Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Les surprises du camp

lundi, 23.09.2013 / 13 h 15 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Les surprises du camp

BROSSARD – Michaël Bournival et Jarred Tinordi font tourner bien des têtes. Avec raison.

Un camp d’entraînement, ça permet aux vétérans de se mettre en jambes, mais ça permet aussi aux recrues de faire leurs preuves, de montrer qu’ils peuvent jouer dans la cour des grands. Chaque saison, il y a toujours quelques éléments qui sortent du lot. Qui ne se souvient pas du camp exceptionnel qu’avait connu un certain Brendan Gallagher il y a de cela deux saisons? Aujourd’hui, les éléments qui sortent du lot se nomment Michaël Bournival et Jarred Tinordi.

En vrac: Michaël Bournival

Les deux joueurs se partagent les manchettes depuis quelques jours en raison de leurs performances inspirantes. Et lundi soir, ils seront les deux seuls recrues dans l’alignement du Tricolore. En s’alignant aux côtés de Francis Bouillon à la ligne bleue ce soir, Tinordi disputera une cinquième rencontre préparatoire, étant du même coup le seul joueur des Canadiens à avoir disputé 100 % des matchs jusqu’ici.

«Je ne sais pas vraiment ce que ça veut dire, mais je ne suis pas pour me plaindre. Je suis venu ici pour jouer au hockey et j’ai l’occasion de le faire alors…», a lancé Tinordi, qui s’est fait remarquer samedi dernier, grâce à quelques mises en échec percutantes. «Plus on s’approche du début de la saison, plus l’entraîneur voudra aller chercher une chimie chez ses joueurs. C’est le genre de matchs où tu veux jouer. Je veux continuer de m’améliorer et leur démontrer que je peux jouer dans ce système et avec ces gars-là. Je veux leur montrer que je peux aider cette équipe à gagner.»

D’ailleurs si le jeu physique du colosse de 6-pieds-6 ne passe pas inaperçu chez ses coéquipiers et encore moins chez ses adversaires, il fait également réagir l’entraîneur-chef, qui a pris la décision de l’envoyer dans la mêlée dans un cinquième match.

Échappées: Galchenyuk

«Au fur et à mesure que le camp progresse, Tinordi est devenu de plus en plus physique dans son jeu », a souligné Therrien. «C’est quelque chose qu’on lui avait demandé de travailler l’an dernier. Il joue avec beaucoup de confiance. Nous sommes satisfaits de son jeu. »

Si le pilote du Tricolore sourit lorsqu’il entend le nom de Tinordi, c’est également le cas lorsqu’il est question du cinquième meilleur pointeur de la LNH en matchs préparatoires, Michaël Bournival. Avec une récolte de quatre buts et une mention d’aide en trois rencontres, le jeune homme de 21 ans démontre qu’il a du talent, dominant également la colonne des buts du circuit Bettman. Si le numéro 49 attire les regards des partisans, il attire également ceux de ses nouveaux coéquipiers, qui n’ont que de bons mots à son endroit.

«Il a été phénoménal. Il est très calme, très serein. Si tu ne portes pas attention, tu peux oublier qu’il est là. Mais l’effort qu’il a mis dans ce camp fait qu’il est dans la position où il est aujourd’hui », a souligné Josh Gorges, vétéran de huit saisons dans la LNH qui en connaît un rayon sur les espoirs prometteurs, ayant notamment hébergé Brendan Gallagher sous son toit. «Le fait qu’il ait marqué autant de buts et qu’il ait aidé l’offensive autant sont des reflets de son travail acharné. Quand on porte attention à ce qu’il fait, on se rend compte qu’il mérite amplement d’être ici. C’est une belle histoire. »

Ayant principalement évolué à l’aile gauche depuis le début du camp d’entraînement, Michel Therrien a pris la décision de brouiller un peu plus les cartes pour la rencontre de lundi avec les Devils, utilisant Bournival dans une position différente.

«L’an dernier, il a joué principalement à l’aile gauche, mais nous savons qu’il est capable de jouer au centre, alors on va voir ce soir comment il s’adapte au centre. Jusqu’ici il a été bon alors on verra», a mentionné Therrien, qui a décidé d’encadrer le jeune homme avec Travis Moen et Ryan White.

La rencontre débute à 19h30 au Centre Bell.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Échos de vestiaire
Échappées à l'entraînement
Face à face: Canadiens vs. Devils
L’infirmerie se vide
Faire sentir sa présence