L’étape suivante

dimanche, 15.09.2013 / 13 h 33 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


L\u2019\u00E9tape suivante

BROSSARD – L’heure de tester les baies vitrées du Centre Bell est arrivée, alors que les Sabres sont en ville.

Après quatre jours de camp d’entraînement, c’est finalement l’heure de tester les apprentissages sur les joueurs adverses. Bien que la saison régulière soit encore loin, pour de nombreux joueurs, les matchs préparatoires représenteront un avant-goût plus qu’intéressant de ce que peut offrir la LNH comme calibre de jeu.

Pour Michael McCarron, de qui on a tendance à oublier qu’il n’a que 18 ans en raison de ses 6-pieds-5, l’affrontement contre les Sabres de Buffalo sera une occasion de plus de se mesurer à la grande ligue et pour analyser les prochaines étapes afin de s’y rendre.

En vrac: Lars Eller

«Je sens que j’ai ma place ici. Mais il y a évidemment beaucoup à apprendre. Je n’ai que 18 ans et je dois apprendre à faire les petites choses. J’apprends ici et là. On verra ce qui va se passer ce soir », confesse celui qui pourra finalement utiliser son imposant gabarit comme il l’entend. «Je dois aller plus souvent au filet. Je n’y ai pas été assez et ce soir, le fait d’affronter une autre équipe, je crois que ça va me pousser à la limite. Je vais foncer au filet, m’arrêter devant et peut-être marquer quelques buts ce soir. »

Est-ce que la nervosité sera au rendez-vous pour le choix de première ronde des Canadiens en 2013? Non, assure McCarron.

«J’étais nerveux hier en raison des partisans. C’était la seule chose qui me rendait nerveux, mais maintenant c’est derrière et j’ai juste hâte de sauter sur la glace», a soutenu le colosse. «Je m’attends à ce que ce soit encore mieux [que samedi]. Je ne sais pas comment c’est possible, mais selon ce que j’ai entendu, l’ambiance sera encore meilleure.»

Pour les vétérans, match préparatoire ou non, l’occasion sera parfaite pour retrouver la proverbiale «forme de match » (game-shape). Ce sera aussi l’occasion de mettre à l’épreuve leurs épaulettes et de tester les baies vitrées du Centre Bell, ce que Lars Eller a bien hâte de faire, lui qui a vu sa saison se terminer abruptement l’an dernier.

«Ça va être différent ce soir. J’attends ce jour depuis un bon moment déjà alors ça va être plaisant. C’est plus plaisant de frapper un joueur d’une autre équipe qu’un de tes coéquipiers», rappelle Eller.

Toutefois, même si le nombre de recrues dépassera largement le nombre de vétérans du côté de la formation de Michel Therrien, tout comme dans celle de Ron Rolston, Eller assure qu’il faudra garder la tête haute et surtout ne pas jouer différemment parce qu’il s’agit d’une rencontre préparatoire.

«Le seul danger c’est d’y aller en pensant que ça va être un jeu d’enfant. C’est à ce moment que tu ne portes pas attention, que tu te fais frapper et les chances de blessures sont plus grandes. Mais si tu es concentré, que tu joues ton match comme il le faut, ce n’est pas différent», assure celui qui devrait piloter un trio au centre d’Alex Galchenyuk et Brendan Gallagher.

Le match débute à 19h30 au Centre Bell.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Face à face: Canadiens @ Sabres
Échos de vestiaire
Sous les feux de la rampe
Entente de trois ans pour le gardien Zachary Fucale