Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Ma coupe Memorial: Brandon Prust

mardi, 21.05.2013 / 9 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Ma coupe Memorial: Brandon Prust
MONTRÉAL – Après la coupe Stanley, la coupe Memorial fait partie des trophées les plus convoités dans le monde du hockey. Nous avons profité de la tenue de ce prestigieux tournoi pour demander aux joueurs des Canadiens de nous raconter la fois où ils ont pu soulever l'emblême du hockey junior canadien.

Bien qu’il soit très rare qu’un joueur de niveau junior puisse porter les couleurs de sa ville natale – et encore plus rare qu’il puisse remporter la coupe Memorial alors que sa ville natale est l’hôtesse du tournoi – les Canadiens ont dans leurs rangs deux joueurs qui peuvent se vanter d’avoir réussi l’exploit. Après que Josh Gorges ait remporté le trophée en 2004 avec les Rockets de Kelowna en 2004, l’attaquant Brandon Prust a réussi à en faire de même, alors que le tournoi se tenait à London, en Ontario, en 2005.

Prust a pris un moment pour se souvenir de sa conquête de la coupe Memorial avec les Knights et partagez avec nous son expérience.
Brandon Prust bataillant avec Sidney Crosby lors de la coupe Memorial de 2005.


«Je jouais pour London à l’époque, alors j’ai pu gagner dans mon patelin. De soulever le trophée là-bas est quelque chose qui m’a marqué – c’était un bon moment », a mentionné Prust, qui, après une saison solide qui lui a permis de finir sa carrière dans la OHL avec 111 points en 177 matchs, a pris le temps de savourer sa conquête. «Le match final, où nous avons battu Rimouski, c’était toute une expérience. Toutes les séries ont été excellentes, mais de remporter la coupe Memorial, c’était très cool.»

En se remémorant le parcours des Knights, Prust a rapidement identifié les leçons qui leur ont permis de se rendre loin dans les séries de l'OHL, puis dans le tournoi.

«Nous étions vraiment orientés sur l’esprit d’équipe », s’est souvenu Prust de l’imbattable édition 2004-2005 des Knights, qui ont connu une séquence de 31 matchs sans défaite en temps règlementaire avant de terminer la campagne avec une fiche de 59-7-2. «Nous avions un bon groupe de gars et tout le monde connaissait son travail et son rôle. Nous étions tous au diapason et nous savions ce que ça prenait pour gagner.

«Nous avions aussi quelques-uns des meilleurs joueurs au pays », a ajouté Prust à propos de l’équipe alors dirigée par Dale Hunter qui comptait dans ses rangs Dan Girardi, Marc Methot et Corey Perry. «Nous avions un peu de tout. Nous avions de bons gardiens. Notre défensive était solide – nous avions quelques-uns des meilleurs duos. Nous avions une excellente équipe. Nous avions du talent. Nous avions de la robustesse. Tout le monde ramait dans la même direction.»

Justin Fragapane écrit pour canadiens.com. Traduit par Vincent Cauchy.

À VOIR ÉGALEMENT
Ma coupe Memorial: Josh Gorges
Trois joueurs des Canadiens sur le podium
L'homme de la situation
Les meilleurs coups de Marc Bergevin
Fixer la barre