Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Gionta en santé et honoré

jeudi, 19.09.2013 / 15 h 19 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Gionta en sant\u00E9 et honor\u00E9

BROSSARD – L’implication de Brian Gionta, sur la glace, comme hors de la glace, fait bien jaser ces jours-ci.

Même s’il est de retour à l’entraînement, Gionta ne sait pas exactement à quel moment il pourra officiellement reprendre du service dans le cadre d’un match. Michel Therrien a assuré que l’attaquant ne participerait à aucune des deux rencontres de la fin de semaine. Une présence dans un match préparatoire avant la fin du camp d’entraînement n’est toutefois pas écartée, voire même souhaitée.

«J’aimerais pouvoir jouer au moins un match préparatoire, sinon plus d’un, mais on verra comment ça va la semaine prochaine», mentionne Gionta, qui s’entraîne avec ses coéquipiers depuis maintenant deux jours. «J’ai été heureux de pouvoir enfiler le même chandail que les autres gars. En terme de temps de récupération, c’est un peu ce qu’on avait prévu. C’est bon d’être sur la glace, de décerner quelques mises en échec et de me remettre dans le bain un peu. »

En vrac: Brian Gionta

Même s’il ne s’agit que de rencontres préparatoires, le vétéran de 34 ans veut tester au maximum ses capacités avant de voir s’il pourra être de l’alignement lors du match d’ouverture, le 1er octobre contre les Maple Leafs, au Centre Bell.

«Les matchs préparatoires sont bons pour avoir une meilleure synchronisation. C’est très différent des entraînements. L’intensité est de loin supérieure à ce que c’est à l’entraînement», affirme Gionta qui assure qu’il est pleinement remis de sa blessure au biceps gauche. «Je n’ai pas de limitations quant aux mouvements que je peux et ne peux pas faire. Il faut juste que mon corps s’habitue de nouveau à jouer. Mon tir est encore bon. Cette fois-ci, c’est la main qui est sur le dessus qui a été affectée alors c’est un peu différent de la première fois. Le tir n’a pas souffert. Tu utilises surtout cette main pour manier le bâton à une main [poke], alors il faut qu’elle soit aussi forte qu’avant. »

En attendant de pouvoir tester son tir sur les gardiens adverses, c’est dans le domaine de l’engagement communautaire que Gionta laisse sa marque. Le capitaine du Tricolore s’est vu décerner, jeudi matin, le trophée Jean-Béliveau, qui vise à souligner son engagement communautaire de même que son dévouement à la cause des enfants.

«C’est énorme. C’est sûr qu’on est fier de pouvoir aider la communauté. On est assez chanceux de pouvoir aider des enfants dans le besoin. C’est quelque chose qui nous tient à cœur depuis longtemps et on est très heureux de pouvoir leur donner un coup de pouce», a soutenu celui qui participe annuellement à de nombreuses levées de fonds, en plus d’aider la Fondation des Canadiens pour l’enfance en mettant à la disposition des jeunes défavorisés une loge pour leur permettre de venir assister aux matchs des Canadiens.

Même s’il ne sait pas encore exactement ce qu’il fera avec les 25 000 $ qui sont rattachés à cet honneur, le capitaine sait une chose, l’argent restera à Montréal.

«C’est certain que l’argent demeurera dans la communauté. Que ce soit pour la loge ou encore pour amener des jeunes voir des matchs d’autres façons, cet argent restera ici. Cette communauté nous a tellement donné», rappelle Gionta qui s’implique, avec sa conjointe Harvest, auprès des enfants malades et défavorisés depuis son arrivée à Montréal en 2009.

Bilan médical

Alors que l’infirmerie compte un patient de moins en la personne de Brian Gionta, quelques autres se sont rajoutés au cours du camp d’entraînement. Après Nathan Beaulieu il y a de cela quelques jours, c’était au tour de Francis Bouillon, Douglas Murray et Davis Drewiske de se rajouter sur la liste. Dans le cas de Murray et Bouillon, Michel Therrien s’est voulu rassurant.

En vrac: Michel Therrien

«Ce sont des blessures de camp d’entraînement. Il n’y a rien de majeur », a assuré Therrien. «Nous voulons seulement nous assurer qu’ils n’aggravent pas ces blessures. »

Du côté de Davis Drewiske, la situation est un peu plus sérieuse. Une blessure à l’épaule subie lors de l’entraînement de mercredi le tiendra à l’écart du jeu pour au moins quatre semaines. C’est pour cette raison que le Tricolore a procédé au rappel du défenseur Darren Dietz, qui avait pris la direction de Hamilton plus tôt cette semaine.

«J’étais pris dans le trafic dans une zone de construction près de Kingston. J’ai trouvé le premier endroit où je pouvais virer de bord et je l’ai fait», a lancé Dietz à propos de son voyage à travers le Québec et l’Ontario. «Mon équipement a été transféré à Hamilton, alors on m’a arrangé un équipement de fortune. Quelques nouvelles pièces d’équipement, les vieux patins de Travis Moen et j’étais sur la glace. »

Il ne reste plus qu’à espérer pour lui que son équipement se rende à Québec avant la rencontre de vendredi soir, puisqu’il fera partie de l’alignement pour affronter les Hurricanes.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Alignement des Canadiens - 20 septembre 2013 vs. Hurricanes
En rafale - 19 septembre
En vrac
Le trophée Jean-Béliveau décerné à Brian Gionta 
Gio, trios et recrues
Les Canadiens retranchent 14 joueurs