L'été de Prust

lundi, 29.07.2013 / 16 h 10 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


L\'\u00E9t\u00E9 de Prust

MONTRÉAL – Voulant maximiser sa préparation en vue de la prochaine saison, Brandon Prust s’est rendu à la maison, dans le sud-ouest de l’Ontario.

De retour aux sources après une exceptionnelle saison 2012-2013 dans l’uniforme du Tricolore, l’attaquant natif de London a célébré le lancement du programme Kids Kicking Cancer à l’Hôpital pour enfants London Health Sciences Centre. Le vétéran de six saisons dans la LNH a aidé à la mise sur pied de ce programme destiné à aider les enfants atteints du cancer à gérer le stress et la douleur, via les arts martiaux. Il y a un an, il avait amassé des fonds pour ce projet au travers de son tournoi de golf Prusty4Kids.

«J’ai toujours fait beaucoup pour ma communauté, mais je n’ai jamais vraiment eu une fondation ou un programme à mon nom », a expliqué Prust, qui avait fait de nombreuses visites caritatives à l’hôpital alors qu’il s’alignait avec les Knights de London, dans la OHL, au début des années 2000. «Quand tu vois tout ce que vivent ces enfants, ça force à l’humilité. J’ai toujours voulu travailler de concert avec l’hôpital et ils m’ont proposé ce programme. C’était une association parfaite.

«C’est vraiment plaisant de voir leurs sourires, mais ça brise le cœur quand tu sais ce qu’ils vivent», a ajouté l’ailier de 29 ans qui a également participé au tournoi de balle-molle de Drew Doughty pour lutter contre le cancer plus tôt au cours de l’été. «C’est une cause qui m’a toujours interpellé.»

Même si ces engagements communautaires sont nombreux, Prust n’oublie surtout pas que l’été, c’est aussi un excellent moment pour se préparer en vue de la prochaine saison. Poursuivant son entraînement avec son entraîneur de longue date Dave Moore, Prust a également décidé de retenir les services de l’entraîneur spécialisé en performances sportives Carter Walls, histoire d’ajouter une nouvelle dimension à sa routine.

«Je fais beaucoup de moins de poids olympiques. Les temps changent et tout devient beaucoup plus athlétique, alors je travaille plus de ce côté, ainsi que sur mon explosion », a confirmé Prust, qui s’entraîne avec Walls dans le but de développer sa stabilité, sa coordination et son rythme, en plus de renforcer ses muscles, de la tête aux pieds. «Il faut essayer de nouvelles choses et voir ce qui fonctionne.

«Je sais ce dont a besoin mon corps et je sais ce que ça prend pour arriver au camp en super forme », a ajouté l’ailier gauche de 6-pieds-2 qui s’entraîne trois fois par semaine au laboratoire de science du sport de Walls, en compagnie de Danny et Corey Syvret et du combattant UFC Sam Stout. «Tu veux vraiment te concentrer sur ton cardio; l’endurance c’est la clé de nos jours.»

Cette philosophie s’applique particulièrement à un joueur comme Prust, qui a enregistré 10 combats la saison dernière et qui n’est pas du genre à reculer devant un adversaire, même si l’affrontement peut être long et taxant sur le plan physique. Sachant qu’il pourra compter sur l’appui d’un certain George Parros en 2013-2014, l’ancien choix de troisième ronde a bien hâte de reprendre du service.

«[George] est un joueur d’équipe. Il défend ses coéquipiers et n’a peur de personne. Personne dans notre équipe n’a été aussi excité que moi lorsque j’ai su qu’il se joignait à nous », a confessé Prust, toujours en convalescence pour une blessure subie à l’épaule gauche. «Je crois que c’est bien quand ta concentration n’est pas seulement sur le joueur que tu vas affronter. Tu te concentres sur le hockey et le reste suivra.

«C’est sûr que je vais encore me battre », a-t-il poursuivi. «C’est mon boulot. C’est qui je suis. J’aime défendre mes coéquipiers. J’aime leur donner du cœur au ventre. Mais d’avoir cette petite aide supplémentaire, c’est super pour moi. »

Avec seulement deux mois à faire avant l’ouverture de la saison contre les Maple Leafs, Prust poursuit sa préparation en tentant de bâtir sur ses succès personnels et ceux de l’équipe.

«Je veux continuer de faire les choses qui m’ont aidé à me rendre jusqu’ici », a mentionné Prust. «Je veux amener de l’énergie, un aspect physique et une éthique de travail. Je veux écouler des pénalités et contribuer offensivement quand je le peux. Je crois que j’ai prouvé l’an dernier que je pouvais jouer et que je pouvais jouer de nombreuses minutes et je veux continuer de faire ça.

«La barre est haute. Je devrai livrer la marchandise et prouver que ce n’était pas qu’un coup de chance », a-t-il ajouté. «Nous avons montré beaucoup de caractère. Cette équipe est bâtie là-dessus. Je crois que les autres équipes de la ligue ont encore des doutes et nous allons leur prouver qu’ils ont tort.»

Matt Cudzinowski écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.

À VOIR AUSSI:
Questionnaire hedbomadaire - 27 juillet
Meneur dans l’âme
Les yeux vers Sotchi
L’appel du Nord