De retour sur les verts

mardi, 03.09.2013 / 14 h 40 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

LAVAL-SUR-LE-LAC – Au lendemain de la Fête du travail, les membres des Canadiens de Montréal ont «travaillé», sur les allées du club de golf Laval-sur-le-Lac, à l’occasion du tournoi de golf annuel. Pour la plupart des joueurs, le moment était idéal pour se retrouver après un été sans hockey. Au cours de la saison estivale, les joueurs ont pris du temps pour guérir des blessures, s’entraîner et certains ont même trouvé du temps pour se marier.

Bras bionique numéro deux: Le capitaine Brian Gionta a raté les derniers matchs des séries 2013, en raison d’une déchirure au biceps gauche. Au cours de la saison morte, il a tout fait en son pouvoir pour revenir plus fort que jamais.

«Je me sens bien en ce moment. Le but est d’être prêt pour le début de la saison », a lancé Gionta. «Mon bras va bien depuis l’opération. J’ai été capable de travailler tout le reste de mon corps au cours de l’été et j’ai commencé à entraîner mon bras il y a de cela trois semaines. Ça avance bien. »

De retour en selle: Le gardien Carey Price a connu un été assez mouvementé. Récemment marié à son amour de jeunesse Angela, Price a passé son été à Kelowna, en Colombie-Britannique, où il s’est rétabli d’une blessure au genou, subie lors des séries contre Ottawa. Risquant de disputer la plupart des rencontres au calendrier 2013-2014, Price s’est assuré d’être prêt.

«J’ai pris une plus longue pause qu’à l’habitude. Je n’avais pas besoin de précipiter les choses et être prêt à 100 % au mois de juillet », a mentionné celui qui a participé au camp d’orientation d’Équipe Canada en vue des Jeux de Sotchi, ajoutant du même coup qu’il est plus que prêt pour amorcer la campagne.

La deuxième roue du vélo: Le voisin de Price dans l’avion en direction de Calgary, n’était nul autre que le gagnant du trophée Norris, P.K. Subban.

«Il y a eu beaucoup de positif l’an dernier et nous allons bâtir là-dessus », a lancé Subban.

Même s’il est maintenant considéré comme un des meilleurs défenseurs de la LNH, Subban aimerait bien soulever un autre trophée au printemps.

«C’est bien d’avoir remporté le Norris, mais je me concentre sur le présent et non sur le passé. C’est bien d’être sur le terrain de golf avec les autres gars. »

Un alignement revampé: Un autre élément clé de la défensive des Canadiens, Josh Gorges a également très hâte de reprendre du service, après la défaite crève-cœur contre les Sénateurs en première ronde l’an dernier.

«La façon dont la saison dernière s’est conclue a laissé un goût amer, mais nous avons commencé à construire quelque chose et ça va être une année amusante », a conclu le vétéran défenseur.

Gorges a également eu de bons mots pour la plus récente acquisition de Marc Bergevin, son ancien coéquipier avec les Sharks de San Jose, Douglas Murray.

«Murray est une bête », a soutenu Gorges. «C’est un gros bonhomme et il joue en conséquence. C’est aussi un bon individu et il est très drôle. Vous allez l’aimer!»

La rentrée: Le nouveau-venu des Canadiens, Douglas Murray a connu son premier bain de médias montréalais au tournoi de golf et même s’il savait à quoi s’attendre, il s’est rapidement rendu compte qu’on ne peut jamais vraiment être complètement prêt pour un tel cirque.

«Il y a plus de caméras ici que toutes celles que j’ai vu à San Jose au cours des récentes années », a rigolé Murray, avant d’ajouter qu’il sait très bien qu’il devra faire sa place à Montréal, avec autant de défenseurs qui sont prêts à jouer dans la LNH. «Je sais dans quoi je me suis embarqué. Je sais que je devrais gagner ma place dans cette équipe.»

Faire la loi: Même s’il ne devrait pas participer au début de la saison en raison d’une blessure à l’épaule, George Parros compte bien donner un coup de main à son nouveau coéquipier Brandon Prust dès qu’il le pourra.

«Il est venu me chercher ce matin. Nous avons eu une longue conversation durant le trajet», a rigolé Parros qui a subi une opération à la coiffe du rotateur en mai.

Nouveau tireur d’élite: Parmi les joueurs les plus attendus au tournoi de golf, Daniel Brière a discuté longuement avec les médias présents.

«C’est irréel de faire partie de cette organisation. J’ai grandi en admirant cette équipe et ses joueurs », a confessé le Gatinois d’origine. «Ça fait deux mois que je pense à mon premier match dans l’uniforme des Canadiens. J’ai très hâte à ce moment. »

À 35 ans, le vétéran ailier ne néglige aucun détail lorsqu’il est question de sa préparation estivale.

«Plus tu vieillis, plus tu te connais. Tu as une meilleure idée de ce que tu as besoin, en termes d’entraînement et de nutrition. Même si je fais partie des joueurs plus âgés maintenant, j’apprends toujours. Je suis en meilleure forme cette année que je ne l’étais à la fin de l’été précédent. »

Jack Han écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.

À VOIR AUSSI
Sous le signe de la continuité 
Ce qu'ils ont dit: Tournoi de golf 2013
Lorsque votre pays appelle 
40 joueurs seront au camp d'entraînement des recrues 
Dans le feu de l'action