Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

La formule gagnante

mercredi, 03.04.2013 / 17 h 46 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


La formule gagnante

BROSSARD – Pourquoi changer une formule gagnante? Voilà une expression qui résume bien la journée des Canadiens.

En cette date limite des échanges, le directeur général des Canadiens Marc Bergevin n’a pas transigé avec ses homologues de la LNH. Toutefois ce n’est parce que le grand manitou du Tricolore n’a pas bougé en cette journée ultramédiatisée qu’il considère qu’il n’a rien fait.

«Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai l’oreille rouge un peu », a lancé tout sourire Bergevin, qui a tenu à rappeler qu’il préférait plutôt courir un marathon plutôt que de sprinter un 100 mètres. «On met souvent l’emphase sur aujourd’hui et hier lorsqu’on parle de la période des échanges. Mais pour moi, ça s’est terminé à trois heures, mais ça a commencé il y a deux mois. Ce n’est pas qu’aujourd’hui. On a bougé. On a amené des morceaux ici au cours des deux derniers mois.»

Première partie du point de presse de Bergevin
En effet, au cours des deux derniers mois, trois nouveaux joueurs se sont joints aux rangs des Canadiens, soit par voie d’échange ou via le ballottage. Michael Ryder, Jeff Halpern et plus récemment Davis Drewiske se sont tous greffés à une équipe qui connaissait déjà du succès et qui continue d’en connaître.

«On a toujours regardé. Encore aujourd’hui, nous avons fait beaucoup de téléphones,  nous avons eu beaucoup de conversations, mais à la fin de la journée, on est fiers avec ce qu’on a comme équipe », a lancé Bergevin qui n’a pas hésité à brandir le classement. «On essaie toujours d’améliorer les Canadiens de Montréal. Avec une fiche de 23-7, on peut dire qu’on est satisfaits de l’équipe qu’on a.»

Alors que beaucoup de choix de repêchage ont été échangés mercredi dans la LNH, le Tricolore peut se vanter de posséder des cartes plus qu’intéressantes en vue de l’encan de 2013, qui s’annonce pour être rempli d’espoirs prometteurs.

«On a six choix dans les 90 premiers joueurs au prochain repêchage. Ce sont des choix très importants pour bâtir les Canadiens de Montréal, pas seulement pour un an, mais pour les années à venir. Et on n’a pas perdu un seul de ces choix-là», a rappelé Bergevin, qui s’est toutefois départi d’un choix de cinquième ronde pour mettre la main sur le défenseur Davis Drewiske des Kings de Los Angeles mardi soir.

Ajoutant un huitième défenseur à la liste des joueurs actifs du Tricolore et un neuvième en comptant Raphael Diaz, qui a repris l’entraînement sur glace mercredi matin, Bergevin considère son équipe fin prête pour terminer la saison et amorcer les séries éliminatoires

«Je crois qu’on n’a jamais trop de défenseurs. Peu importe le nombre de jeunes que nous avons amenés à Montréal, mon intention a toujours été de regarder pour des joueurs disponibles et que si le prix était correct, de sauter sur l’occasion », a-t-il expliqué, faisant référence aux brefs passages de Greg Pateryn, Jarred Tinordi et Nathan Beaulieu avec la troupe montréalaise.

Et cette occasion, selon Bergevin, il ne pouvait pas la laisser passer.

«C’est un défenseur à caractère défensif. Il est assez gros et il couvre beaucoup de terrain avec son bâton. Il écoule des pénalités, il bloque des tirs et il peut passer de bons moments sur la glace. C’est un joueur que nous avions dans notre mire depuis un petit moment et lorsque Regher est allé à L.A., nous savions que nous pouvions l’obtenir», a soutenu le directeur général qui en était à ses premières armes dans la chaise du commandant pour la date limite des échanges, ayant vécu l’expérience à de multiples reprises à Chicago.

C’est finalement par une signature de contrat et non un échange que la journée de mercredi a pris fin, alors que l’annonce a été faite que l’attaquant Danny Kristo avait signé un contrat de deux ans avec les Canadiens et qu’il rejoindrait les Bulldogs de Hamilton.

«Il a eu une excellente saison à l’université. C’est un joueur avec un talent offensif indéniable. C’est difficile de trouver un talent comme ça. Il devra travailler fort pour se rendre au prochain niveau, mais il est prêt à commencer à travailler. C’est un espoir, un jeune homme avec beaucoup de talent. Nous allons le développer et voir ce qu’il peut apporter», a mentionné Bergevin qui a rappelé que les histoires hors glace du jeune homme de 22 ans étaient chose du passé. «J’ai l’impression qu’il est sur la bonne voie. Il est encore jeune. Il n’est pas le premier et il ne sera pas le dernier. Nous allons l’entourer des bonnes personnes et d’un bon environnement. Nous allons l’aider, en espérant que le passé restera le passé. Maintenant, ça dépend de lui.»

Avec les retours éventuels de Colby Armstrong, Raphael Diaz et Rene Bourque, l’équipe des Canadiens de Montréal est donc maintenant complète et prête à amorcer le dernier droit de la saison. Et ce dernier droit débute mercredi soir, à Philadelphie.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR AUSSI :

Entente de deux ans avec Danny Kristo
Un nouveau partenaire
L'avant-match: Canadiens - Flyers
Les Canadiens acquièrent Davis Drewiske des Kings
Échos de vestiaire - 3 avril 2013