Les recrues s'amusent

lundi, 16.09.2013 / 24 h 05 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Les recrues s\'amusent

MONTRÉAL – Si les entraîneurs voulaient voir de quoi les recrues étaient capables, ils ont été servis dimanche soir.

C’est le trio composé de Michaël Bournival, Michael McCarron et Martin St-Pierre qui a volé la vedette du premier match préparatoire de la saison 2013-2014. Les trois joueurs ont uni leurs efforts pour marquer trois des quatre buts du Tricolore au cours de la rencontre. Au total, le trio a cumulé six points, soit la moitié des points amassés par les patineurs des Canadiens dans cette défaite en tirs de barrage de 5 à 4.

Bournival et McCarron unissent leurs efforts
Pendant le match, Michel Therrien n’a pas hésité à employer le trio à outrance, leur offrant l’occasion de démontrer leur savoir-faire en avantage numérique, les trois joueurs étant les attaquants les plus utilisés par le pilote des Canadiens.

«C’était sa meilleure performance sur la glace », a d’abord offert Therrien au sujet de McCarron, qui a obtenu deux mentions d’aide, en plus de décerner cinq mises en échec. «Ce n’est pas toujours facile pour un gars de son gabarit de jouer dans des matchs simulés, contre des vétérans de sa propre équipe. C’est la prochaine étape du camp d’entraînement, les matchs préparatoires et jouer contre d’autres équipes et d’autres joueurs. Nous avons vu ça aujourd’hui. Il a joué un style plus physique. »

Ayant affirmé en matinée qu’il se devait de foncer plus souvent au filet, Michael McCarron est passé de la parole aux actes en soirée, n’hésitant pas à aller se poster dans le champ de vision de Jhonas Enroth et de Matt Hackett à plus d’une reprise, voilant notamment la vue de Enroth sur le deuxième filet de Bournival.

«J’étais content. J’ai foncé constamment au filet. Sur le deuxième but de Bournival, j’ai foncé au filet et ouvert la voie et c’était un excellent tir de sa part. Notre trio allait bien, dès le départ», a soutenu le premier choix des Canadiens au repêchage de 2013. «Nous parlions beaucoup sur le banc et sur la glace, nous nous faisions savoir où nous étions sur la glace. Nous avons bien cliqué.»

Michel Therrien a ensuite lancé sa part de fleurs à l’attaquant Michaël Bournival, qui a démontré de belles choses tout au long de la soirée.

«J’ai aimé plusieurs aspects de son jeu. Sa vitesse, son éthique de travail et j’ai aussi aimé le fait qu’il ait marqué. Il a été solide le long des bandes », a poursuivi Therrien au sujet de l’ancien capitaine des Cataractes de Shawinigan. «Il y a plusieurs choses que j’ai aimées par rapport à son match. J’ai aimé sa vitesse et le fait que c’est un travaillant qui ne ralentit jamais. Sa vitesse lui permet de créer beaucoup de choses sur la glace. »

Avec deux buts à son actif à son premier match préparatoire, Michaël Bournival était tout sourire après la rencontre, même s’il sait mieux que quiconque qu’il faut y aller un jour à la fois et surtout, d’appliquer les conseils à la lettre.

«Quand j’ai quitté les Bulldogs l’an dernier, ils m’ont dit que je devais travailler à finir mes mises en échec. J’essaie de m’impliquer à ce niveau-là aussi», a mentionné Bournival. «Je voulais arriver prêt au camp. Pour l'instant, je pense que ça va bien. C’est un camp d’entraînement, on ne sait jamais ce qui peut se passer. Je prends une étape à la fois. »

Il reste maintenant à savoir si le trio aura la chance de se retrouver pour un autre match préparatoire. En attendant, les trois jeunes hommes pourront se reposer, alors que c’est un tout nouvel alignement qui sera d’office contre les Bruins lundi soir.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

AUSSI VOIR:
Faits saillants: Canadiens-Sabres
Échos de vestiaire: Canadiens-Sabres
Sommaire: Canadiens-Sabres
Le jeu des chiffres - 15 septembre 2013