Quand l’entraîneur invite

mardi, 13.08.2013 / 17 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


Quand l\u2019entra\u00EEneur invite

TERREBONNE – Michel Therrien a convié son équipe pour une occasion bien spéciale, loin des patinoires et des gymnases.

C’est dans le décor enchanteur du Club de golf Le Mirage que l’entraîneur-chef des Canadiens a tenu la toute première édition de l’Invitation Michel Therrien. Le tournoi a notamment permis à la Fondation des Canadiens pour l’enfance de récolter une somme de 94,990$

À quelques semaines du début du camp d’entraînement, quelques joueurs du Tricolore ont répondu à l’appel de leur entraîneur et n’ont pas hésité à troquer leurs bâtons de hockey pour des bâtons de golf, le temps d’une ronde pour la bonne cause.

Sur le vif

«Le hockey a toujours été bon pour moi et je veux pouvoir redonner à la communauté. Je suis vraiment fier de voir autant de joueurs, de personnalités et d’anciens Canadiens répondre à l’appel et m’aider à amasser des fonds qui iront à la Fondation des Canadiens pour l’enfance », a mentionné Therrien, qui assure que la totalité de l’argent amassé aura pour but d’aider au développement du hockey. «Tout cet argent aidera à acheter de l’équipement de hockey pour des jeunes qui n’en auraient pas les moyens et qui ont besoin de support. Je suis vraiment heureux de l’appui que nous recevons de tout le monde pour organiser et participer à cette journée. Et c’est pour une bonne cause. J’essaie de redonner le maximum possible à la communauté. »

Qui dit tournoi de golf dit également saison de hockey qui approche et avec celle-ci, les innombrables questions concernant les idées de l’entraîneur par rapport à l’équipe qui sera sur la glace du Centre Bell, le 1er octobre, pour affronter les Maple Leafs.

«On va laisser le camp d’entraînement passer. On va voir comment la chimie opère entre certains joueurs. C’est sûr que j’ai déjà un plan en tête, mais honnêtement, on va profiter des matchs préparatoires pour y réfléchir», a souligné Therrien qui s’est également dit très heureux des acquisitions faites par Marc Bergevin au cours de la saison morte.

Participant au tournoi, Brandon Prust, qui s’est remis à 100 % d’une blessure à l’épaule subie en fin de saison, y est allé lui aussi d’un commentaire concernant les deux acquisitions de l’équipe, mettant toutefois l’emphase sur celui qui risque de lui donner un coup de main sur un plan plus personnel.

«C’est toujours bien d’avoir un peu d’aide. C’est un gros bonhomme, un vétéran et j’ai entendu dire que c’était un très bon gars. Nous sommes très heureux de l’avoir avec nous», a souligné Prust qui a toujours tenté de ne pas provoquer George Parros. «Je ne me suis jamais battu avec lui. Il est un peu gros pour moi. J’ai toujours essayé de rester dans ses bonnes grâces. ‘’Hey George, comment ça va!’’»

Si Prust assure qu’il sera de retour en pleine santé au début de la saison, il en va de même pour Lars Eller, de retour au pays après avoir passé une bonne partie de l’été au Danemark.

«J’ai eu un excellent été. Ça a fait du bien de retourner à la maison et de recharger les batteries, autant physiquement que mentalement. J’ai très hâte que ça commence. Je m’entraîne à 100 % depuis que je suis revenu au gymnase un peu après la fin de la saison. Je n’ai pas de retard à ce chapitre», assure Eller qui, fidèle à son habitude, semblait en excellente forme physique.

Même si l’impact et la blessure subie par Eller au cours des séries 2013 a été d’une violence assez considérable, le jeune homme de 24 ans croit qu’il n’aura aucune difficulté à revenir au jeu.

«Je ne me souviens pas beaucoup de l’incident. J’ai eu d’autres blessures au cours de ma carrière où j’ai réfléchi sur son impact et la façon dont ça allait affecter mon jeu », s’est rappelé Eller, faisant notamment référence à sa blessure à l’épaule subie au cours des séries, en 2010. «Dans ce cas-ci, je n’ai absolument aucune crainte parce que je ne me souviens pas vraiment de ce qui s’est passé.»

Un autre joueur qui s’entraîne sans relâche au cours de la saison morte est P.K. Subban. Même s’il a remporté le trophée Norris et reçu une invitation au camp d’orientation d’Équipe Canada en vue des prochains Jeux olympiques, le jeune défenseur affirme que son objectif de l’été 2013 n’a pas été différent de celui de tous les étés précédents.

«Je m’entraîne de la même façon depuis que j’ai été repêché. Année après année, mon objectif est de devenir plus gros, plus fort et plus rapide. Que tu connaisses une bonne ou une mauvaise année, ce n’est pas toujours ta préparation qui est en cause », assure celui qui a enregistré ses meilleures statistiques en carrière en 2012-2013. «Personne ne se met autant de pression que moi-même. Je veux être le meilleur joueur sur la glace à chaque match et je ne vois pas pourquoi ça changerait. »

Maintenant la question est de savoir si P.K. Subban a été le meilleur joueur sur le terrain de golf au cours de cette journée caritative. Gageons qu’il a probablement laissé une petite chance à Michel Therrien. C’est son tournoi après tout.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI
Sur le vif
L’été de Galchenyuk
 
Le Noël des campeurs 
L'été de Prust 
Questionnaire hedbomadaire