Une visite émotive

jeudi, 03.10.2013 / 18 h 40 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

LAC-MÉGANTIC – La visite des Canadiens dans la municipalité de Lac-Mégantic n’est pas passée inaperçue.

Pour les citoyens de cette ville d’un peu moins de 6 000 habitants, voir les Canadiens de Montréal s’entraîner sur leur patinoire municipale a été un événement dont ils se rappelleront longtemps. Mais pour les joueurs et les membres de l’organisation, l’expérience a été tout aussi spéciale.

«Au cours de la semaine suivant la tragédie, nous avons probablement eu 150 idées différentes pour nous impliquer. Nous avons tous travaillé ensemble pour rendre ces initiatives possibles et nous sommes fiers d’être ici», a lancé d’entrée de jeu le président des Canadiens, Geoff Molson, au sujet de l’événement qui clôture une série d’initiatives visant à aider la population de Lac-Mégantic.

Les Canadiens ont passé de longues minutes à signer des autographes en quittant l'aréna.

Même si un total de plus de 800 000$ a été amassé au cours des dernières semaines pour le Fonds Avenir Lac-Mégantic, Geoff Molson a tenu à rappeler que l’entraînement de jeudi était quelque chose de bien différent.

«Le but aujourd’hui n’est pas de ramasser de l’argent, mais de mettre des sourires sur les visages des gens de cette communauté», a lancé le président de l’équipe qui a pu apprécier le panorama spectaculaire des Cantons-de-l’Est à cette période-ci de l’année. «J’ai conduit pour venir ici et en descendant la côte, c’est une vision assez difficile. Mais après, on se rend compte que la ville se reconstruit, que les gens ont des sourires aujourd’hui. Les gens de partout dans la province et de partout au pays se sont ralliés derrière les gens de Lac-Mégantic et les appuient. Nous sommes fiers d’être ici et on espère qu’en étant ici aujourd’hui, on va pouvoir leur démontrer notre appui. »

Et cet appui, il a été démontré de plusieurs façons par les joueurs, qui n’ont pas hésité à y aller de leurs plus belles manœuvres en tirs de barrage à l’entraînement, en plus de passer de longues minutes à signer des autographes en quittant l’aréna. Mais ce qui les aura certainement le plus marqué, c’est l’arrivée en ville.

«Tu vois ça à la télé, mais quand tu le vois en vrai, c’est une histoire très différente. Ce n’était pas très beau à voir », a lancé David Desharnais, originaire de Laurier-Station, une petite localité traversée par un chemin de fer. «C’est sûr que ça veut dire beaucoup pour moi. Quand j’étais jeune, des trains passaient tous les jours. Ça peut arriver n’importe où. C’est un accident tragique. Nous voulions les supporter et nous voulions leur faire savoir que nous étions derrière eux.»

1200 personnes ont assisté à l'entraînement à Lac-Mégantic.

Alors que plusieurs de leurs coéquipiers étaient à l’extérieur de la province au cours de la belle saison, pour les Québécois comme David Desharnais, Daniel Brière, Michaël Bournival et Francis Bouillon, les nouvelles quotidiennes étaient tapissées d’information en provenance de la municipalité des Cantons-de-l’Est.

«Spécialement pour les Québécois dans l’équipe, nous avons entendu les nouvelles et nous l’avons vu à la télé quand c’est arrivé. Tu penses aux gens d’ici et aux familles qui ont perdu des êtres chers. De faire trois heures de route pour venir ici n’était pas un sacrifice », a mentionné Francis Bouillon. «Nous avons eu un accueil exceptionnel. Avoir une ovation de ces gens-là aujourd’hui, c’était très spécial. Nous savons tous ce qui est arrivé ici cet été et de voir les sourires sur les visages malgré tout ce qui s’est passé, ça faisait chaud au cœur à voir.»

Parmi les 1200 personnes présentes dans le Centre sportif de Lac-Mégantic, une d’entre elles était particulièrement attentive à l’entraînement.

«Pour les gens de la région, c’est un événement exceptionnel. C’est comme un rêve de voir les Canadiens à Lac-Mégantic », s’est exclamée la mairesse en poste depuis 11 ans, Colette Roy-Laroche. «Ça permet aux jeunes et aux adultes de voir les Canadiens, chez nous! »

C’est avec le sourire aux lèvres que jeunes et moins jeunes ont quitté l’aréna jeudi en fin d’après-midi. Et ce même sourire était également accroché au visage des joueurs. Pour tous, des souvenirs qui resteront gravés à jamais.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Horaire de 24CH
Application mobile
Blogue - Entraînement Lac-Mégantic
Mise à jour de l'état de santé de George Parros