Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Le retour

mercredi, 23.10.2013 / 16 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le retour
Chaque fois que Saku Koivu revient au Centre Bell, l\u2019\u00E9motion est \u00E0 son comble. Et le match de jeudi ne fera pas exception.

MONTRÉAL – Chaque fois que Saku Koivu revient au Centre Bell, l’émotion est à son comble. Et le match de jeudi ne fera pas exception.

Lorsqu’il mettra le patin sur la glace du Centre Bell, Saku Koivu revivra tout un pan de sa carrière, lui qui a passé 13 saisons à Montréal. Si plusieurs moments risquent de lui passer par la tête, la soirée du 9 avril 2002 risque d’être au sommet.

Saku Koivu revient au jeu

« Ça a été pour moi un des plus grands moments que j’ai eu la chance de vivre », a expliqué l’entraîneur des Canadiens, Michel Therrien, qui se trouvait derrière le banc du Tricolore ce soir-là. « J’en ai vécu des grands moments au cours de ma carrière, mais le fait qu’il ait surmonté sa maladie et effectué un retour la même année, ça a été une marque de courage extraordinaire. »

D’ailleurs, ce courage extraordinaire a été salué par les 21 273 partisans présents, le personnel et les joueurs des deux équipes présentes, de même que par des millions de téléspectateurs massés devant leurs postes de télévision pour assister au retour au jeu du capitaine du Tricolore. Une ovation monstre de neuf minutes.

« Je me souviens qu’il y avait beaucoup d’émotion quand on l’a mis sur l’alignement de départ de ce match-là. J’en garde de bons souvenirs. Ça a été un bon capitaine. Ça a été un bon guerrier. Il connaît une carrière exceptionnelle et j’en garde de très bons souvenirs », a souligné Therrien, qui retrouvera celui qu’il a entraîné pendant trois saisons, alors que les Ducks s’amènent à Montréal pour une seconde fois depuis le départ du Finlandais après la saison 2008-2009.

Même si cela fait déjà plusieurs années, le pilote du Tricolore se remémore chaque jour les événements entourant cette soirée.

« C’est tellement important pour moi que j’en ai une photo à la maison pour me rappeler de ce moment. Il y a des choses dans la vie qui te marques, et ça, ça en fait partie », a rappelé l’homme de 49 ans qui roule sa bosse dans la LNH depuis le début des années 2000. « Le moment que je retiens le plus, c’est l’ovation que les partisans des Canadiens lui ont donné. Même moi, j’ai eu à quitter de derrière le banc parce que l’émotion était trop forte. »

L’émotion risque également d’être à son comble pour l’affrontement Canadiens – Ducks, mais l’homme derrière le banc des Canadiens restera bien à son poste. C’est promis.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Le retour au jeu de Saku Koivu
Meilleurs moments de Saku Koivu à Montréal
Le départ des uns
Bonne expérience malgré tout