Combattre l’adversité

mercredi, 08.05.2013 / 15 h 34 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Combattre l\u2019adversit\u00E9

BROSSARD – Ne jamais baisser les bras. Voilà ce qui ressortait du vestiaire des Canadiens mercredi midi, après que quelques tuiles soient tombées sur la tête de la troupe montréalaise.

Après avoir vu le gardien Carey Price quitter la rencontre après la troisième période mardi soir, les joueurs ont appris qu’ils perdraient les services du capitaine Brian Gionta pour le reste de la saison, lui qui devra subir une intervention chirurgicale pour réparer une déchirure au biceps gauche, une blessure qui est survenue dans le match #1 de la série.

«C’était inconfortable et j’avais une motricité réduite. Ça risque de prendre le même genre de temps que l’an passé et j’espère être prêt pour le camp d’entraînement », a avoué le capitaine qui avait eu le même genre d’opération, mais pour le biceps droit, l’an dernier. «C’est une longue route, mais je suis passé par là et je sais à quoi m’attendre.»

Commentaires de Brian Gionta

Si l’idée de ne pas pouvoir terminer la saison peine le capitaine du Tricolore au plus haut point, celui-ci n’a pas perdu espoir de voir l’équipe se rendre loin.

«Je crois fermement en cette équipe et à ce qu’elle peut accomplir. Ces gars se sont battus jusqu’au bout mardi soir. De ne pas pouvoir être avec eux et me battre à leurs côtés me brise le cœur », a confessé Gionta. «De la façon qu’ils se sont battus, ils auraient mérité la victoire.

Mais en même temps, la série n’est pas terminée et tous les gars dans le vestiaire croient en nos chances.»

Du côté de l’entraîneur-chef Michel Therrien, la nouvelle de la perte de son capitaine a été difficile à avaler, même s’il ajoute du même souffle qu’il lui reste assez de bons éléments pour tenir tête aux Sénateurs.

«C’est sûr que la situation n’est pas idéale. Mais ces gars-là démontrent beaucoup de courage. Un gars comme Brian Gionta s’est blessé au premier match et il a tout fait pour revenir dans l’alignement. Quand la décision a été prise que c’était terminé, il était dévasté.

Ce sont des moments difficiles», a mentionné Therrien, qui sera également privé des services de Ryan White et de Brandon Prust pour le match #5, les deux joueurs étant blessés au haut du corps. «Les gars ont beaucoup de courage et on mériterait un meilleur sort que celui auquel nous faisons face en ce moment. Une chose est certaine, avec le courage qu’on a, je sais que demain, on va connaître un autre bon match et qu’on va donner tout ce qu’on a.»

Les Canadiens devront donc disputer un match en mode survie, sans les services de Brian Gionta, Brandon Prust, Ryan White, Lars Eller et Alexei Emelin. Même la situation de Carey Price est incertaine, alors que son état sera réévalué de jour en jour. Pour les joueurs qui seront dans le vestiaire jeudi soir, l’occasion sera idéale pour élever leur jeu d’un cran.

«C’est une occasion pour d’autres joueurs de tirer avantage de la situation. Gio est un gros morceau de cette équipe – c’est notre capitaine, notre leader – et c’était inspirant de le voir se battre malgré la douleur, mais maintenant, d’autres doivent se lever », a lancé P.K. Subban qui ajoute qu’il ne faut pas compter l’équipe pour battue. «Nous avons toujours un pouls, nous sommes toujours en vie et demain est le plus gros match de la saison. Nous devons y aller de notre meilleur effort et tout donner pour cette prochaine rencontre.»

Et cette prochaine rencontre, le match #5, débute à 19h, jeudi soir au Centre Bell, à Montréal.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
Échos de vestiaire
Les Canadiens concluent une entente de deux ans avec le gardien Mike Condon
Ah, la barbe! - Brandon Prust
Sans lendemain