Brasser la soupe

mercredi, 10.04.2013 / 14 h 59 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com

BROSSARD – Avec la réintégration de Rene Bourque dans l’alignement, Michel Therrien a décidé de procéder à quelques remaniements, histoire de balancer ses effectifs.

Dans un premier temps, c’est Rene Bourque, l’ailier droit de 31 ans, qui a retrouvé sa place au sein du même trio que Brian Gionta et Tomas Plekanec. Réunis pour une première fois depuis la commotion cérébrale subie par Bourque au mois de février, le trio est le deuxième plus utilisé par Michel Therrien cette saison, cumulant un peu plus de 243 minutes de temps de jeu ensemble.

Commentaires de Rene Bourque

«Ça fait du bien. Je ne croyais pas que j’allais grimper les échelons aussi rapidement », a confessé Bourque, qui a amorcé la rencontre de mardi sur le quatrième trio en compagnie de Travis Moen et de Jeff Halpern. «Qui sait si nous allons être encore ensemble demain soir. Nous verrons. Je crois que Michel voulait seulement mélanger les choses un peu. Nous n’avions pas beaucoup d’offensive en troisième période, alors il a voulu varier un peu. Et ça a marché. Nous avons eu quelques occasions. Eller a marqué un but alors que Ryder était sur son trio donc on va voir ce qui va se passer.»

Avec Bourque passant d’un trio à un autre, c’est le jeu de la chaise musicale qui s’est enclenché, Michael Ryder prenant la place de Brandon Prust aux côtés de Lars Eller et d’Alex Galchenyuk.

«Je ne sais pas si nous allons être plus efficaces, mais ça nous donne une arme différente », a confessé Eller à propos de son nouveau compagnon de trio. «Ryder et Prust sont deux joueurs bien différents. Nous espérons pouvoir trouver des façons différentes de marquer.»

Ayant assuré que les trios avaient de bonnes chances de demeurer ainsi pour la rencontre avec les Sabres à Buffalo jeudi, Michel Therrien invoque un équilibre de ses forces pour expliquer ses décisions.

«Tu veux toujours avoir un certain équilibre sur chacun des trios et c’est un peu pour ça qu’on a procédé à ces changements», a mentionné l’entraîneur quelques minutes à peine avant de partir pour Buffalo. «La question n’est pas de savoir si tous mes trios sont capables de contribuer. Ils doivent contribuer. C’est la responsabilité de chaque trio et je fais tout en mon pouvoir pour m’assurer que tout le monde contribue. »

Mentionnant au passage le travail de Lars Eller et d’Alex Galchenyuk, l’homme derrière le banc du Tricolore se dit satisfait du travail effectué par l’ensemble de ses joueurs, que ce soit en offensive ou en défensive.

«C’est un gros plus pour notre équipe d’avoir trois trios qui sont en mesure de contribuer offensivement. C’est ce que je m’attends d’eux et c’est qu’ils doivent s’attendre d’eux-mêmes », a soutenu Therrien. «Et j’aime la combinaison de notre quatrième trio qui est plus défensif. Je suis très satisfait de la profondeur de notre équipe. »

En défensive également, des changements ont eu lieu, alors que Davis Drewiske a été jumelé à la recrue Nathan Beaulieu, alors que Francis Bouillon s’est retrouvé aux côtés d’Andrei Markov. Josh Gorges, lui, devrait continuer à patrouiller la ligne bleue en compagnie de P.K. Subban.

Le prochain test pour le Tricolore sera jeudi soir, alors qu’il se retrouvera à Buffalo pour y affronter les Sabres, qui s’accrochent encore à l’espoir d’une participation aux séries éliminatoires, se retrouvant au 11e rang, à seulement quatre points du huitième rang.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI
Commentaires des joueurs
Tous les arrêts de Peter Budaj
Deux ans de plus pour Peter Budaj
Trop peu, trop tard