Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Bâtir sur l'expérience

jeudi, 06.06.2013 / 14 h 20 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
X
Partagez avec vos amis


B\u00E2tir sur l\'exp\u00E9rience

MONTRÉAL – Ryan White n’a peut-être pas connu la saison espérée, mais l’expérience qu’il a acquise ne peut que lui être bénéfique.

En janvier dernier, la campagne 2012-2013 était sur le point de mettre les voiles et Ryan White pouvait enfin affirmer avec certitude qu’il était en pleine santé, prêt pour cette saison écourtée et enclin à étaler tout son potentiel d’attaquant de puissance à ses nouveaux patrons. Complètement rétabli d’une hernie sportive subie au camp d’entraînement qui l’a contraint à être à l’écart du jeu pendant 58 matchs la saison dernière, le fougueux attaquant des Canadiens n’a pas eu besoin d’aide pour retrouver la petite étincelle qui alimentait sa fougue et son énergie d'antan. Parlez-en à certains joueurs adverses l’ont appris à leurs dépens cette saison. Cependant, malgré toutes ses bonnes intentions, le joueur manitobain n’a pas connu le début de saison auquel il aspirait.

Destruction massive

« Je me suis mis dans une situation précaire dès le début de la saison. Je ne veux pas dire que ce fut une saison difficile parce que l’équipe a très bien performé, mais sur le plan personnel, j’aurais voulu aider mes coéquipiers davantage. », affirme le numéro 53 des Canadiens qui a tout de même terminé la saison au troisième rang de l’équipe au chapitre des mises au jeu avec un taux de réussite de 54,5%.

Tout au long de la saison, White n’a pas cessé de faire face à l’adversité. Faisant la navette entre la galerie de presse et le banc des joueurs à plusieurs reprises lors des 48 matchs de la saison et essuyant une suspension de cinq matchs en fin de campagne, le robuste attaquant a toujours affiché du cœur au ventre démontrant qu’il méritait à tout moment de retrouver son poste dans l’alignement en dépit des situations difficiles.

Malgré une saison insatisfaisante, l’attaquant de 6-pieds et 194 livres était gonflé à bloc pour entreprendre ses deuxièmes séries éliminatoires en carrière.

« Je savais à quoi m’attendre en séries et je connaissais le style de hockey que je devais jouer. J’étais préparé pour ça. J’aurais voulu qu’on puisse jouer quelques matchs de plus pour avoir l’occasion de montrer davantage mon apport à l’équipe. J’ai joué d’une façon correcte durant les séries, c’est juste dommage de la façon dont le tout s’est terminé. », constate le courageux attaquant de 25 ans qui s’est retrouvé avec un poumon perforé lors de la série face aux Sénateurs.

« Je sens que je progresse chaque jour et que je deviens un meilleur joueur. Mes statistiques démontrent peut-être le contraire, mais lorsque je repense à cette saison, je crois que je suis devenu un meilleur joueur et je n’ai pas cessé de travailler fort. », poursuit celui qui a jeté les gants à quatre reprises durant la saison régulière.

Devant parapher une nouvelle entente d’ici le 5 juillet prochain, date où il deviendra joueur autonome avec compensation, Ryan White espère avoir une seconde chance avec l’organisation la saison prochaine pour prouver que les six derniers mois étaient une simple erreur de parcours.

« Ce n’est pas la première fois que j’aurai à renouveler mon contrat. Nous ne pensions pas à ça durant la saison. Je crois que j’ai travaillé fort cette saison et j’espère en avoir assez montré à l’organisation pour qu’elle m’accorde un autre contrat. », affirme White qui entamera sa cinquième saison dans la LNH en 2013-2014. « Cette saison, j’aurais voulu en faire plus pour l’équipe. J’espère avoir une autre opportunité de prouver que j’ai encore ma place ici. », conclut-il.

C’est au courant des prochaines semaines que l’on saura si les efforts du robuste attaquant des Canadiens auront convaincu Marc Bergevin et son équipe de lui faire une offre pour la saison prochaine. Quoi qu'il en soit, personne ne peut mettre en doute le courage et la détermination de Ryan White.

Philippe Frenette-Roy écrit pour canadiens.com

À VOIR ÉGALEMENT
Nouvelle Place du Centenaire
Évaluation en cours

Le retour du général

Le pilier