À vos marques, prêts, partez!

samedi, 06.04.2013 / 13 h 29 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


\u00C0 vos marques, pr\u00EAts, partez!

BROSSARD – Tout le monde connait l’ampleur des matchs Canadiens-Bruins. Lorsque le premier rang de la division est également en jeu, ceux qui participeront à la rencontre n’ont pas besoin de s’en faire rappeler l’importance.

Depuis le début de la saison, Montréal et Boston se sont retrouvés nez à nez au classement, ajoutant encore plus d’intrigue à l’approche du quatrième et dernier affrontement en saison régulière entre ces deux équipes. Séparés par un seul point au sommet de la division Nord-Est avec seulement trois semaines à disputer au calendrier, tous s’attendent à un match fertile en émotions.

En vrac: David Desharnais

« On est confiants, on a joué contre eux et on a gagné. La confiance est là, on sait qu’on est capables. Des fois les émotions prennent le dessus mais on va être en mesure de se contrôler », explique David Desharnais, qui a marqué deux buts et récolté trois points lors des trois premiers duels face aux Bruins en 2012-2013. « C’est des matchs qu’on aime, on joue au hockey pour des parties comme celles-là. Tout le monde sera prêt. On n’aura pas besoin de discours supplémentaires avant le match. »

Le Tricolore n’aura pas besoin de motivation supplémentaire surtout en raison de la façon dont son dernier match face aux Bruins s’est conclu, il y a seulement 10 jours. Réussissant à combler deux retards de deux buts en troisième période avant de l’emporter en tirs de barrage, les joueurs des Canadiens savent qu’ils devront continuer là où ils ont laissé la dernière fois s’ils désirent terminer la rencontre de nouveau avec les deux points. Leur adversaire présentera un visage légèrement différent suite aux acquisitions de Jaromir Jagr et Wade Redden, mais les locaux ne s’en laisseront pas impressionner.

« Je ne crois pas qu’ils seront trop différents. Naturellement, ils amèneront une nouvelle dynamique à leur équipe à laquelle nous devront être attentifs », affirme Brendan Gallagher, qui avait inscrit le but de la victoire en fusillade face à Boston la semaine dernière. « Je ne pense pas que ça nous fera modifier beaucoup de choses de notre côté. Espérons que nous obtiendrons les mêmes résultats. »

S’il y en a un qui a trouvé difficile le fait de ne pas participer au dernier duel face aux Bostonnais, c’est bien Brandon Prust. Contraint à regarder cette rencontre à la télévision, le robuste attaquant a pu bénéficier de quelques matchs depuis son retour au jeu samedi dernier avant de retrouver les Bruins. Sachant qu’il s’est emmené à Montréal particulièrement pour des rencontres comme celle qu’il s’apprête à disputer, l’ailier de 29 ans croit que lui et ses coéquipiers travaillent avec acharnement depuis le début de la saison pour des rencontres de la sorte.

« On pourrait dire que c’est le match de l’année. Nous sommes si près des séries éliminatoires, l’atmosphère sera à son comble et Boston est en ville. Tout est en place pour un excellent match », admet Prust, qui a inscrit un but en quatre parties depuis son retour au jeu, le 30 mars. « Nous avons démontré que nous pouvons bien faire dans les matchs importants, ceux où le niveau de stress est à son plus haut et où l’enjeu est important. Voilà l’une des bonnes choses qui représente notre équipe. »

Le match débute à 19 h.

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :

Échos de vestiaire - 6 avril 2013
L'avant-match: Canadiens - Bruins 
Questionnaire hedbomadaire - 5 avril 
Chez nos voisins du Sud