Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Une saison d'apprentissage

mercredi, 01.05.2013 / 17 h 00 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Une saison d\'apprentissage

MONTRÉAL – La saison 2012-2013 en aura été une d’apprentissage pour les Bulldogs de Hamilton, autant du côté des joueurs que des entraîneurs.

Sylvain Lefebvre a complété sa première saison à la barre des Bulldogs de Hamilton avec un dossier de 29-41-1.

Avec neuf recrues au sein de l’équipe en ouverture de saison, un tout nouveau personnel d’entraîneurs et plusieurs changements apportés à la formation tout au long de la campagne, personne ne savait trop à quoi s’attendre de la part du club-école des Canadiens au cours des derniers mois. Malgré le fait que sa formation ait terminé au dernier du classement général dans la Ligue américaine, l’entraîneur-chef des Bulldogs Sylvain Lefebvre estime que des éléments positifs sont tout de même à retenir de cette dernière saison.

« On a beaucoup apprécié notre première année à Hamilton. Il existe une belle complicité entre nous trois [avec ses adjoints Donald Dufresne et Vincent Riendeau]. On s’est vu énormément cette année. On a passé beaucoup plus de temps ensemble cette saison qu’avec nos familles », témoigne Lefebvre, qui a conclu sa première saison à la barre des Bulldogs avec un dossier de 29-41-1. « C’est sûr qu’on voudrait gagner plus souvent et qu’on voudrait développer nos jeunes dans un environnement gagnant. Mais je crois qu’une équipe gagnante doit passer par des étapes plus difficiles pour s’en sortir, pour devenir de meilleurs joueurs et de meilleures personnes. »

En plus de devoir composer avec la présence d’autant de joueurs de première année dans sa formation, Lefebvre a aussi eu à composer avec les pertes de quelques-uns de ses meilleurs éléments qui se sont joints aux Canadiens au cours de cette saison écourtée en raison de l’arrêt de travail dans la LNH. Bien qu’il n’ait pu compter sur la présence de ces joueurs, le pilote de 45 ans était très heureux de la progression de ces jeunes qu’il a eus sous la main à leur entrée chez les professionnels.

Brendan Gallagher et Jarred Tinordi sont deux des protégés de Lefebvre qui ont gradué dans la LNH cette saison.

« On a fait face à des moments difficiles, mais on en a aussi vécu des beaux », explique Lefebvre, qui a vu pas moins de 52 joueurs différents porter les couleurs de la formation ontarienne en 2012-2013. « Regardez la progression qu’ont effectuée des jeunes comme Jarred Tinordi qui est maintenant avec le grand club et Brendan Gallagher après tout ce qu’il a fait au courant de la saison dans la LNH. Il nous avait démontré son acharnement au cours des 40 premiers matchs de la saison avec nous, il a simplement continué ce qu’il avait fait précédemment avec les Canadiens. »

Alors que les pertes de Gallagher, Tinordi et également celle de Gabriel Dumont pendant une bonne portion du calendrier ont fait mal aux Bulldogs, leurs départs aura permis à d’autres jeunes espoirs de l’organisation d’effectuer leurs premiers pas chez les professionnels en fin de saison. Les ajouts de Brady Vail, Olivier Archambault, Charles Hudon, Danny Kristo et Sebastian Collberg n’ont fait que rajeunir davantage son équipe, mais Lefebvre croit que les quelques matchs auxquels ils ont pu participer ne pourront qu’être bénéfiques à leur développement.

« Vail et Hudon sont encore d’âge junior et retourneront dans les juniors l’année prochaine. Ils ont pu voir c’est quoi le hockey professionnel. Ils ont dû élever leur jeu d’un cran. Il faudra que l’année prochaine dans les juniors ils

Charles Hudon a amassé trois points en neuf matchs avec les Bulldogs. (© Brandon Taylor)

continuent de jouer à ce même niveau et dominer, sans devoir se réajuster », mentionne Lefebvre. « Pour ce qui est d’Archambault et de Kristo, ils deviendront professionnels l’année prochaine. Ils sauront un peu mieux à quoi s’attendre la saison prochaine. C’est sûr que c’était difficile pour eux d’arriver en fin de saison comme ça après avoir joué une quarantaine de parties et de jouer avec ou contre des joueurs qui en avaient disputé 70. Ces jeunes-là ont connu des expériences incroyables qui accélèreront leur développement.»

Un peu comme pour ces jeunes qui ont poursuivi leur apprentissage dans l’AHL au cours des dernières semaines, Lefebvre, ses adjoints ainsi que quelques-uns de ses joueurs sont arrivés à Montréal dernièrement pour se greffer à l’entourage du Tricolore durant leur parcours en séries éliminatoires. Bien qu’ils ne seront pas des acteurs de premier plan lors du tournoi printanier, le simple fait de pouvoir s’entraîner et de vivre la frénésie des séries sera bénéfique pour chacun d’entre eux.

« À défaut de faire les séries éliminatoires dans la Ligue américaine, pour nous les entraîneurs et les joueurs on apprend juste en étant autour du grand club durant les séries », assure Lefebvre, qui a établi ses nouveaux quartiers généraux au Complexe Sportif de Brossard. « On sait que cette année d’expérience va porter fruit à tous. Pour les joueurs d’avoir une année d’expérience derrière la cravate ça va être gros. La prochaine saison estivale sera très importante pour eux parce que là, ils savent à quoi ils devront s’attendre, ce qui n’est pas nécessairement toujours le cas quand t’arrives du junior. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :
La routine habituelle 
En mode séries 
Le premier test 
Le début d’un temps nouveau