Saison en deux temps pour Hudon

samedi, 22.06.2013 / 16 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Saison en deux temps pour Hudon

MONTRÉAL – Le temps de quelques matchs, Charles Hudon a eu un avant-goût de ce qu’était le hockey au niveau professionnel.

Après avoir complété sa saison avec son club junior des Saguenéens de Chicoutimi, le choix de cinquième ronde des Canadiens en 2012 a été invité à se joindre au club-école du Tricolore dans la Ligue américaine.

«C’est vraiment différent du junior. La mentalité est vraiment très différente, surtout à l’extérieur de la glace. Ça ne se compare même pas », a confessé Hudon qui a amassé un but et deux passes en neuf matchs avec la troupe de Sylvain Lefebvre. «J’ai rejoint l’équipe sur la route. J’étais un peu nerveux, je ne connaissais pas grand-monde. Mais dès que je suis arrivé, les gars m’ont bien accueilli. Je suis entré dans l’équipe et dans sa philosophie rapidement.»

Effectuant un retour sur la saison qu’il a connue dans les rangs juniors, Hudon avoue que celle-ci ne s’est pas déroulée de la façon qu’il l’aurait espéré.

«Ce n’est pas la saison souhaitée. Mes deux blessures, à ma cheville et à mon dos, ont été des moments difficiles, surtout lorsque j’ai eu à revenir du Championnat du monde [junior] », a avoué Hudon, qui a dû quitter la formation canadienne avant même de mettre le pied à Ufa, en Russie, où avait lieu le tournoi. «Mais je suis content de la progression de l’équipe [à Chicoutimi]. Personnellement, je suis quand même content même si j’ai manqué beaucoup de matchs. On s’est présentés en séries confiants et ça a bien été.»

Et quand Hudon mentionne que les séries ont bien été, disons qu’il a des statistiques pour appuyer ses dires. Même si les Saguenéens se sont inclinés en six rencontres face aux Remparts de Québec, l’ailier gauche de 18 ans a su tirer son épingle du jeu en cumulant un total de 10 points, dont cinq buts.

Maintenant que sa saison est terminée, autant dans les rangs juniors que chez les Bulldogs, où il était de passage en vertu d’un contrat d’essai amateur, Hudon va se remettre au travail et peaufiner les aspects de son jeu qui lui permettront éventuellement d’accéder aux grandes ligues.

«Mon coup de patin est ma principale faiblesse depuis que je suis jeune. Je travaille là-dessus tous les étés, je travaille là-dessus tous les jours. Ça va dans le bon sens. Il faut juste continuer et ça va juste continuer à s’améliorer», a avoué Hudon qui a toutefois quelques autres atouts dans sa manche. «Mes principales forces sont le maniement de rondelle et la vision du jeu. Je dirais que ma vision du jeu est mon atout principal. Le jeu dans le junior et dans la Ligue américaine, sont bien différents. Je me suis surpris moi-même à faire des jeux que je ne me croyais pas être capable de faire. Ce n’est pas la même gamme de joueurs. Je suis content de ma progression avec les Bulldogs. »

Après quelques semaines de repos bien mérités, Hudon sera de retour dans le gymnase et sur la glace afin d’apporter les correctifs nécessaires pour guérir ses blessures et poursuivre sa route vers son objectif. Le jeune homme qui aura 19 ans le 23 juin prochain devrait participer à son premier camp d’entraînement chez les professionnels à la fin de la saison morte.

«Je veux faire ma place en tant que Charles Hudon, avec mon propre style. Je crois que le joueur qui me ressemble le plus c’est moi-même», a mentionné Hudon.

Nous avons bien hâte de le voir, le style Charles Hudon.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR AUSSI
Top 10 - Meilleurs 25e choix au repêchage
Une solide saison
Montréal et Toronto seront cohôtesses des championnats mondiaux juniors 2015 et 2017 de l'IIHF