Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Un match... différent

mercredi, 03.04.2013 / 23 h 13 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Un match... diff\u00E9rent
PHILADELPHIE - Des buts rapides, des buts chanceux, des combats de boxe aux trois secondes: le match Canadiens-Flyers a comporté un peu de tout et peu de mots peuvent parfaitement  expliquer ce qui s'est passé.

« J'ai de la difficulté à l'expliquer, c'était différent aujourd'hui», d'indiquer Carey Price au terme du revers de 5 à 3 des Canadiens à Philadelphie. « Ils ont obtenu quatre buts chanceux, quant à moi. C'est la différence.»

Auteur de 29 arrêts, Price a tenté tant bien que mal de garder les siens dans le match, mais le Tricolore n'a pas réussi à quitter Philadelphie avec une victoire pour une première fois depuis avril 2010.
Desharnais frappe à la vitesse de l'éclair

Le Tricolore a ainsi raté une belle occasion de gagner du terrain sur les Penguins qui ont encaissé un deuxième revers de suite.

« Je ne crois pas que nous avons assez bien joué pour remporter ce match, peu importe les bonds chanceux. Nous aurions certainement pu mieux jouer en tant qu'équipe, mais tu ne peux pas toujours jouer de façon parfaite», d'ajouter Price, philosophe.

Si les Canadiens ont dominé les Flyers au cours du premier vingt, les quarante dernières minutes ont été une toute autre histoire, Philadelphie dirigeant 25 tirs sur Price tandis qu'à l'autre bout de la patinoire, Ilya Bryzgalov n'a été testé qu'à six reprises.

L'entraineur-chef du Tricolore, qui a reconnu le travail de son gardien, n'est pas passé par quatre chemins pour expliquer le résultat de la rencontre.

« On n'a pas joué un bon match, c'est aussi simple que ça »,  a indiqué Michel Therrien.

« On n'a pas nivelé leur niveau d'intensité avec le résultat qu'on connaît. Lorsque vous avez six tirs en deux périodes, ça indique qu'ils ont été beaucoup plus intenses que nous. »

Le capitaine Brian Gionta abondait dans le même sens, lui qui a vu son joueur de centre Tomas Plekanec tomber au combat lors de la période médiane en raison d'une blessure à l'aine.

«Nous n'avons pas bien joué en deuxième et en troisième périodes. Il y a eu quelques bonds qui leur ont permis de prendre les devants, mais nous n'avons pas joué du bon hockey », d'indiquer Gionta qui a obtenu deux des 17 tirs du Tricolore au cours de la rencontre. «C'est toujours difficile d'allouer des buts comme ça, mais tu dois regarder comment c'est arrivé. On n'a pas réussi nos dégagements, on n'a pas gagné assez de batailles le long des rampes. Ça va finir par venir te hanter. »

Les Canadiens pourront heureusement se reprendre rapidement alors qu'ils accueilleront les Jets de Winnipeg jeudi soir au Centre Bell.

Alexandre Harvey écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
Résumé de la rencontre
Le jeu des chiffres - 3 avril 2013
Commentaires d'après-match
Faits saillants: Canadiens-Flyers
Sommaire: Canadiens-Flyers
La formule gagnante
Un nouveau partenaire
Les Canadiens acquièrent Davis Drewiske des Kings
Un nouveau héros à chaque soir