Se connecter avec votre compte LNH.com:
  • Soumettre
  • Ou
  • Se connecter avec Google

Duel de titans

mardi, 26.03.2013 / 13 h 19 / Canadiens de Montréal - Nouvelles
canadiens.com
X
Partagez avec vos amis


Duel de titans

PITTSBURGH – Quand les positions un et deux s’affrontent, on peut s’attendre à un match haut en couleur.

Alors que le dernier match entre les Canadiens et les Penguins a résulté en un festival offensif où 13 buts ont été marqués, la troupe de Michel Therrien espère bien freiner cette fois-ci la meilleure offensive de la Ligue, qui n’a toujours pas subie une seule défaite au mois de mars.

«Ils jouent avec beaucoup de confiance en ce moment; il faut trouver une façon de miner cette confiance-là », a expliqué Max Pacioretty à propos des Penguins qui voguent sur une séquence de 12 victoires de suite. «La seule façon d’y arriver, c’est de sortir en force. On ne peut pas leur laisser le momentum en début de match, parce que nous savons qu’ils vont en profiter et marquer des tonnes de buts. Il faut foncer dès les premières présences.»

Faits saillants du dernier match
Canadiens-Pittsburgh

Même s’il disputera un 44e match en carrière contre les Penguins, la rencontre de ce soir sera spéciale pour le vétéran Jeff Halpern, qui enfilera de nouveau le chandail des Canadiens, mardi soir, à Pittsburgh.

«C’est sûr que je suis nerveux pour le match de ce soir. Je suis nerveux pour tous les matchs. Quand tu arrives avec une nouvelle équipe, tu veux faire une bonne première impression vis-à-vis tes coéquipiers, tes entraîneurs», explique Halpern qui sait que s’il réussit à faire bonne impression contre les Penguins, c’est qu’il aura disputé tout un match. «Ce ne sera pas une balade de santé avec l’équipe qui sera de l’autre côté, mais je crois que c’est le genre de match qui, quand tu joues pour une bonne équipe, permet de prendre le pouls de l’équipe. Ça va être tout une rencontre entre deux équipes au sommet de la Ligue. Ça va être un bon défi pour l’équipe et pour moi également. »

Si la rencontre sera spéciale pour Halpern, elle le sera tout autant pour l’entraîneur-chef du Tricolore, qui remet les  pieds à Pittsburgh  pour une première fois depuis qu’il a été remercié de ses services par les Penguins, le 15 février 2009.

«La première fois qu’on a joué contre les Penguins au Centre Bell, je revoyais les joueurs que j’avais dirigés. Ici, à Pittsburgh, c’est plus l’ensemble. C’est de voir les gens que tu as côtoyés à l’aréna, de voir des amis à l’extérieur de la glace », explique Therrien qui a été derrière le banc des Penguins pour un total de 272 matchs en saison régulière. «Ce soir, ça va être aussi spécial de revoir les partisans avec qui j’ai toujours eu une bonne relation. Ça va être un match spécial de mon côté. »

Toutefois, tous dans le vestiaire savent très bien à quel point l’affrontement ne sera pas une partie de plaisir, alors qu’ils tenteront de stopper la meilleure offensive de la LNH, avec une moyenne de 3,46 buts par rencontre.

«Ils ont quelques-uns des meilleurs joueurs de la planète et tout le monde les respecte, mais quand tu es sur la glace contre eux, il faut les traiter comme n’importe qui. Ils sont l’ennemi ce soir et il faut les traiter comme tel », a affirmé Pacioretty, faisant notamment référence aux capacités offensives des Penguins, qui comptent dans leurs rangs deux des trois meilleurs pointeurs de la LNH en Sidney Crosby (53) et Chris Kunitz (41).

«Nous avons perdu quelques rencontres que nous aimerions bien revoir, mais ça doit être une motivation pour nous», a poursuivi Pacioretty, le meilleur pointeur des Canadiens. «Les bonnes équipes ne perdent pas deux matchs de suite alors nous devons trouver une façon de rebondir.»

La rencontre débute à 19h au Consol Enregy Center, à Pittsburgh.

Vincent Cauchy écrit pour canadiens.com.

À VOIR ÉGALEMENT
Carnet de route Expedia.ca: Pittsburgh
L'avant-match: Canadiens - Penguins
Une présence stabilisante
Éclosion réussie
La chasse aux oeufs de Pâques des Canadiens
Top 5 - Deuxième séjour avec les Canadiens