Nez à nez

samedi, 26.10.2013 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

MONTRÉAL – Bien qu’il s’est incliné aux mains des Sharks, le Tricolore pourra se dire qu’il a pu rivaliser face à l’une des meilleures formations de la LNH.

Les Canadiens savaient que la commande serait lourde samedi. Faisant face à l’équipe la plus dangereuse offensivement de tout le circuit, ils savaient qu’ils devraient se serrer les coudes pour limiter les chances de marquer à l’adversaire. Ils ont peut-être concédé deux buts à San Jose, mais les chances de marquer ont été rares, ne concédant qu’un but à égalité numérique, sur un bond malchanceux de surcroit.

« Ce n’est pas une manière de laquelle vous voulez être déjoué. Mais c’est le genre de façon que la rondelle rebondit parfois », admet Carey Price, qui a stoppé 35 des 37 lancers dirigés vers lui samedi. « Ils sont une bonne équipe. C’est ce qu’ils font. Ils sont bien structurés et ils ont disputé une bonne partie ce soir. »

La majorité de ces lancers ont été le résultat du fait que les Sharks ont bénéficié de quatre supériorités numériques durant le match, le Tricolore ne disposant que d’un seul avantage numérique en 60 minutes de jeu. Peut-être frustrée à l’occasion puisqu’ils n’ont pas obtenu la faveur des officiels à quelques reprises, la troupe de Michel Therrien n’a pas baissé les bras et a continué de prendre d’assaut le filet d’Antti Niemi, qui a obtenu son deuxième jeu blanc de la saison.

« Nous croyons que nous avons quand même bien joué. Il n’y a pas grand-chose d’autre à ajouter », témoigne Price. « Les gars travaillaient extrêmement fort sur la patinoire. Il n’y a pas grand reproche à faire concernant notre effort. Leur gardien connaît de bons moments et leur équipe joue bien. Ils font partie des meilleurs de la ligue. Ils travaillent fort et ils sont bien dirigés. Ils seront à surveiller tout au long de la saison. »

Alors qu’ils s’envoleront au cours des prochaines heures en direction de New York où ils amorceront une séquence de deux matchs en autant de jours, les joueurs des Canadiens savent qu’ils devront être plus opportunistes de leurs chances s’ils désirent renouer avec le sentier de la victoire. Sachant qu’ils ont été nez à nez avec les Sharks durant tout le match et qu’ils ont bien exécutés certaines choses, ils voudront simplement en donner davantage pour remporter les prochaines parties.

« Travailler fort, c’est bien, et oui nous prendrons les points positifs que nous avons eus, mais au bout du compte, vous devez remporter des matchs », confesse Josh Gorges. « Nous avons eu des chances, mais le plus important lorsque vous tirez de l’arrière par deux buts, vous devez être résilients. C’est ce que nous devons apprendre, les choses ne vont pas toujours bien aller pour nous. Vous pouvez peut-être bien jouer et bien faire les jeux, mais les choses ne vont peut-être pas toujours aller en notre faveur. »

Ils pourront se reprendre dès lundi, face aux Rangers au Madison Square Garden.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :
Le jeu des chiffres - 26 octobre
Résumé du match
Échos de vestiaire
Sommaire