À l’assaut des Flyers

lundi, 15.04.2013 / 13 h 33 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


\u00C0 l\u2019assaut des Flyers

BROSSARD – Quelques sujets ont été abordés dans le vestiaire en vue du match de lundi soir, notamment Carey Price, Ryan White et Brandon Prust.

Aucun doute: Carey Price a peut-être accordé trois buts en quatre tirs à Toronto contre les Maple Leafs, mais les Canadiens savent bien que le gardien de 25 ans a tout ce qu’il lui faut pour rebondir de façon magistrale et amasser une 20e victoire cette saison, lundi soir contre les Flyers. Ayant perdu deux départs d’affilée en temps règlementaire seulement trois fois cette saison, le gardien est prêt pour une performance enlevante au Centre Bell et ses coéquipiers le savent.

«Dans mon esprit, il est un des meilleurs gardiens, sinon le meilleur gardien de la Ligue. Nous avons confiance en lui », a mentionné Lars Eller qui rappelle que la défaite de 5 à 1 de samedi soir est déjà bien loin dans le rétroviseur.

En vrac: Ryan White

«On ne peut pas s’attendre à ce qu’il arrête tout à chaque fois qu’il embarque sur la glace », a poursuivi Eller, au sujet de celui qui défendra le filet des Canadiens face aux Flyers. «Il y a aura des périodes creuses. Quand un joueur connaît des moments plus difficiles, on ne s’en aperçoit pas toujours autant. Mais si Carey connaît un mauvais match, on s’en rend compte. Et Carey a peut-être eu un mauvais 10 minutes. Ça ne change en rien la façon dont on le perçoit comme coéquipier, comme gardien ou comme gardien élite. Il va rebondir. Il l’a prouvé dans le passé. Nous avons toute la confiance du monde envers lui et je suis certain qu’il a autant confiance en lui que nous.»

Le grand requin White: Le printemps est généralement le moment où les choses deviennent un peu plus physiques dans la LNH. Et un joueur qui peut parfaitement cadrer dans ce style de jeu fera son entrée dans l’alignement lundi soir contre les Flyers : Ryan White.

«À ce moment-ci de la saison les choses commencent à se corser, le jeu devient un peu plus physique. C’est attendu et c’est bon pour moi, j’adore jouer dans ce genre de match », explique White qui disputera un premier match depuis le 6 avril dernier. «Je suis très excité de pouvoir jouer et d’aider mon équipe à remporter la victoire. Je vais tout faire ce qui est en mon pouvoir pour contribuer. »

Avec 15 attaquants en santé dans la liste des joueurs actifs de l’équipe, Ryan White sait très bien qu’il n’aura pas l’occasion d’enfiler les patins à chaque rencontre. Toutefois le robuste jeune homme n’est pas seul dans sa situation et compte bien répondre présent lorsque son nom se retrouvera dans l’alignement partant.

«Ça fait partie de la business, ça fait partie du jeu. On a quelques gars ici qui sont dans la même situation. Ça rend la chose un peu plus facile parce que nous travaillons ensemble pour nous garder prêts au cas où on aurait besoin de nous. Ce soir c’est mon soir et je suis très excité» a soutenu le numéro 53.

Diaz de retour avec coéquipiers

Le luxe: Le fait de s’assurer d’une participation aux séries éliminatoires avec huit matchs à faire au calendrier amène certains avantages. Parmi ceux-ci on retrouve le luxe de pouvoir reposer certains joueurs qui en auraient grandement besoin.

«On est dans une position où on fait les séries avec deux semaines à faire au calendrier. Il faut bien communiquer avec l’équipe médicale et les joueurs afin de s’assurer qu’au moment d’amorcer les séries, ils soient le plus à 100 % possible. On a un plan d’établi», a laissé savoir l’entraîneur Michel Therrien qui a pris la décision de donner une soirée de congé à l’attaquant Brandon Prust. Il assure toutefois qu’il ne s’agit que d’une mesure temporaire et qu’il n’y a rien de grave dans son cas. «Prust va jouer mercredi. On n’a pas l’intention de le laisser de côté pendant une dizaine de jours. Quand on est capable de donner des journées de congés à certains gars qui en ont besoin, on n’hésitera pas à le faire.»

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

VOIR ÉGALEMENT
Échos de vestiaire
Jeu de la semaine
Savoir passer à autre chose