Les troupes à la rescousse

jeudi, 04.04.2013 / 22 h 30 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Les troupes \u00E0 la rescousse

MONTRÉAL – Les Canadiens n’ont pas été habitués de jouer sans Tomas Plekanec. Mais lorsqu’un soldat tombe au combat, d’autres coéquipiers se lèvent pour palier son absence.

La défaite de mercredi a laissé un goût amer chez les joueurs du Tricolore. S’incliner face aux Flyers n’est jamais plaisant, et perdre un élément comme Plekanec en plus était doublement plus dur à assimiler. Plutôt que de se laisser abattre, la troupe de Michel Therrien s’est relevée rapidement jeudi et a facilement disposé des Jets de Winnipeg 4 à 1.

Faits saillants de la rencontre

« Nous avons connu un match difficile hier, nous n’étions pas à notre meilleur. Nous savions que nous devions nous relever et c’est ce que nous avons fait », explique Michael Ryder, qui a inscrit ses huitième et neuvième but depuis son retour à Montréal, face aux Jets. « Ça démontre le caractère de cette équipe et ce que nous avons ici. Nous n’avons pas fait de transactions à la date limite, ça démontre la confiance que nous avons en tant que groupe. »

Ayant évolué en majorité aux côtés de Plekanec depuis qu’il a été acquis des Stars à la fin du mois de février, Ryder a passé la majorité du match de jeudi au sein d’un trio piloté par Alex Galchenyuk. Il s’agissait en quelque sorte d’un retour aux sources pour l’attaquant de 19 ans qui est un centre naturel, mais qui a été employé majoritairement à l’aile depuis le début du calendrier. Souhaitant faciliter le plus possible la transition de Galchenyuk à la Ligue nationale, Michel Therrien était bien satisfait du travail effectué par le dernier choix de première ronde de l’équipe face aux Jets.

« Il a été très bon. Nous sommes conscients qu’il est un centre naturel. Nous lui donnons le plus d’opportunités possible mais c’est une année d’apprentissage pour lui », affirme Therrien au sujet de Galchenyuk, qui a remporté 75 % de ses mises en jeu, en plus d’avoir marqué son quatrième but de la campagne ce soir. « Puisque nous avions perdu Tomas, nous avons donné une opportunité à Alex et il a bien fait. Il a bien contrôlé la rondelle dans les deux sens de la patinoire. »

Un autre à qui davantage de responsabilités ont été remises en l’absence de Plekanec a été Lars Eller. L’un des joueurs les plus constants depuis quelques semaines chez le Tricolore, Eller a poursuivi sur sa lancée en remplissant toutes les missions que lui a confié son entraîneur tout en profitant d’un temps de glace accru. Alors que la fin du calendrier approche à grands pas, le fait d’élever son jeu d’un cran ne pouvait mieux tomber pour lui et son équipe.

« C’est toujours bien de pouvoir contribuer aux succès de l’équipe. Lorsqu’un gars s’absente, un autre se lève. C’est ce que nous avons fait durant toute la saison », mentionne humblement Eller, qui a terminé la soirée avec deux points, augmentant son total à 19 cette saison. « Je me sens mieux cette année. J’ai davantage confiance en moi et en mes habiletés. C’est pareil pour toute l’équipe, c’est comme un effet boule de neige. »

Comme il l’a mentionné à plus d’une reprise depuis le début de la saison, Therrien était heureux pour Eller puisqu’il sait comment ce dernier a trimé dur pour reprendre sa place dans l’alignement. Ayant la possibilité de le tester dans des situations un peu plus coriaces, son entraîneur est loin d’avoir regretté de lui avoir fait confiance.

« Lars a joué un bon match. Il était intense et il bataillait fort », poursuit Therrien, qui a utilisé Eller durant 18 minutes face aux Jets, son deuxième plus haut total cette saison. « Il sait qu’il a toute une opportunité et il a bien rempli son rôle. Il est aussi un jeune joueur et il connaîtra des hauts et des bas. Nous devons faire attention avec sa confiance, mais il s’améliore de plus en plus. C’est ce que nous aimons de lui. »

Hugo Fontaine écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
Faits saillants: Canadiens-Jets
Sommaire: Canadiens-Jets
Le jeu des chiffres - 4 avril 2013