Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

La stabilité avant tout

mercredi, 10.04.2013 / 17 h 35 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


La stabilit\u00E9 avant tout

BUFFALO – Peter Budaj était plus qu’heureux de se joindre aux Canadiens il y a deux ans. Il a tellement apprécié son séjour à Montréal qu’il a voulu que son aventure avec le Tricolore se poursuive un peu plus longtemps.

Lorsque le vétéran gardien a signé un contrat à titre de joueur autonome le 1er juillet 2011, il savait dans quelle situation il s’embarquait. Il était conscient qu’en acceptant de devenir l’adjoint de Carey Price, il ne serait pas utilisé aussi souvent qu’il ne l’était avec l’Avalanche du Colorado. Mais en profitant au maximum de chacune des occasions lorsqu’il lui a été permis de défendre le filet du Tricolore, le cerbère de 30 ans a incité la direction de l’équipe à lui offrir une prolongation de contrat de deux saisons.

Plein feu sur... Peter Budaj

« Je suis très excité par cette annonce. C’est une excellente nouvelle et je suis très reconnaissant envers le personnel d’entraîneurs et l’organisation d’avoir eu confiance en moi et c’est pourquoi nous avons réussi à en venir à une entente », affirme Budaj, qui sera lié à la formation montréalaise jusqu’au terme de la saison 2014-2015. « Je savais où je voulais être et où je voulais jouer et j’aime Montréal. C’est une ville incroyable et cette équipe est celle avec la plus grande histoire et la plus grande tradition. Je n’ai jamais pensé aller ailleurs. »

À sa première campagne avec l’équipe l’an dernier, Budaj a présenté des statistiques dans les standards des autres gardiens substituts de la LNH, comme le témoigne sa fiche de 5-7-5 et sa moyenne de buts alloués de 2,55 en 17 parties. Alors que le Tricolore continue de frayer son chemin à travers le très exigeant calendrier compressé de la LNH, compter sur deux bons gardiens revêt encore plus d’importance cette année.

Imperturbable lorsqu’il est dans la mêlée, le vétéran de huit saisons dans le circuit Bettman a justement profité de la confiance qu’a eue son entraîneur en lui jusqu’à présent en remportant six de ses huit départs, tout en adhérant à fond au concept d’équipe implanté cette saison. Alors qu’il connait l’une des meilleures séquences de sa carrière, la décision de demeurer encore plus longtemps au sein de ce groupe était facile à prendre.

« J’adore ces gars; c’est tout un groupe », poursuit Budaj. « La dernière année et demie a été très plaisante. Nous connaissons des succès actuellement et nous avons une bonne jeune équipe, une excellente organisation avec d’excellents partisans. C’est difficile de laisser passer outre une telle opportunité. »

Avec encore neuf matchs à disputer au cours des deux dernières semaines du calendrier régulier, Budaj aura encore l’occasion de protéger le filet des siens. Par contre, il est conscient que la majorité des autres départs iront à Price; le gardien slovaque ne voit aucun inconvénient à cette situation. Il connaît le rôle qu'il occupe chez le Tricolore et il ne veut pas nuire aux performances de son bon copain qui écoule actuellement la première année d’un pacte de six saisons. Il veut avant tout le supporter et l’aider à connaître le plus de succès possible, et ce, durant longtemps.

« Carey est tout un gars. Nous avons une excellente relation. J’apprends beaucoup de lui. Il est tout un leader à l’extérieur de la patinoire et c’est un bon gars», raconte Budaj, qui présente une moyenne de buts alloués de 2,28, sa meilleure de toute sa carrière dans la LNH. « Peu importe l’âge que vous avez, en tant qu’athlète, la soif de compétition est toujours là. Lorsque vous la perdez, vous perdez vos capacités en tant qu’athlète. Je connais mon rôle sur l’équipe maintenant, je sais que c’est l’équipe à Carey et je protégerai ses arrières. Je vais continuer à me préparer comme je l’ai toujours fait et je vais continuer d’appuyer l’équipe et de l’aider lorsque mon tour viendra. »

Il n’aura pas à attendre trop longtemps à le faire puisqu’il obtiendra son huitième départ jeudi soir face aux Sabres, à Buffalo.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :
Les Canadiens concluent une prolongation de contrat de deux ans avec Peter Budaj
Brasser la soupe
 
Trop peu, trop tard