Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Éviter le piège

jeudi, 17.10.2013 / 12 h 58 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


\u00C9viter le pi\u00E8ge
Apr\u00E8s un fructueux s\u00E9jour \u00E0 l\u2019\u00E9tranger o\u00F9 ils ont enregistr\u00E9 trois victoires en quatre matchs, les Canadiens sont pr\u00EAts \u00E0 reprendre l\u00E0 o\u00F9 ils avaient laiss\u00E9, au Centre Bell.
BROSSARD – Après un fructueux séjour à l’étranger où ils ont enregistré trois victoires en quatre matchs, les Canadiens sont prêts à reprendre du service au Centre Bell.
 
De retour de l’Ouest du pays où ils ont vécu dans leurs valises pendant neuf jours, les joueurs du Tricolore voudront poursuivre dans leur lancée alors qu’ils seront en quête d’une quatrième victoire d’affilée jeudi soir face aux Blue Jackets de Columbus. Bien qu’ils affronteront une équipe qui connait quelques ennuis par les temps qui courent, ayant échappé leurs deux dernières rencontres et n’ayant récolté que quatre points en cinq parties, les locaux ne prendront pas leur adversaire à la légère, eux qui ont vécu une situation similaire la semaine dernière lorsqu’ils ont amorcé leur voyage face aux Flames à Calgary.
En vrac: Francis Bouillon
 
« Nous avons beaucoup appris de cette première rencontre. Nous nous sommes présentés à Calgary un peu trop décontractés, en pensant qu’ils étaient en reconstruction et que nous aurions un match facile et les deux points avant de passer à un défi plus difficile », admet Josh Gorges, au sujet de la défaite de 3 à 2 aux mains des Flames, mercredi dernier. « Après ce match, nous avons compris qu’il n’existe pas de match facile, peu importe l’adversaire, les joueurs qu’ils ont et leurs blessés. C’est difficile d’obtenir deux points dans cette ligue. »
 
« Si vous voulez connaître du succès, il faut que toute l’équipe avance en même temps », poursuit Gorges. « Après cette rencontre, nous avons renforcé notre jeu d’équipe et lorsque nous faisons ça, nous sommes une bonne équipe de hockey. »
 
À quelques pas de lui dans le vestiaire, Francis Bouillon pense dans la même optique d’idée que son collègue à la ligne bleue. Ayant affronté les Blue Jackets à plusieurs reprises lorsqu’il évoluait dans l’Association de l’Ouest avec les Predators de Nashville, qui étaient aussi dans la même division qu’eux auparavant, l’adversaire de ce soir possède un visage différent comparativement à leur dernière rencontre. Le vétéran défenseur sait qu’il devra garder l’œil ouvert en tout temps et qu’il sera primordial d’amorcer la rencontre en lion, comme ils l’ont fait il y a deux jours à Winnipeg.
 
« Il ne faut pas sous-estimer personne. Chaque match est important. Ce sont deux points que nous pouvons aller chercher. On sait que cette année, avec les nouveaux règlements, ça va être plus compliqué de faire les séries. Tous les points sont importants pour nous. Que ce soit Columbus ou Boston, ce sera important d’être à notre meilleur pour obtenir la victoire », mentionne Bouillon, qui célèbre aujourd’hui son 38e anniversaire de naissance. « Pour nous, notre identité c’est de jouer 60 minutes. Quand on commence la première période en force comme on l’a fait à notre dernier match à Winnipeg, on connaît du succès. Ça va être important de trouver notre rythme aussi rapidement ce soir. »
 
Michel Therrien sera privé ce soir des services de Max Pacioretty, incommodé par une blessure au bas du corps, et possiblement aussi de Rene Bourque, qui était absent à l’entraînement matinal en raison d’un virus mais qui pourrait être en uniforme face à Columbus. Alors que le défi de boucher les trous dans l’alignement est déjà quelque chose en soit, le fait de reprendre le rythme rapidement à domicile après une longue absence devant ses partisans peut l’être aussi, surtout contre une formation rapide et tenace comme les Blue Jackets.
 
Sachant qu’ils devront éviter de tomber dans ce piège, les Canadiens se sont préparés à cette situation et feront le nécessaire pour être d’attaque dès la mise en jeu initiale.
 
« C’est quelque chose que nous avons discuté brièvement. Nous sommes des professionnels ici. Nous sommes payés pour nous présenter à chaque jour et se défoncer pour le logo que nous arborons sur notre poitrine », raconte Brendan Gallagher, qui a inscrit trois buts et amassé cinq points depuis le début du calendrier. « C’est ça que nous ferons ce soir. Nous n’utiliserons pas le voyagement comme excuse. Nous nous présenterons, nous suivrons notre plan de match et nous nous battrons pour les deux points en jeu. »
 
Le match débute à 19h30, au Centre Bell.
 
Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :

Face à face : Blue Jackets @ Canadiens
En rafale - 17 octobre
Échos de vestiaire
À son meilleur
Le jeu des chiffres - 15 octobre 2013