien aujourd’hui d’être récompensé. »

Alex Galchenyuk a également connu une soirée lucrative, récoltant également un but et une mention d’aide. L’attaquant américain a visiblement semblé soulagé, lui qui n’avait pas fait scintiller la lumière rouge depuis le 28 octobre 2013.

«Lars, Gally et moi avons discuté avant la rencontre. Nous voulions aller sur la glace sans trop réfléchir et en voulant ne pas trop en faire. Nous avons gardé les choses simples et nous avons bougé nos pieds. De bonnes choses sont arrivées», a mentionné Galchenyuk qui s’est même permis d’embrasser le logo sur son chandail après avoir déjoué Kevin Poulin en troisième période grâce à un jeu habile de ses coéquipiers.  «J’ai vraiment adoré la façon dont j’ai joué ce soir. Mes compagnons de trio et l’équipe a joué tout un match. »
 
Bien que Brendan Gallagher soit reconnu pour avoir tout le temps un sourire accroché au visage, celui qu’il affichait après la rencontre était particulier.

«D’avoir du plaisir, c’est pourquoi on joue. Quand tout le monde se sacrifie pour l’équipe et joue à son meilleur, c’est là que le hockey devient un grand sport», a souligné Brendan Gallagher, qui a marqué son 8e but de la présente campagne. «Nous parlons beaucoup. Nous avons encore des choses à apprendre les uns sur les autres. Aujourd’hui, ça a bien été. Demain est un autre jour. »

Si le présent est garant de l’avenir, on peut s’attendre à d’autres belles choses de la part de la «Kids line».

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI:
Le jeu des chiffres - 10 novembre 2013
Faits saillants: Canadiens vs Islanders
Sommaire
Partir de la base
Face à face: Canadiens vs. Islanders
Recharger les canons