Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Une source d’inspiration

samedi, 01.06.2013 / 15 h 51 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Une source d\u2019inspiration

MONTRÉAL – Les Canadiens espéraient que l’ajout de Brandon Prust amènerait une autre dimension à leur équipe. Ils en auront eu pour leur argent cette saison.

Après s’être fait un nom comme l’un des plus redoutables durs à cuire de la LNH au cours des dernières années avec les Rangers de New York, Prust a démontré en 2012-2013 qu’il pouvait faire sentir sa présence de multiples façons. Heureux d’avoir pu enfin démontrer qu’il était beaucoup plus qu’un simple policier sur la patinoire, l’attaquant de 29 ans est d’avis que la dernière campagne a été l’une de celle qu’il a le plus appréciée depuis son entrée dans la Ligue.

« J’ai eu beaucoup de plaisir cette année. Ça aura été une saison dont je vais toujours me rappeler », admet Prust, qui a terminé la saison avec une récolte de cinq buts et 14 points. « Je crois que nous avons accompli de grandes choses ici. Je me suis fait plusieurs amis à ma première saison à Montréal et j’ai très hâte de voir ce que le futur nous réserve. »

Ne reculant devant rien, Prust s’est avéré toute une acquisition pour le Tricolore, à qui on a souvent reproché au cours des dernières années d’être une équipe qui pouvait facilement être intimidée. Le nouveau numéro 8 des Canadiens n’a pas pris de temps pour afficher ses couleurs, laissant notamment tomber les gants dès son premier match avec sa nouvelle équipe, le 19 janvier face aux Maple Leafs. Il est devenu tout aussi rapidement un favori de la foule.

Bien que le Tricolore ne soit pas nécessairement l’une des équipes les plus imposantes du circuit Bettman, la présence d’un joueur de la trempe de Prust dans l’alignement a donné une confiance supplémentaire à ses coéquipiers et leur a fourni un excellent exemple d’acharnement et de courage sur la glace, match après match.

« Nous avons démontré dans plusieurs de nos matchs que nous pouvions lutter avec autant d’ardeur que toutes ces grosses équipes physiques. Nous avons été nez à nez avec elles durant toute la saison », partage Prust, de qui les 10 combats auxquels il a pris part cette saison l’ont classé au sixième rang dans la LNH dans cette catégorie.
« Nous ne nous sommes pas laissés faire et nous avons été physiques. Je ne crois pas que nous nous sommes fait dominer côté robustesse tant que ça. Je crois que nous avons même dominé dans certaines rencontres.

« Même si nous avons des petits joueurs, ils ont de grands cœurs. Nous pourrions peut-être nous grossir un peu, mais le hockey est différent de nos jours », poursuit ce qui lui a remporté le trophée Jacques-Beauchamp-Molson à titre d’héros obscur chez les Canadiens. « Lorsque vous regardez des gars comme Gio [Brian Gionta] et Gally [Brendan Gallagher], ils sont peut-être petits de grandeur, mais ils travaillent avec tellement d’acharnement. »

Parlant du candidat au trophée Calder, l’une des premières missions que s’est vue décerner Prust cette saison a été d’être en quelque sorte le protecteur des deux jeunes recrues chez le Tricolore, Gallagher et Alex Galchenyuk. Dès les premiers instants où ils ont été réunis, la chimie s’est rapidement installée et les résultats ne se sont pas fait attendre. Aux premières loges durant une grande portion du calendrier des exploits de ces jeunes supervedettes en devenir, le vétéran de cinq saisons dans la LNH a apprécié être à leurs côtés à leurs débuts chez les professionnels.

« Ils sont d’excellents joueurs et ils ont été des éléments importants dans nos succès cette saison. Ils ont amené du talent, de la vitesse et de l’énergie à notre formation », mentionne Prust, qui a d’ailleurs inscrit son premier but avec les Canadiens le même soir où Gallagher a marqué son premier but en carrière dans la LNH, le 27 janvier. « C’était amusant de les regarder jouer et de jouer avec eux. Ils ont beaucoup grandi cette année. Ils se sont présentés ici et ont trimé dur tous les jours. »

Pouvant maintenant bénéficier de quelques mois de repos fort mérité après avoir été victime de plusieurs blessures en deuxième moitié de saison ainsi qu’en séries éliminatoires, Prust pourra maintenant refaire le plein d’énergie en vue de la prochaine saison où les attentes envers le Tricolore seront encore plus élevées. Terminer au deuxième rang au classement dans l’Association de l’Est était quelque chose, mais tous veulent accomplir davantage en 2013-2014.

« Je suis très optimiste quant à la prochaine saison. Avec les choses que nous avons accomplies cette année, nous avons placé la barre haute », mentionne Prust. « Nous avons prouvé cette année à nous et à tous les autres que nous avons une excellente équipe et que notre futur est prometteur. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
Calendrier téléchargeable - Prust
Questionnaire hedbomadaire - 1er juin
Photos à télécharger - Prust
Les Canadiens concluent une entente de trois ans avec l'attaquant Tim Bozon