Dans le bureau

jeudi, 26.09.2013 / 23 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
MONTRÉAL – Daniel Brière a maintenant son bureau au Centre Bell.

Il n’a toutefois pas eu à attendre que son nom soit sur la porte, puisque le bureau en question n’a pas de porte. Il est situé directement derrière le but de l’équipe adverse, là où il a savamment préparé les buts d’Alex Galchenyuk et de Max Pacioretty. Et son bureau, il est plus grand, maintenant que la LNH a modifié la profondeur des buts pour la saison 2013-2014, permettant de manœuvrer un peu plus derrière le filet et surtout, de diriger des passes vers le devant de celui-ci avec des angles plus serrés.
Galchenyuk touche la cible

«Ça nous donne tous un avantage. J’y pense beaucoup. Si tu vas dans le coin, tu as un peu plus d’espace sur le côté pour contourner le défenseur. C’est quelque chose qui va vraiment jouer en faveur de notre trio. J’aime déborder les défenseurs de façon large alors ça m’aide beaucoup», a lancé un des deux bénéficiaires des passes de Brière, Max Pacioretty. «Il a beaucoup de patience avec la rondelle. Sur le but de Galchenyuk, il n’aurait peut-être pas réussi à faire cette passe avec les anciens filets. »

À 200 pieds de là, Carey Price est dans une position privilégiée pour évaluer, du point de vue du gardien de but, les modifications imposées par la LNH.

«Ça fait toute une différence. Les gars peuvent pas mal plus utiliser l’arrière du filet. J’aime ça, je crois que c’est un bon ajout de la LNH», mentionne le gardien de 26 ans qui croit qu’il s’agit d’un avantage pour sa formation. «J’ai suis généralement assez bon pour couvrir le bas du filet assez bien, alors c’est un avantage pour nous. »

Ayant terminé les matchs préparatoires avec une récolte de quatre mentions d’aide, Daniel Brière, de son côté, avoue qu’il n’a pas vraiment remarqué de différence par rapport à l’espace derrière le but, même si les résultats parlent d’eux-mêmes.

«C’est pas quelque chose que j’ai remarqué. À quelques reprises ce soir je me suis retrouvé là. Il y a peut-être un peu plus d’espace, mais ce n’est pas quelque chose que j’ai vraiment remarqué », a soutenu Brière qui a eu droit à toute une accolade de la part de Galchenyuk après que ce dernier ait marqué le premier but des siens. «Au début, même lui il n’était pas sûr d’avoir marqué. C’était un bon jeu de sa part, trouver le trou [pour marquer contre Anderson]. C’est tout un joueur. J’apprends à le découvrir. »

Apprenant à connaître un peu plus ses nouveaux coéquipiers chaque jour dans le vestiaire, Daniel Brière apprend à les connaître un peu plus également sur la glace. Formant un trio avec David Desharnais et Max Pacioretty depuis le début du camp, le vétéran de 15 saisons dans la LNH ne reçoit que de bons mots de la part de ceux-ci.

«Je crois que parfois les joueurs ont seulement besoin de changer de décor un peu. Je sais qu’il a eu des problèmes avec des blessures dans le passé », mentionne Pacioretty, qui avec son but jeudi soir, a rejoint P.K. Subban au sommet des pointeurs en matchs préparatoires. «C’est un plaisir de jouer avec lui jusqu’ici et j’espère que ça continuera à fonctionner aussi bien à l’avenir. »

Et l’avenir, ça commence mardi prochain alors que le calendrier régulier de 82 matchs débutera avec un duel  contre les Maple Leafs de Toronto.

NOTES:
- Les Canadiens ont retranché deux joueurs du camp d’entraînement après la rencontre de jeudi soir. L’attaquant Gabriel Dumont, de même que le défenseur Nathan Beaulieu se rapporteront aux Bulldogs de Hamilton.

-Michel Therrien a confirmé après la rencontre que Michaël Bournival fera partie des 23 joueurs qui seront à Montréal pour le début de la saison régulière. L’attaquant de 21 ans a disputé six des sept matchs préparatoires des Canadiens, terminant avec une fiche de quatre buts et une mention d’aide.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com. 

À VOIR AUSSI
Faits saillants de la rencontre
Commentaires d'après-match
Sommaire de la rencontre
La dernière étape
Huit joueurs cédés aux Bulldogs de Hamilton