Le Noël des campeurs

mardi, 06.08.2013 / 9 h 01 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Le No\u00EBl des campeurs

BROSSARD – Nous ne sommes peut-être qu’au mois d’août, mais les espoirs des Canadiens Charles Hudon et Zachary Fucale rêvent déjà au mois de décembre.

Bien que le prochain Championnat du monde de hockey junior ne s’amorcera pas avant quelques mois à Malmo, en Suède, les dirigeants de Hockey Canada sont déjà au travail depuis quelque temps afin de faire oublier la décevante quatrième place obtenue lors du dernier tournoi, la première fois depuis 1998 que le pays était exclu du podium.

Charles Hudon et Zachary Fucale pourraient tous les deux représenter le Canada au prochain Championnat mondial de hockey junior.

Sélectionné pour représenter son pays à Ufa, en Russie, en décembre dernier, Hudon n’avait pu aider ses coéquipiers sur la patinoire, étant contraint de déclarer forfait à quelques jours de l’ouverture du tournoi en raison d’une blessure au dos. C’est pourquoi il est doublement plus important pour l’attaquant originaire d’Alma de donner une bonne impression aux dirigeants afin d’obtenir une nouvelle chance de revêtir le chandail rouge et blanc.

« Pour moi, ce qui s’est passé l’année passée, ça a été un moment difficile, un échec. Ça a été difficile de revenir au Canada avec rien autour du cou », explique Hudon, qui admet n’être pas encore complètement rétabli de la blessure au dos qui lui a fait rater plusieurs matchs en 2012-2013. « Maintenant j’y vais au jour le jour. J’ai la même philosophie que [Brent] Sutter a avec notre équipe. On y va tous au jour le jour, on ne pense qu’à demain. »

Même s’il n’est pas assuré d’obtenir un laissez-passer au sein de la formation canadienne, Hudon a acquis de l’expérience l’an dernier sur la scène internationale qui sera des éléments importants pour ses futurs entraîneurs. Alors que plusieurs des joueurs qui étaient de la compétition l’année dernière vont peut-être faire le saut dans la Ligue nationale prochainement, le fait de pouvoir compter sur un vétéran comme Hudon ne pourrait qu’être bénéfique à Équipe Canada junior.

« Je connais un peu la philosophie d’Équipe Canada junior. Ce sont peut-être des nouvelles personnes qui sont en place, mais je suis attentif à ce qu’ils disent. Sutter nous voit peut-être pour la première fois sur la glace, mais les recruteurs nous connaissent tous », mentionne le choix de cinquième ronde des Canadiens au repêchage de 2012. « J’essaye de beaucoup parler aux plus jeunes. J’essaye d’aider [Connor] McDavid et de passer du temps avec lui. Moi et les autres vétérans on tente de les aider à s’acclimater. Si j’ai la chance de pouvoir réaliser mon rêve et de refaire partie de cette équipe-là, je vais continuer ce rôle. »

Une des personnes qui l’a vu à l’œuvre à quelques reprises au cours des dernières années est un ancien dépisteur amateur des Canadiens qui a été récemment nommé dépisteur en chef des équipes nationales masculines à Hockey Canada, Ryan Jankowski. Il a peut-être passé la majorité de son temps dans l’Ouest du pays, mais Jankowski est bien au courant de quel type de joueur il a en Charles Hudon.

« Charles surprendra beaucoup de personnes qui ne le connaissent pas vraiment. Il est très bien vu par les gens dans notre programme qui étaient là avant moi en raison de ses habiletés et de ce qu’il peut amener à une équipe », atteste le dirigeant de Hockey Canada. « Même si je n’ai pas directement été impliqué dans le processus de sa sélection par les Canadiens en 2012, j’en connais beaucoup à son sujet. J’ai entendu de belles choses sur lui et je l’ai vu représenter le Canada dans quelques compétitions internationales.

« Je crois que dans l’esprit de Charles, il veut prouver beaucoup de choses. Il a fait l’équipe l’année dernière, mais malheureusement il s’est blessé », poursuit Jankowski. « Il veut vraiment démontrer que même si en théorie il est un joueur de retour cette année, il ne l’est pas. Je m’attends à de grandes choses de Charles cette saison. Je crois qu’il sera un élément clé pour nous, malgré le fait que je ne sais pas encore quel rôle il aura. »

Hudon n’est pas le seul espoir du Tricolore qui tente de démontrer qu’il a sa place au sein de l’équipe nationale. Tout comme l’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi, Zachary Fucale profite actuellement de la vitrine qui s’offre à lui pour convaincre l’état-major canadien qu’il mérite de passer son prochain temps des Fêtes en Europe.

Ancien dépisteur amateur des Canadiens, Ryan Jankowski a été nommé dépisteur en chef des équipes nationales masculines à Hockey Canada en juin dernier.

Pressenti comme un sérieux prétendant au poste de gardien numéro un suite à ses incroyables performances devant le filet des Mooseheads d’Halifax au cours de la dernière saison, Fucale ne veut aucunement penser à cette possibilité et se baser sur ses succès antérieurs, préférant plutôt laisser ses futurs résultats sur la patinoire parler pour lui.

« Je ne pense vraiment pas au poste de gardien numéro un et je ne sens aucune pression supplémentaire à cause de ça. C’est un juste un camp préparatoire ici. Je ne fais que jouer de mon mieux », souligne le gardien qui a soulevé la coupe du Président et la coupe Memorial le printemps dernier. « Lorsque la saison va commencer, je vais faire la même chose et jouer le plus fort possible. Peu importe ce qui arrivera, je vais mériter ce qui m’arrive. Pour l’instant, je n’ai qu’à continuer de travailler et à me développer.

« Je vais devoir me prouver à nouveau. Tout est à recommencer chaque année. Tout ce qui est arrivé au cours des derniers mois et des dernières semaines, ça ne compte plus », confesse-t-il. « Les joueurs présents ici sont en train de se prouver encore une fois. C’est important qu’à chaque fois qu’on embarque sur la patinoire qu'il faille performer au plus haut de nos capacités. »

Témoin des prestations de Fucale à Saskatoon durant le tournoi de la coupe Memorial, Jankowski est du même avis que le choix de deuxième ronde des Canadiens au dernier repêchage. Bien que la position de gardien partant pour l’équipe canadienne est un sujet chaud chaque année, le dépisteur en chef insiste que c’est le jeu du gardien québécois au cours de l’automne qui dictera où il se situera dans l’échiquier.

« Zach possède une impressionnante feuille de route. Il était le gardien partant l’année dernière pour l’équipe des moins de 18 ans lors du Tournoi Ivan-Hlinka qui a remporté l’or et il a naturellement remporté la coupe Memorial alors qu’il n’avait que 17 ans avec Halifax. Malgré tout ça, il devra se prouver à nouveau et connaître une excellente première moitié de saison au cours des prochains mois », précise Jankowski. « Je m’attends à de grandes choses de sa part. Il est un gagnant et il a connu une excellente campagne l’année dernière. Tout dépendra de qui est le meilleur gardien lorsqu’arrivera le temps de Noël à l’aube du Championnat du monde junior. »

La mise en jeu initiale du match inaugural du Canada face à l’Allemagne aux prochains mondiaux juniors ne sera effectuée que dans quatre mois, mais les chances que les partisans du Tricolore y retrouvent deux des futures vedettes du club sont plus que bonnes.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :
En vrac : Fucale et Hudon
Questionnaire hedbomadaire - 3 août
L'été de Prust
Offre d'emploi - Coordonnateur, contenu numérique