Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Trop peu, trop tard

mardi, 09.04.2013 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Trop peu, trop tard

MONTRÉAL – Les Canadiens ont souvent réussi à surprendre leurs adversaires en fin de rencontre pour filer avec la victoire cette saison. Mardi soir au Centre Bell, ils n’ont pas été en mesure de faire le coup aux Capitals.

La commande était de taille pour la troupe de Michel Therrien. Faisant face à une équipe qui lutte actuellement pour sa survie et qui avait remporté ses quatre dernières rencontres avant celle de ce soir, le Tricolore savait qu’il devait amorcer le match du bon pied. Prenant quelques minutes avant de pouvoir prendre son rythme, l’équipe locale a tout de même réussi à prendre les devants. C’est à partir de là que le vent a commencé à tourner.

Échos de vestiaire
« Nous sentions en tant qu’équipe qu’au cours des 10 premières minutes de la partie, nous n’étions pas nous-mêmes. Nous avons ensuite pris les devants, mais nous avons été incapables de bâtir de cette avance », affirme Nathan Beaulieu, qui a récolté une mention d’aide à son premier match depuis son deuxième rappel des Bulldogs de Hamilton, dimanche. «Lorsque vous avez une avance face à une équipe comme celle-là, qui connait de si bons moments et qui possède autant de joueurs talentueux et un bon gardien, vous devez en tirer avantage immédiatement, ce que nous n’avons pas fait. »

Continuant l’excellent travail qu’il fait aux côtés d’Alex Galchenyuk et de Brandon Prust depuis quelques semaines, Lars Eller a réussi à mettre fin à une disette de 11 rencontres sans marquer en trouvant le fond du filet à deux reprises, une première pour lui depuis le 4 janvier 2012, soir où il avait inscrit quatre buts.

Mais le jeune Danois sait que lui et ses coéquipiers auraient dû bâtir du but qu’il avait inscrit lors du premier vingt. Laissant leur adversaire inscrire trois buts sans riposte en deuxième et troisième période, Eller est revenu à la charge en fin de rencontre pour réduire la marque à 3 à 2, pointage qui est éventuellement devenu le score final. C’était trop peu, trop tard.

« J’ai seulement tenté d’aller au filet autant que possible et c’est comme ça que vous obtenez les buts à l’arrachée et les déviations. Mes coéquipiers ont fait de l’excellent travail pour mettre la rondelle au filet et créer des opportunités », mentionne Eller, qui compte maintenant six buts à sa fiche en 2012-2013. « Ils sont repartis d’ici avec deux points qu’ils n’auraient pas dû avoir. Je ne sais pas trop quoi dire à part que nous avons hâte à notre prochain match. »

Malgré la défaite, les Canadiens pourront être encouragés par ce qu’ils ont pu voir de Rene Bourque, qui effectuait un retour au jeu mardi après avoir raté les 21 derniers matchs des siens en raison d’une commotion cérébrale. Amorçant la rencontre au sein du quatrième trio, le robuste attaquant a graduellement grimpé les échelons en cours de partie, si bien qu’il l’a terminé aux côtés de ses vieux complices, Tomas Plekanec et Brian Gionta.

Ne semblant pas trop affecté de sa longue inactivité, le natif de Lac La Biche était encouragé par sa progression, se permettant même de faire sentir sa présence en étant très actif du côté physique. Rien de mieux pour savoir si tout est rentré dans l’ordre.

« Je me sentais bien. Ça m’a définitivement pris du temps avant d’être à l’aise dans le match. J’étais rouillé mais je me sentais mieux plus que le match progressait », indique Bourque, qui a terminé la soirée avec six mises en échec, un sommet chez le Tricolore dans cette catégorie en compagnie de Brandon Prust. « Je dois m’impliquer en échec-avant et réussir des mises en échec. C’est ça qui me fera être dans le match. »

Le Tricolore n’aura pas à attendre trop longtemps pour venger cette défaite puisque les Capitals seront de retour au Centre Bell la semaine prochaine. Parions qu’ils les accueilleront d’une façon différente.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
Faits saillants: Canadiens-Capitals
Sommaire: Canadiens-Capitals
Le jeu des chiffres - 9 avril 2013